RPG Halo
Bienvenue sur RPG Halo!

N'hésitez pas à vous inscrire ou vous connecter si vous êtes déjà un membre du forum.

Si vous avez des questions, contacter les Administrateurs à l'adresse suivante : rpghalo@gmail.com

Ou sinon rejoignez nous sur notre page Facebook Rpg Halo



UNSC, ONI, Alliance Covenante Unifiée ou Rebelle ? Choisissez votre voie et combattez pour votre cause.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Ven 22 Oct - 15:57

KyaKyap rampait le plus vite possible le long des conduits d'aération de la DCA-1.

*J'aurais jamais du manger ce gateau, j'aurais jamais du manger ce gateau...*

Il s'était retrouvé au milieu du base ennemie, perdu sans savoir par où sortir, et avait bien failli ce faire tué. La DCA-1 avait sombré dans le chaos, il entendait des bruits de courses, de tirs, de morts. KyaKyap finit par déboucher sur une grille qui donnait directement sur l'extérieur. Reculant de quelques pas, il dégaina son pistolet plasma et tira vers la grille. Le vert du plasma eclaboussa celle-ci, faisant fondre les barreaux. Jetant un oeil à l'extérieur, il remarqua un pélican, posé un peu à l'écart du complexe, et qui avait surement été utilisé pour acheminé des marines jusqu'ici. Après avoir attendu que les restes de la grille est refroidi, et prenant son courage à deux mains, KyaKyap s'élança en courant vers le pélican, ne s'arrêtant qu'une fois caché derrière la coque. Comme le veut la coutume, la soute arrière était resté ouverte, le grunt se hissant maladroitement à l'arrière, décide alors de se cacher dans l'appareil jusqu'à ce que la bataille prenne fin.

*Capturer un pélican, ça vaut bien une médaille...*

KyaKyap décide donc d'aller voir dans la cabine. Heureusement pour lui le pilote devait être occuppé ailleurs.

*Et maintenant je reste au chaud, et j'attend la fin de la bataille.*

En appuyant sur un peu tout les boutons KyaKyap parvint à verrouiller le cockpit.

*Bon, la porte c'est réglé. Mais qu'est ce qu'il fait chaud là-dedans, on peut pas ouvrir les fenêtres... Ah, ça doit être ce gros bouton...

"Pilote automatique actif, chargement de la précédente destination, direction avant-poste A-24, base UNSC sur Sanghelios"

*Oh non, c'est reparti...*
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Ven 22 Oct - 21:30

FLASHBACK

Fred ayant reçu l'autorisation, il donna l'ordre aux tank Grizzly de tirer sur la DCA-1 tandis que les rebelles et le Spartans s'enfoncait dans la forêt pour rejoindre la DCA. Les deux chars d'assaut levèrent leurs canons pour que les obus ne touche pas au arbre puis se mirent à tirer. Les feuilles des arbres vibrèrent.

...

Les rebelles sortirent de la forêt. Un pélican décolla. Les Rebelles voulurent tirer dessus mais les roquettes le manquèrent et il était rendu déjà trop loin. Les Rebelles engagèrent donc le combat contre les soldats de l'UNSC et les élites. De la fumée noir s'élevait du complexe et de la DCA ainsi que plusieurs flames. Fred prit sa radio et appela les pélicans pour qu'il retourne chercher les Grizzly et les amènes à la DCA-1.
Quelques minutes plus tard, des pélicans vinrent déposer les deux Grizzly. À l'extérieur, il ne semblait n'y avoir plus aucune vie humaine et sanghaeilis. Cependant, il pouvait toujours rester des marines à l'intérieur du complexe de la DCA. Fred ordonna donc au rebelles d'enfiler leur tenus anti-incendie et d'entrée à l'intérieur du complexe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Sam 23 Oct - 20:03

Wolphorus ecouta Chacall et il transmit les ordres aux kig-yars. Il vit des tirs percutés la DCA, il appella quatres brutes et prit l'inisiative de sortir et d'aller jusqu'a la DCA.
Les tirs de char avait détruits le canon et endommagé le batiment, Wolphorus et les quatres brutes entrèrent à l'intérieur. Il progréssés dans les couloirs du premier étage en éliminant les survivants sonnés par le choc des tirs de canon.

R.A.S pour le premier étage!

Ils continuèrent jusqu'au deusième mais un bloc de béton bouchait l'escalier, ils ne pouvaient pas monter. Wolphorus ordonna aux quatres brutes de rassembler toutes les munitions ainsi que les armes. Wolphorus fit son rapport à Chacall par ComLink:

Nous avons néttoyer le hall du batiment, l'étage supérieur n'est pas accesible, j'ai pris aussi l'initiative d'improviser un camp dans ces ruines........

Il rappella les quatres brutes et ils commençèrent à placer quelques barricades.

.......Le CNSU sait que nous sommes là, il me faut un peu de main d'oeuvre, et il faut aussi envisager des renforts noble hiérarque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 26 Oct - 16:30

Un ODST entra dans le dortoire ou était Uej. 'Lujuree, l'ODST toqua et tendis une machette en demandant ci cella n'appartenait pas à l'élite.

Non.... Elle à toi cette arme Johan.

Uej.'Lujuree sorta du dortoire avec son équipement et ajouta:

Il y va avoir du grabuge aux DCAs rammène toi...

Il se mit à courir dans le couloir en direction du hangar ou étaient les warthogs.
Un marine était sous l'un de ces warthogs et le réparrer, le sangheili s'approcha et tapa sur le capot du véhicule, le marine sortit de dessous et Uej. Lujuree lui dit:

J'ai besoin de ton hog..... Il me faut un moyen de transport jusqu'a la DCA la plus proche.

Daccord mais s'est moi qui conduit.

L'élite fit signe appella son cammarade ODST par liaison com pour lui demander de venir au hangar.
Uej. Lujuree monta à l'arrière et il s'assit contre la mitrailleuse. il posa à côté de lui un sac remplit de grenades et de munitions, il prit ensuite ses écouteur et les mit dans une de ses poches.
Le marine qui devait piloter s'impacienté et claxona.

On attend quoi là!

Deux seconde...
Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 26 Oct - 17:06

Chacall attit que la bataille soit finie pour aller à la DCA. Il voulait que cette offensive soit celle des brutes, mais les rebelles avaient gachés son plan et le Hiérarque s'en était trouvé très vexé et était resté en arrière avec les kig-yar. Il répondit rapidement à la communication de Wolphorus.

- Etablissez un PC dans le complexe et nettoyez moi tous les recoins, on sait jamais, peut-etre qu'un humain ou un Sangheili se cache, perfide. Il faut tenir cette position jusqu'aux renforts, une autre DCA vient de tomber, ils établiront un PC aussi. La flotte sera bientôt là, mais la Frégate est repérée et ca sent le roussit là-haut. Je pense qu'on va être sans couvertir aérienne pendant un petit moment, on va devoir compter sur les rebelles. J'arrive, commencez à vous installez.

Chacall arriva avec sa petite troupe dans l'entrée de la DCA, où les troupes loyalistes et rebelles se rejoignaient. Chacall fit une accolade brutale au Démon.

- Beau boulot, mais peu discret.

Chacall rentra dans la DCA et trouva la salle de commande. Tous les ordinateurs étaient bousillés, seul une carte holographique de la planete diffusait de la lumière dans la salle sombre.

- Cette salle sera le centre névralgique du PC, nos amis Sangheilis nous ont laissés un petit cadeau...

Chacall convoqua alors directement Wolphorus et Master-Killer. Dès qu'ils furent autour de la table holographique, il commença à parler.

- Voilà la situation... Nous contrôlons deux DCA, la 1 et la 3. Nous n'avons aucune nouvelle du groupe d'assaut envoyé à la DCA2. Nous recevrons des renforts dans quelques temps. [4posts] Ils débarqueront pour la plupart ici, et nous aurons un formidable appui aérien et spacial avec nous. En gros, il faut tenir jusqu'à ce que la cavalerie arrive pour leur foutre une raclée. Nous avons commencé à nous barricader et nos troupes en places, nous sommes à peu près 5 brutes, 5 grognards et 2 kig-yar, MK, combien avez vous de rebelles ? Tiens, en parlant de ça, je voudrais quer vous placiez vos sortes de tank auprès de la DCA pour protéger le batiment.
Revenir en haut Aller en bas
Venom Snake

avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 19
Camps : Rebelle
Devise : Kept you waiting huh ?
Date d'inscription : 07/09/2010

Caractéristiques
Classes: Agent de Terrain
Médailles: Aucune pour l'instant
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 26 Oct - 18:01

Johan courut vers le hangar,arrivé dedans il vu que Uej était dans un Warthog,il fonca vers le véhicule et sauta dans la place passager,il tapota l'épaule du marine en lui criant:

"Roule!Roule!"

Le marine enfonça la pédale d'accélération de son pied et maintenant il se dirigeait vers la DCA,Johan saisit son S2 et l'inspecta très rapidement,il sortit quelques balles explosives et les cala dans le chargeur puis il chargea l'arme qui fit un petit cliquetis mécanique.Il activa sa COM et régla le calibreur sur la fréquence FLEET COM.


*Ici le Caporal Johan Jenkins,moi et le Mercenaire Uej' Lujuree nous dirigeons vers la DCA,on arrive avec un 'Hog....*

Il s'arrêta net dans son dialogue,il avait entendu un tir de needler,il regarda le marine qui l'avait reçu en pleine tête,il pris le volant très rapidement quand il vit une brute munit d'un canon à combustible.
Alors il cria très rapidement à Uej'

"Saute!Saute!!"

Johan saut alors rapidement du Warthog il tomba par terre en roulant voyant le Warthog exploser sous les tirs de combustibles,il chercha alors Uej' du regard et le vit non loin,il abattit alors rapidement la brute et rejoignit Uej'
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mer 27 Oct - 2:23

Fred hocha de la tête et dit :

- J'ai 20 rebelles sous mon commandement et pour les chars, tu me prend vraiment pour un imbécile ? C'est déjà fait.

Fred fit deux signes rapides et 5 rebelles partirent à la course.

- Et ceux-ci vont faire un tour du périmètre. Pour la DCA-2, il n'y a pas moyen de l'atteindre sans mettre la vie de tout nos hommes en danger. Non, le mieux qu'on puisse faire c'est attendre les renforts, l'énemie a due se regrouper entièrement à la DCA-2.

Fred se mit alors à comptez les balles restantes dans son fusil à pompe et alla en prendre dans les caisses de munitions humaines puis se mit à éguiser son couteau.

- Enfin bref, si ils viennent faire chier on va pouvoir les acceuillirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Venom Snake

avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 19
Camps : Rebelle
Devise : Kept you waiting huh ?
Date d'inscription : 07/09/2010

Caractéristiques
Classes: Agent de Terrain
Médailles: Aucune pour l'instant
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 28 Oct - 16:13

Johan et Uej' était planqué derrière un rocher et il résistait tant bien que mal au assaut adverse,Johan tirait très rapidement à cause du court laps de temps qu'il avait pour sortir de sa couverture.Il leva la partie haute de son corps et mit la tête d'une brute en joug,il tira entre les yeux et la bouche,ce qui le tua instantanément car la balle traversa le cervelet,la brute s'effondra inerte au sol laissant pour seul trace une flaque de sang violette.Quand Johan se rabaissa il réactiva sa COM.

*Ici le Caporal Johan Jenkins est-que quelqu'un m'entend?*

*Ici l'Adjudant Shawn,position Caporal?*

*J'me trouve à 6km au nord de l'installation de DCA,je suis sous le feu de l'ennemi!*

*On arrive!*

Jenkins entendit une chose se fixer sur la paro gauche qui se trouvait à côté de lui,il vit une grenade spiker fixer au mur,il l'arracha immédiatement et la jeta vers un groupe de grunt,il y eu tout d'abord une explosion puis il put distinguer des cadavres couvert de nombreux piques qui baignaient dans une flaque de sang bleu clair.Quand Johan vit un Falcon s'approcher de leur position il sortit alors en tuant des rapaces en même temps que le Falcon fessait le ménage avec ses tourelles,le véhicule posé lui et Uej' s'empressèrent de courir vers le compartiment réservé au passager.Ils s'asseyent sur leurs sièges,regardant fixement le croiseur covenant stationné au dessus de la planète.Johan secoua alors l'épaule de son camarade en lui disant.

"On c'est fourré dans un sacré merdier mon pote..."
Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Ven 29 Oct - 10:49

Chacall acquiesça. Il fit signe à Wolphorus et MK de vaguer à leurs occupations et de commencer à fortifier le complexe. Déjà, toutes les entrées étaient barrées par des caisses de munitions humaines comme covenantes et une brute avait même installé sa mitrailleuse plasma sur le parapet devant la DCA. Les unggoy s'étaient emparés des mitrailleuses humaines et les kig-yar s'amusaient à démonter et remonter les snipers humains dont ils se moquaient de leur faibles performances par rapport à leurs fusil covenants. Quelques brutes avaient été voir l'état de la DCA et elle était inutilisable. C'était un avantage comme un défaut, ils ne pourraient contrer une attaque aérienne,e t déjà l'echo lointain des renforts humains en masse se faisait entendre. En quelques minutes tous les soldats furent à leur poste, derrière les barricades de bric à brac, prêt à faire feu au moindre mouvement, tir ou bruit suspect. La tension étairt à son comble et plus aucun bruit ne se répandait dans la région.

Soudain, une balle siffla et vint se loger dans le crâne d'un des deux kig-yar postés sur le toit de la DCA. Le second, apeuré, se cacha derrière les morceaux du canon littéralement fondu par le plasma. Une brute se mit à tirer à tout hasard. Chacall la plaqua au sol.

- Ne gaspille pas tes balles... Ce sont les tireurs d'élites humains qui ouvrent la voie pour les Sangheilis... Ils sont peut-être près de nous, sans que nous le sachions... Garde les yeux et ouvert et la truffe en l'air... (hihi XD).

De bouche à oreille, Chacall fit passer le mot de se cacher derrière les barricades, en quelques minutes tous eurent disparus, dissimulés derrière des murs, des morceaux de roches... Ils attendaient en silence l'offensive enemie. Soudain, la communication de Chacall grésilla.

- Hiérarque ? Vous me recevez ? Ici l'Amiral Impérial Kolmarus, la première partie de la Flotte arrive tout juste en orbite, un second détachement arrivera plus tard.

- Bienvenue sur la terre des lâche, Kolmarus. Combien êtes-vous ?

- 6 Croiseurs, 10 Frégate et 1 Supercroiseur pour l'instant. Mais d'autres arrivent en continu... Au moment où je vous parle une dizaine d'autre croiseurs vient d'arriver.. Attendez... La DCA ouvre le feu sur nous, je croyais que vous l'aviez détruite ?! Nous venons de perdre 3 Croiseurs ! La flotte Séparatiste nous attaque. Donnez-nous les coordonnées des DCA restantes, on s'en occupe.

Chacall transfera les coordonnées des DCA 2 & 3 au croiseur ainsi que celle de la DCA 1 pour des renforts. Les 6 croiseurs et 8 Frégates engagèrent le combat pendant que le Supercroiseur et 2 Frégates se stationnèrent en orbite. Les 2 Frégates allèrent chacune sur une DCA et commencèrent à charger leur canon pour... une vitrification locale, tandisque que le Supercroiseur envoyait un flot de Phantom à la DCA-1 et tirait sur les bases enemis proches.

La véritable bataille commençait juste.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukune aono
Major
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 26
Camps : UNSC
Devise : Ma balle touche toujours ça cible
Date d'inscription : 23/04/2010

Caractéristiques
Classes: tireur d'élite, ODST, ingénieur
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Ven 29 Oct - 21:31

Pendant ce moment à la DCA 3, Tsukune Tirai avec son sniper sur les quelque grunt au loin qui se semblait hors de danger. Pour le moment aucune brute c'était approché mais les quelques marines qui était derrière les sacs de sables commencaient à stresser de plus en plus. Les quelque sniper humain et covenant tirais sur toutes les cibles qui leurs étaient ouverte Puis le COM avec un sparrowhawk se fit entendre cher Tsukune.


Radio Sparrowhawk: Caporal Aono, ici Sparrowhawk2, des apparitions sont en vue, elles ont commencé à tirer. J'ai perdu le contact visuel avec le général. Il a disparu...

La guerre tournais mal voir même très mal. Les deux spartans les plus gradés ne donnaient plus signe de vie et Tsukune restait un des humains les plus hauts graders. Il fallait tous reprendre en main et vite. La DCA tirai encore lâchant une chaleur énorme sur le corps des soldats qui la gardaient. Il se cacha derrière les sacs activant son COM.


Tsukune Aono: Ordre au sparrowhawk de tirer à vue sur les apparitions, mais rester a haute altitude je n'ai pas vue de sniper cher nous, donc ils ne doivent pas être très loin et surveille. Aux sniper monter dans la DCA et tiré sur tout ce qui approche et surveiller les airs, prenner des armes au corps à corps si on échoue à la défense enfermer vous tirez et surtout tiré sur les lance-roquette qui pourrait abimer la DCA. Les troupes au sol ne tiré pas pour le moment garder la tête baissée les sniper n'ont pas montré le bout de leur nez. Et au warthog faite lui aller voir à la DCA 2 voir de leur coter s'il s'en sorte et de garder un contacte constant avec moi.

Une fois tous les ordres donner notre ODST regarda avec sa lunette les brutes approchais, mais leur notre était divisé par deux. Sam avait réussi à faire ouvrir une porte pour des marines simples comme la plupart qu'il y avait. Puis Tsukune se rappela que la station n'avait pas émit de transmission depuis.

COM: Ici le caporal chef Tsukune Aono, nous n'avons plus de réponse de Sam alors je prends le commandement des troupes au sol de la DCA 3 et 2. Nous allons plus nous soucier du vaisseau camoufler il est trop tard pour cela donner les coordonner des troupes covenantes au DCA nous allons les aider. C'est maintenant que la guerre commence et on est loin de la rigolade de Onyx.


La DCA reçu de nouvelles coordonnés et grinças dans son mouvement se mettant en place pour viser les nouveaux arrivant. Les sparrowhawks tiraient lâchant leur déluge de fer sur les apparitions l'une d'elle explosa lâchant une fumer noirâtre qui commençais à s'élever. Soudain un Sparrowhawk recontacta Tsukune.

COM Sparrowhawk: Monsieur on a une très sale nouvelle des frégates arrive sur vous et la DCA 2. Nous revenons directement à la DCA 3 et attendons vos ordres la perte des apparitions et de une seul hors d'état et une autre qui a été touché. Terminer.

La communication coupa et le son des moteurs des sparrowhawk se fessait de plus en plus fort les voyant au loin. La situation tournée mal et il y aurait pas asses de véhicule de transport pour transporter tout le monde.

COM: Faites chauffer les moteurs du pélican, des sparrowhawk et que le warthog ordonne aux troupes de la DCA 2 de se préparer à laisser la station et il devront se rendre à la base principale et préparer une contre attaque sous mon ordre, mais que si je donne l'ordre de se replier. Puis faite chauffer les DCA à plein pot et déscender moi c'est frégate nous devons les garder intacte ce sont les seuls armes capables de détruire leur croiseurs.

COM DCA 3: Mais si on tire sur les frégate elle risque d'exploser sur la planète?!


Com DCA: Je le sais mais il le faut sinon vous pourrez dire adieu à cette planète. FEU!!!!!!!!!!!!!

La DCA avait tourné pour visé les frégate lâchant des tires vers la chose énorme est sombre qui grossissait de plus en plus. Des tire percuta les sacs de sable et fit pencher Tsukune par reflex. Il n'avait pas l'habitude de donner des ordres à t'en d'homme il ne pense pas être à la hauteur de tout ça. Mais il n'avait pas le temps de douter de lui son entrainement lui avait donné un coup de pouce pour cela. Les troupes loyalistes étaient arrivées près d'eux et touts les marines et séparatiste tira relevant la tête des sacs lâchant une pluie de projectile sur eux. Des brutes tomba au sol lâchant des grognements se mélangeant au sang des grunt qui leurs servait de chair a canon. Tsukune prit son M392 en mains et tirais sur toutes les cibles qui arrivaient. Tsukune commençais à sentir l'adrénaline lui monter en lui.

Com: Feu!!! flinguer moi c'est trou du cul montrer leur que les marines et les ODST ne son pas des lavettes!!!!!!

[hrp: Je peux incarner Nienna (ma femme avec mon compte ? Elle veux pas y participer mais moi si je veux xD]
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Sam 30 Oct - 16:50

Wolphorus était en train de rassembler toutes les munitions dans le batiment quand un tir de sniper retentit, il ne fit pas attention et continua son petit boulot.
Quand il avait finis il s'asseya conte une caisse et il réfléchit, il avait un mauvais présentiment sur le déroulement des choses. Il appella le commandant du croiseur en orbite:

Commandant transferais moi la carte de sangheilios./Terminé/

Le commandant envoya la carte de la planete sur l'interface qu'il possèdait au niveau du bras, Il afficha la carte regarda la planete, ensuite il fit un zoom sur les dernières images des DCAs.

Leurs artillerie peuvent réduire nos croiseurs en miette et même si on vitrifie les DCAs les flottes du CNSU ne vont pas tarder à venir, le combat spatiale sera un vrai échec.

Sur ces mots dans le vide Wolphorus courut vers le hiérarque, il se mit au garde à vous et avant même qu'on lui dise "repos" il prit la parole:

Noble hiérarque, je propose de bruoiller les communications ennemies, il faudrait détruire leurs relais de communications, cela peu être dangereux mais au moin le CNSU prendra du temps avant de se rendre compte que Sangheilios est assiéger. Asser pour détruire leurs defences et appeller d'autres croiseurs.

Wolphorus attendit la réponse du hiérarque.
Revenir en haut Aller en bas
L'Arbiter

avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Age : 22
Camps : séparatiste
Localisation : sur le champ de bataille
Devise : seul la mort met fin a un combat!
Date d'inscription : 17/02/2010

Caractéristiques
Classes: Sangheili Ultra
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 31 Oct - 10:53

Akeron tournait le regard sur la zone, l’infanterie ennemi réussissait a se cacher pour éviter les pertes nombreuses tandis que les snipers de deux camps se livraient un duel de précision. Les hommes gardaient la tète baisser pour garder la tète sur la épaule, et finalement quand les tirs s'estompèrent, les troupes loyalistes chargèrent, mais ils furent vite pulvérisés par les tirs croisés des soldats et des mitrailleuses. L'ultra vit alors que des apparitions commençait a tirer sur les lignes, il se tourna vers Tsukune et lui dit.

-Prenez le commandement, je vas cherchez les armes adéquates a la situation.

Akeron ordonna a trois soldats de le suivre et ils allèrent a l'endroit ou il avait entreposé les armes. Il ordonna a deux soldats de prendre un lanceur a plasma et un laser-spartan. Ils retournèrent ensuite dans le bunker là ou ils avaient mis la tourelle et Akeron dirigea les tirs du groupe sur les apparitions, le sangheili qui tenait le lanceur tira d'abord pour endommager le blindage des blindés, puis le laser les fit exploser en morceaux, ils en détruisirent deux ainsi puis un tir de sniper fit exploser la tète de l'humain qui tenait le laser, ils se baissèrent et Akeron ordonna a l'autre humain du groupe de lui donner son fusil br55, il se redressa et cherche la sniper, cet alors qu'il se reçu un tir sur l'épaule droite mais son bouclier tint le choc, il repéra le sniper qui était a moitié caché sur un rocher, Akeron retint son souffle et tira une courte rafale de trois balles sur le sniper, malheureusement, il était loin et il fut juste blessé, l'ultra recala son fusil et tira, les balles se logèrent dans le crane du rapace qui cessa de vivre sur le champ, Akeron dit a l'humain de prendre le laser spartan. Il revinrent sur la ligne de front, il y avait toujours des ennemis qui l’attaquait et ils allaient finir par perdre tous les hommes du secteur. Akeron chercha Tsukune du regard et le vit en train de mener les soldats contre l'ennemi, le sangheili contacta le contrôle de la DCA3.

-DCA3 ou vous en êtes avec ces vaisseaux.

-Monsieur! Le caporal Tsukune nous a ordonner de viser les vaisseau en approche.

-Attendez, arrêter de viser la frégate en approche...

Akeron voyait au loin quelque chose qu'il n'aurait jamais voulut voir ici, un scarab s’approchait de leur position, quand il serait a porté il vaporiserai ce site aussi surement que le plasma vaporise une flaque d'eau. Ils n'auraient jamais la puissance de feu nécessaire pour détruire cette machine mais en voyant la frégate en approche et le sacrab Akeron eut une idée. Un sparrohawk passa tirer une volée de missile sur les lignes ennemi et ils se replièrent, mais Akeron savait qu'elle reviendrait sous peu pour relancer l'attaque quand le sacrab serait là, il alla voir Tsukune et lui dit.

-Vous commencez le rassemblement le matériel et appeler des véhicules pour évacuation, j'ai un plan pour détruire les forces ennemi ici mais il nous faudra abandonner l'installation ensuite, on ne peux plus tenir et il faut nous replier c'est obliger.

-Ultra, la frégate se rapproche que fessons nous?

-Maintenez la cible en joue et attendez mon ordre pour tirez.

-Compris.

Akeron regarda au loin et observa les force ennemi, cela lui rapella Onyx, sur cette planète les forces ennemis étaient innombrables comme....
Il se souvint d'un coup du nom du caporal ODST


-Tsukune ou est rendu le caporal Tsukune Aono?

[HRP: Tsukune, oubli pas que a la DCA3 j'ai le commandement. HRP]

Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 2 Nov - 10:48

- Très bonne idée, Wolphorus. Je vous confie le commandement de l'opération consistant à détruire les relais de communication, vous pouvez la diriger depuis la Supercroiseur avec l'Amiral ou ici avec la com, faites comme-vous voulez. Moi, je dois acceuillir nos renforts. Ah, et si on vous pose des questions, dites que le Hiérarque Chacall vous a donné toutes les autorisations requises, et que si quelqu'un se met en travers de votre chemin, c'est lui qui se chargera de l'exécuter.

Terminant sa phrase avec un rire tonitruant, Chacall quitta la pièce et se rendit sur l'esplanade. Tout était calme, les tireurs enemis avaient été éliminés et les tanks rebelles détruisaient les renforts aériens du CSNU, la situation était plutôt stable mais risquait de dégénérer en fusillade d'un moment à un autre quand un gros renfort humain viendrait appuyer les élites. Wolphorus devait faire vite. Les vaisseaux loyalistes faisaient leur possible pour garder le contrôle de l'orbite en détruisant les spatiodocks, les plateformes spatiales et les hangars terrestres séparatistes mais un gros détachement de la flotte séparatiste avait réussie à s'approche et détruire plusieurs appareils des brutes. Quand ils étaient touchés, les brutes évacuaient le vaisseau en masse et un petit groupe restait dedans pour faire écraser le vaisseau sur des bases du CSNU et des Sangheili, en essayant d'aller le plus vite possible pour ne pas être désintégrés en vol.

Pendant que le ciel s'enflammait, Chacall acceuillait le flot de Phantom qui larguait des troupes loyalistes sur l'esplanade de la DCA. Il y avait une centaine de Grunt amassés en contrebas et une trentaine de brute, 2 Maglekolos et 50 kig-yar. C'était un bon début, mais pas assez pour détruire une planète. Il fallait à tout prix détruire les DCA pour que l'immense flotte daigne montrer son nez. Apparemment, le conseil était plus réticent à la faire attaquer que lorsque les amiraux avaient présentés le plan de vengeance.

Chacall se tira de ses pensées et reconvoqua Wolphorus et MK une dizaine de minutes plus tard.

- Wolphorus où en êtes-vous avec les relais ? Faites votre rapport en vitesse, car ensuite, je pars à l'assaut d'une autre DCA avec une partie des renforts, et je compte sur vous, Master Killer, pour m'accompagner avec vos rebelles. Wolphorus, je vous donne le commandement de ce poste et des troupes que j'y laisserai avec toutes les accréditations qu'un amiral puisse espérer, vous êtes un guerrier de confiance, et je compte sur vous. Une fois que jee serai partis, libre à vous de rester ici où de partir, mais je veux que des troupes soient en permanence dans cette DCA, c'est notre seul point de ralliement terrestre sécurisé.
Revenir en haut Aller en bas
Tsukune aono
Major
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 26
Camps : UNSC
Devise : Ma balle touche toujours ça cible
Date d'inscription : 23/04/2010

Caractéristiques
Classes: tireur d'élite, ODST, ingénieur
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 9 Nov - 9:03

Tsukune continuait ses tire sur les troupes ennemis diminuant leur nombre petit à petit. Des crient de grogniard était mélangé aux injures que les marines lâche. Les sparrowhwks était encore dans les aire et en attend d'ordre survolant le champ de bataille. De là haut on voyait les champs se faire un combat sans merci, des lasers violets venant des needlers, bleu et rouge des lance plasma et les tires humains laissant des trais jaunes. Les ODST combattait en première ligne avec quelques marines et des élites. La bataille finit après une heure de tire et de combat acharner. Les marines avaient perdu que ¼ de leur effectif. Le pélican n'avait rien et le pilote était toujours à l'intérieur attendant lui aussi des ordres. Un élite qui commandait la DCA demanda a Tsukune.

Elite: Vous commencez le rassemblement le matériel et appeler des véhicules pour l'évacuation, j'ai un plan pour détruire les forces ennemi ici mais il nous faudra abandonner l'installation ensuite, on ne peux plus tenir et il faut nous replier c'est obliger.

Le combat était fini et Tsukune se retourna le fusil en main le canon appuyer sur l'épaule. Il regarda le corps d'une brute lui écrasant la tête sous sa botte. Il remarqua qu'il avait des grenades à plasma et il les ramassa les mettant dans son sac. Puis il ordonna par le com.


Tsukune: à tous ressembler le matériel et ramasser tout ce que vous avez besoin sur sur les cadavre de ces merdeux. Ne remplisé pas le pélican avec les caisses prenez les sur vous et tout le monde dans le pélican au plus vite. Les helljumpers vous rester avec moi il n'y aura pas asses de place pour tout le monde et pareille rentrez au max dans les sparrowhawks et utiliser les derniers Warthogs il en reste deux sans arme.

Une fois les ordres donner Tsukune alla à l'entrée de la DCA Cherchant l'élite qui lui avait donné les ordres. Le pélican décolla emportant les marines à la base principale les alerter et les warthogs à la DCA 2. Il restait les élites, les ODST sous les ordres de Tsukuner et une dizaine de marines. Des explosions se faisaient entendre au loin montrant que l'invasion prenait de l'empleurent. La transmittion s'alluma et le pilote du premier warthog parlât.


Warthog: Ici le pilote du warthog envoyer à la DCA 2 nous avons reprit le contacte avec eux. Eux aussi on subit une attaque et ils ont eu des pertes, bien plus que nous.... Ils ont perdu la moitier de leur troupe et l'élite Ultra est mort là bas. Personne n'a le commandement...attendez.... Non rectification l'ultra est en vie il est juste touché à la jambe droite par un tire de Needler. Terminer.



Les nouvelles de la DCA 2 n'était pas top, mais il devait faire avec. L'ultra de la DCA 2 était expérimenter il arriverait à garder la DCA le plus longtemps possible que n'importe qui pourait le faire. Une fois qu'il ordonna aux marines d'écouter et d'être sous les ordres de l'ultras et aux sparrowhawks de rester près de la DCA 2. Il fit signe aux ODST de se regrouper autour de lui avec les marines.

Tsukune: On reste la pour le moment vous marines vous rester avec L'ultra et lui obéirez. Il doit rester en vie. Nous on va les recevoir dans la forets. Ils vont comprendre pourquoi les ODST sont entrainé.


Pendant ce temps Nienna la camarade de notre ODST était dans une frégate du CSNU et avait entendu dire que des troupes était sur la planète. Elle avait couru prendre son équipement et préparer les trois ODST qui la suivrait. Une fois les armes accrocher dans leurs nacelles ils prirent places commençant le décompte. 5....4....3....2...1. Lancement. Les nacelles fit une descente brusque de quelque centimètre montrant quelles étaient déverrouiller. Puis elles se firent lâcher dans le vide touts les quatre en même temps. Les vibrations de l'entrée en atmosphère se firent de plus en plus intense. Sa mission? Elle devait allé à la base principale sur la planète, pour garder la communication avec toute les troupes au sol que dans les aires et aussi préparer le protocole Cole. Des flammes les entourai, on les pendraient presque pour Icare voulant trop s'approcher du soleil ses ailes prirent feu. Les ODST avait toujours leurs ailes qui brule, mais cela les empêche pas de continuer leurs sauts. Par la vitre Nienna voyait les trois autres Helljumper faire leur descente aussi vite qu'elle. Puis elle pianota rapidement sur un petit écran calculant sa trajectoire et s'avoir où elle atterrirai. Un double "bip" se fit entendre et elle sourit derrière son casque remarquant qu'il allait attérrire à peine, à un kilomètre de la base principale. Parfait se dit-elle. Une fois les nacelles dans l'atmosphère les parachutes souvrirent les ralentissant. Quelque seconde passa avant que le vacarme se fit entendre et vibrer la terre et mettre Nienna dans le noir complet. Ils avaient atterries et elle éjecta la porte et sortie. Apparament elle était la première a sortir puis les trois portes vola à la suite laissant sortir d'autres soldats.


Nienna: voilà maintenant direction la base, elle est à l'ouest d'ici.

Un ODST s'avança vers elle lui mettant la main aux fesses et lui sourit montrant son visage à travers son casque. Elle lui attrapa la main la tordit et frappa de touts ses force sur l'entre jambe de l'homme qui se plia sous la douleur. L'homme qui était à quatre pattes lachait un petit gémissement pendant que les autres rigole le regardant. « On te l'avais dit et encore c'est elle qui t'a remit en place si sa aurai été le caporal chef Tsukune tu serai plus la pour le dire. » Et oui cher les troupes ODST qui connaisse Nienna et Tsukune beaucoup raconte que Tsukune faisait en sorte que les soldats matchos qui touchaient sa femme meurt au combat, mais il n'était jamais comdamner, car il n'ont jamais de preuve. Nienna poussa le ODST à terre et prit la marche en direction de la base.

Nienna: Boucler la et avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 9 Nov - 14:55

Wolphorus progréssait avec une troupe de 20 brutes vers les ondes-radios du relais. La situation était calme jusqu'a qu'un tir de sniper toucha l'une des brute qui s'écroula, Wolphorus cria aux autres de se mettre à couvert dans la forêt opposé aux tirs de sniper qui furent plus nombreux, une fois dans la forêt Wolphorus regarda aux alentours et il vit une riviére, il contacta l'amiral et il lui demanda:

Amiral, le relais est il borbé par une riviére?

Amiral:La rivière devant vous passe à 4km à coté du relais.

Wolphorus refléchissait, les tirs de snipers ne fusaient plus. Une communication interompit sa réflexion:

" Wolphorus où en êtes-vous avec les relais ? Faites votre rapport en vitesse, car ensuite, je pars à l'assaut d'une autre DCA avec une partie des renforts, et je compte sur vous, Master Killer, pour m'accompagner avec vos rebelles. Wolphorus, je vous donne le commandement de ce poste et des troupes que j'y laisserai avec toutes les accréditations qu'un amiral puisse espérer, vous êtes un guerrier de confiance, et je compte sur vous. Une fois que jee serai partis, libre à vous de rester ici où de partir, mais je veux que des troupes soient en permanence dans cette DCA, c'est notre seul point de ralliement terrestre sécurisé."

Wolphorus repondit via sont ComLink:

Noble hiérarque je suis en ce moment même à quelques kilomètres du relais des snipers nous ont barrer la route mais il y a un autre moyen, mais pour cela il me faut des canaux. Mais puisque vous laissé toutes les accréditations je m'en charge hiérarque, je m'occuperait de notre point de ralliment à distance. Wolphorus terminé.

Woplphorus soufla un bon coup et contacta l'amiral:

Amiral j'ai besoin d'un larguage de canaux aux bords de la rivére.

Deux minutes passèrent et un phantom arriva pour larguer les embarcations près de la position de Wolphorus. La troupe commandée par Wolphorus poussa les embarcations à l'eau et les brutes entrèrent dedans, le courant de la rivère les attirés vers le relais [4 posts avant d'arriver à destination].
Revenir en haut Aller en bas
Venom Snake

avatar

Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 19
Camps : Rebelle
Devise : Kept you waiting huh ?
Date d'inscription : 07/09/2010

Caractéristiques
Classes: Agent de Terrain
Médailles: Aucune pour l'instant
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 9 Nov - 20:03

Johan regardait le croiseur covenant toujours avec effroi,il repéra une lueur bizarre près d'un rocher quand un fin rayon de plasma lui transperça l'épaule,le Caporal tomba du Falcon et s'écrasa violemment au sol.Sa visière grésillait,il cracha du sang et celle ci vira à l'écarlate,il souffrait il rampa au sol et se posta contre un rocher,il décrocha sa trousse de soin de son dos et il sortit le médi-gel,il l'appliqua sur son épaule et se releva avec peine.Il était tout près de la DCA 2,il devait défendre ce poste,il sortit donc une seringue d'adrénaline et se l'injecta,il refoula alors ses forces et il courut vers la DCA 2,il s'arrêta alors quand il vit des covenants s'approcher,groupe moyen standard:5 Grognards,3 Rapaces,2 Brutes Minor et 1 Major.La routine...Il commença par le Major,il lui visa dans la gorge et il lui tira dans la glotte,un filet de sang coula et il tomba lentement,il abatis le rapace munis de la carabine et explosa le crâne d'une les grognard étant en panique,l'un d'eux sortit une grenade à plasma et Johan en profita pour lui tirer dans la main,celui-ci lâcha la grenade et...BOUM!!!Les 5 Grognards sont morts carbonisés.Il jeta une grenade en l'air et tira dedans pour faire une explosion pour couvrir son avancé,il se jeta alors sur une brute et l'égorgea avec sa machette,il jeta sa machette dans le torse de celle ci,il lui sauta dessus et lui enfonça l'un de ses deux poignards dans l'oeil.Les deux autre rapaces se sauvèrent bouclier en l'air,Johan sortit son deuxième poignard et arracha l'autre de l'oeil de sa victime pour les jeter sur ses deux cibles.Il alla ramasser ses couteaux et continua sa route,quand il aperçu un groupe d'ODST il avança alors vers celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 9 Nov - 22:21

Fred était sorti de la DCA-1 pour vérifier par lui-même les environs : le deuxième groupe de Rebelle parti en éclaireur n'était pas revenu et Fred voulait vérifier cela lui-même, il se dirigea donc vers la dernière position du 2e groupe. Le Spartan était à peine à 2 mètre du dernier lieu connu qu'il se cacha derrière un tronc d’arbre massif. Il sorti d'une sacoche une sonde en fibre optique et la fit glisser sur le côté. L'image apparut immédiatement sur l'écran tête-haute du casque de Fred qui fit un zoom X10. Quelque mètre plus loin, des cadavres jonchaient le sol et environ 5 hommes, portant l'uniforme standard du CSNU, fouillait les cadavres de ses hommes. Puis soudain, un élite portant l'armure des Généraux, une belle armure d'or, apparut dans son champs de vision. Fred ramena la sonde dans sa sacoche, compta les balles dans son fusil à pompe et compta jusqu'à trois.

1...

Fred prit une grande inspiration.

2...

Fred relâcha son souffle.

3 !

Fred allait sortir de sa cachette quand il reçut une communication :


- Wolphorus où en êtes-vous avec les relais ? Faites votre rapport en vitesse, car ensuite, je pars à l'assaut d'une autre DCA avec une partie des renforts, et je compte sur vous, Master Killer, pour m'accompagner avec vos rebelles. Wolphorus, je vous donne le commandement de ce poste et des troupes que j'y laisserai avec toutes les accréditations qu'un amiral puisse espérer, vous êtes un guerrier de confiance, et je compte sur vous. Une fois que jee serai partis, libre à vous de rester ici où de partir, mais je veux que des troupes soient en permanence dans cette DCA, c'est notre seul point de ralliement terrestre sécurisé.

Fred répondit donc à Chacall.

- Très bien mes hommes vont te suivre, je te rejoindrait plus tard, j'ai une dernière chose à régler.

Fred contacta alors son second.

- Chef en second, dites à mes hommes de suivre la brute du nom de Chacall, les autres brutes la nommeront peut-être Hiérarques mais cela importe peu, suivez la je vous rejoindrait plus tard.

- Très bien Chef !

Fred mit fin à la communication puis sortit de sa cachette. Il se mit alors à courir en direction des marines. Grâce à sa vitesse augmenter et à l'ombre procurer par les arbres, Fred put tuer trois hommes avec son couteau de combat sans faire de bruit. Il arriva alors vers le quatrième. Fred sera les poings et fit sortir les pointes de métal. Il enfonça ensuite les huit pointes dans le dos de l'homme puis lui enfonça son poing dans le crâne. L'homme s'écroula au sol, le crâne défoncer. Le 5e l’aperçu et cria à l'aide. Fred lui tira son couteau de combat. Le couteau s'enfonça entre les deux yeux de l'homme et celui-ci s’effondra. Fred ramassa son couteau et allait le ranger quand l'élite le bouscula. Fred tomba sur le côté et se releva rapidement. L'élite se tenait debout, face à lui et poussa un rugissement terrible. Sans même pensez avant d'attaquer, Fred se releva et donna un coup de pied dans le genou de l'élite. Le craquement des os se fit entendre. L'élite tomba au sol, déséquilibrer. Fred dégaina alors son fusil à pompe et l’enfonça dans la gueule de l'élite. Avant de peser sur la gâchette, Fred s’exclama :

- T'inquiète ! Tes amis te rejoindront bientôt !

Puis Fred mit fin au jour de l'élite. Le Spartan se releva et examina les lieux. Tous le monde était mort. Un petite radio trainait au sol et une voix pus se faire entendre malgré le petit grésillement. Fred la ramassa et écouta :

- Groupe d'éclaireur Bêta-06 vous me recevez ? Nous avons entendu des hurlements, que se passe t'il ?

Fred appuya sur le bouton pour parler et dit :

- Ils sont tous mort.

- Quoi ? Qui est à l'appareil ? Je vous ordonne de répondre !

- Qu'elle est votre grade soldat ?

- Je suis le Caporal Chef Brian McClusky !

Fred réfléchit quelque instant puis dit :

- Et bien soldat, ici le Général Stanfort qui vous parle ! Les Brutes sont sur le point d'attaquer la DCA numéro 3 avec une force massive de troupe ! Je vous ordonne donc d'envoyer un message à la DCA numéro 2 disant à toute les troupes de se repatriés au plus vite vers la DCA-3 ! La numéro 2 ne subira qu'une attaque mineur alors dépêcher vous ! Fin de transmission.

Fred jeta la radio au sol et l'écrasa avec son pied. L'ordre fictif qu'il venait de donner serait obligatoirement transmise. Les soldats devait toujours suivre la voie hiérarchique. Fred prit donc sa radio et contacta Chacall :

- Chacall nous devons attaquer la DCA-2 au plus vite ! Je vien de faire croire au CSNU qu'une force massive attaquera la DCA-3 et je leur ai ordonner de repatrié le maximum des troupes de la DCA-2 à la DCA-3. Ils croivent que seulement une force mineur attaquera la DCA-2 et qu'ils seront capable de la defendre avec le strict minimum. Pour le CSNU, le strict minimum est de 25 soldat.

Puis Fred se mit en route vers la DCA-2.



HRP : Personne je dit bien personne ne peut découvrir le subterfuge ! Dans mon prochain post je vais dire le nombre de post avant la découverte du subterfuge. Dans le spoiler ci-dessous, voici le message que les DÉFENSEURS à la DCA-2 recevront et devront intégré dans leur post :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 14 Nov - 20:17

- Chacall nous devons attaquer la DCA-2 au plus vite ! Je vien de faire croire au CSNU qu'une force massive attaquera la DCA-3 et je leur ai ordonner de repatrié le maximum des troupes de la DCA-2 à la DCA-3. Ils croivent que seulement une force mineur attaquera la DCA-2 et qu'ils seront capable de la defendre avec le strict minimum. Pour le CSNU, le strict minimum est de 25 soldat

Chacall se retint de rire. Il saisit lentement son communicateur tout en marchant silencieusement avec ses troupes dans la forêt.

- Très bien, nous sommes en route pour la DCA-2.

Chacall brancha la liaison privée avec l'amiral.

- Amiral j'aurai besoin que vous me débloquiez un Croiseur pour nettoyer la DCA-2 avant qu'on y arrive.

Avant même que la brute ne réponde, Chacall débrancha son communicateur. Maintenant ils devaient jouer sur l'effet de surprise. Ils se terrèrent sans bruit quelques secondes, des troupes du CSNU passèrent à toute vitesse sur un sentier en contrebas : vers la DCA-3 qui était en réalité encore aux mains du CSNU... Cette diversion était risquée, très risquée, mais il fallait tenter le coup. Une fois le convoi passé, les brutes et les unggoy ainsi que deux maglekolos et une poignée de kig-yar dévalèrent la pente et traversèrent le chemin. Au loin, le soleil commençait à montrer son visage et le ciel devenait orangé. La vision était déjà mieux. Chacall posta des kig-yars le long du bord du sentier, un peu plus bas de façon à ce qu'on ne les voiyent pas du sentier mais qu'ils aient un bon angle de tir sur la DCA qui était pile à la limite de leur portée.

Puis avec le reste des troupes il continua de progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 16 Nov - 18:50

Grunty arriva avec son unité (3 Grunts Minor et 1 Grunt Major). Son supérieur (Grunt Major) se demanda où passer pour aller à la DCA-2.

Il proposa:

- Peut être que nous irions plus vite en passant par la forêt.

Grunty répondit

-Peut être

L'unité alla donc dans la forêt



Revenir en haut Aller en bas
Marcus Jacob(Spartan 112)
Général d'Armée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1917
Age : 24
Camps : UNSC
Localisation : Dans mon armure MJOLNIR
Devise : Spartan never die - they are just Missing In Action
Date d'inscription : 21/02/2007

Caractéristiques
Classes: Spartan
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Lun 22 Nov - 19:51

Je devais ramené les survivants humains et élite que j'avais récupéré lors de ma mission de sauvetage sur Sanghelios. Tous dormait abord excepté un ODST et un Marine. Nous discutions tranquillement pendant que je préparais mon rapport lorsque...Un choc nous surpris déstabilisa le marine qui tomba au sol. L'ODST courra jusqu'au poste de pilotage voir ce qui ce passait tandis que j'aidais le marine à ce relevé. Je regarda les signaux d'alerte s'affiché sur mon casque et demanda à mon IA d'analyser la situation. Je regarda le radar du vaisseau et détecta des tirs de plasma venant de plusieurs direction. Je fis signe au Marine d'amené les autre survivants dans des capsules et de ce préparer au largages si sa devait avoir lieux. Je me dirigea vers le cockpit rejoindre l'ODST déjà présent sur les lieux. J'observa d'un coup d'oeil rapide ce qui se passait à l’extérieur. Nous étions encore à une certaine distance de la planète mais je pouvais voir des capsules de largages Covenantes ce dirigé vers la planète des Élites. Je fis face au ODST et lui demanda :

"Quel est l’ampleur des dégâts subit? Quel sorte de vaisseau nous attaques?" Dis-je sur un ton de voix neutre et précis.

ODST : "Nous n'avons pas subis beaucoup de dégâts le peu de boucliers que possède ce vaisseau ont tenu le coup. Nous ne sommes pas attaqué personnellement nous avons reçus un tir perdu de plasma. Mais bon nous ferions mieux d'accélérer notre manœuvre ce vaisseau n'est pas armé et donc une cible facile durant un combat spatiale. Je suggère un atterrissage forcé sur la planète Mon Général."
Dit le soldat en continuant de vérifier l'états des moteurs du vaisseau.

Je devais réfléchir rapidement à ma situation. Nous n'avions pas beaucoup de temps et d'options. Je pouvais bien choisir l'option qu'on venais de me proposer mais aucun des soldats ou civils ici n'a l’expérience pour ce genre d'atterrissage. Je n'ai jamais été doué avec ce genre de manœuvre voilà pourquoi je n'étais jamais pilote. Bref voilà ma première solution risqué nos vies mais sortir rapidement du combat. Malgré tout mon envie de combattre avec mes frère d'arme je devais pensé à ma mission et sauvé les personnes à bord du vaisseau. Je regardais alors une carte de la planète pour savoir ou nous pourrions y déposer les survivants. J'en voyais une mais je n'eu pas le temps de continuer à la regarder le marine que j'avais envoyé avec les civils me contacta.


Radio/"Mon Général je suis avec les survivants je me dirige vers l'armurie récupéré les armes et nous nous dirigerons ensuite vers les capsules de secours. Quels sont les ordres à suivre pour la suite des choses?"/Radio demanda t'il.

Radio/"Attendez nous à l'armurie soldat nous vous rejoignons là pour nous équiper et donner un bref rapport de la situation et des ordres."/Radio dis-je avant d'enclencher le pilote automatique vers une clairière sur la planète un peu plus éloignée de la DCA 3.

Moi et le ODST ce dirigèrent vers l'armurie. Nous arrivions un peu après le marines et les civils qui s'équipait du mieux qu'il pouvait avec les armes que le vaisseaux contenait. Je pris un fusil d'assaut MA5B, un fusil semi-automatique BR55 comme il l'aimait. Il s'équipa ensuite de grenade de toute sorte, de ces couteaux et s'assura que son bras bionique était en marche à son maximum puis je me m'avança au centre de la pièce et montra la carte de la planète. Je dis alors sur un ton de voix fort et strict :

"Nous allons nous dirigé vers ce qu'on pourrais appelé une clairière. La bas nous déposeront les civils et soldats tandis que moi et le caporal ODST resteront abord du vaisseau pour repartir vers les DCA. Une fois au sol tout communication avec nous seront couper de façon à ne pas trahir votre position. Vous allez devoir vous dirigé un peu plus au nord vers un camp Sanghelis ou vous serez en sécurité. D'ici là préparez vous à sortir rapidement et à vite vous cachez rendu à l’extérieur. Me suis-je bien fait comprendre?" Dis-je d'une voix forte.

Je vis les signes affirmatif de tous puis je repartis vers le cockpit avec le caporal ODST. Nous arrivions de plus en plus près de notre destination et il fallait le dire sa secouait. Des tirs venait de plusieurs directions et passait près de nous ou nous touchait. On arrivait finalement à l’orbite de Sanghelios lorsqu'on fut toucher d'un tir direct au moteur qui nous lâchèrent immédiatement tout comme les boucliers.


ODST : "Général ils nous ont repéré. Nous n'avons plus de moteur et plus de bouclier n'importe quel tire pourrait nous être fatale. Nous devons largué les capsules avec tout le monde à l'intérieur sinon c'est l'écrasement qui s'occupe de nous amener à notre prochaine destination c'est à dire le paradis." Dit-il rapidement.

Radio/"Marine vous et les autres survivant partez dans les capsules vite nous avons subis d'important dégât et nous ne pouvons pas tenir la cadence actuelle très très longtemps."/Radio dis-je avant de me dirigé vers le siège du pilote.

"Caporal vous et moi allons dirigé ce vaisseau vers une capsule Covenante le nous allons le faire s'écraser sur cette position après avoir largué les survivants. Nous n'aurons pas beaucoup de temps pour prendre les dernières capsule qui nous larguerons près de la DCA 2." Dis-je sur un ton de voix rapide pour ne pas perdre mon temps.

On larguas donc les survivants qui furent dévier de leur trajectoire et attérirent plus près de la DCA que prévu. Ensuite Le pilote automatique était hors service donc manuellement on dirigea le vaisseau vers une capsule ennemis avant de partir vers la capsule. En route vers la capsule je dut aider le caporal qui avait du mal à tenir debout à cause de certaine secousse. Puis au moment de nous larguer le vaisseau ce sépara en deux à cause de la pression atmosphérique et une partit s'écrasa sur la position ou les civils était attérient tandis que l'autre continuait sa trajectoire vers la capsule. Pendant ce temps ma capsule à moi et celle du Caporal ODST subirent de puissant coup à cause de la pression et nous avions mal calculé notre temps et l'attérissage fut plus dur que prévu. Lorsque je put sortir de la capsule je vis celle du caporal s'enfoncer un peu plus loin. Je courus vers sa position et ouvrit sa capsule. Il était vivant avec quelque petite douleur mais il pouvait toujours continuer la mission. On continua donc vers la DCA 2 en regardant le reste de notre vaisseau s'écrasé vers les Covenants.


Radio/Ici le Général M.Jack Matriculé 112. Je suis en route pour la DCA 2. Est-ce que quelqu'un me reçois?/Radio

_________________
Spartan never die - they are just Missing In Action

Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 23 Nov - 14:22

Les embarcations dérrivaient à pleinne vitesse le long de la rivière, puis le groupe aperçut le relais de communication. Les soldats se jettèrent à l'eau laissant les embarcations dérrivées.

On se bouge!

Les brutes avaient quelques difficultées à traverser car il y avait du courant, sur la terre fer!e ils se regroupèrent derrière un rocher.
Wolphorus contacta Chacall pour lui faire son rapport:

Hiérarque, je suis devant l'installation je vais engagé le combat, je vais couper les communications pour garder un effet de surprise.Terminé.

Wolphorus coupa les communications et il lança l'assaut. Une escuade de marines fesaient une ronde, les brutes se ruèrent sur eux, le combat fut un vrai massacre pour les marines.
Devant l'installation les hommes de Wolphorus plaçèrent des charges explosives sur les murs, puis il entrèrent à l'intérieur.Les gardes étaient fortement armés, un tir de BR-55 percuta Wolphorus qui se plaqua contre un mur à l'opposé, il sortit une grenade spike, et courut vers les gardes, il les poussa d'un coup de bras et colla la grenade spike à terre devant les marines, ensuite il se jetta à terre. La grenade explosa et les aiguilles fauchèrent les marines. Le groupe de brute progressa dans la tour relais, une escuade d'odst vint leurs barré la route. Le combat à distance ne dura pas longtemps car les Odsts étaient armés de fusil à pompe, alors les brutes engagèrent le combat. Wolphorus encastra sa bayonette dans le casque d'un des Odsts, un Odsts lança une grenade adhésive sur le casque de Wolphorus qui s'empressa de l'enlever et de le jetter. Une des brutes se prit une crosse dans les dents suivit d'un tir de fusil à pompe dans la tête, enragé deux brutes se ruèrent sur l'Odst, deux autres ennemis vinrent aider leurs collège en mauvaise posture.
Wolphorus et une autre brute en profita pour les attraper et les frapper au visage, Wolphorus donna de violents coups dans le casque de l'Odst, la visière se brisa et un morceau rentra dans l'oeil de l'Odst, Wolphorus le jetta au sol et lui brisa la nuque avec le pied. Le comba terminé, les pertes étaient nombreuses ils restaient que cinqs brutesplus Wolphorus,
Une autre vague de marine vint.

Replie!

Les brutes se mirent à courir vers la sortit suivit du groupe de marines.
Dès qu'ils furent sortit Wolphorus fit exploser les explosifs, qui endomagèrent l'installation et coupa les communication.

Ils peuvent réparer le relais mais sa va les ralentir.

Wolphorus retablit les communications et demanda à l'amirale de faire un scan de la zone sur 1 kilosmètres. Le scan indiquait la présence du spartan allié,Wolphorus le contacta:

Vous me resevez...Moi et mes hommes nous sommes à 1 kilosmètre de vous, j'ai besoin de vous. Il faut rejoindre Chacall.

HRP/: Le CNSU peut réparer le relais (10 posts, y compris les posts loyalistes)/HRP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mer 1 Déc - 22:33

Joe fut réveillé subitement. Jack se tenait devant lui. Joe entreprit de se lever puis regarda son genou bloquer en place. Un petit souvenir de la bonne vieille histoire. Joe frappa sur son genou et celui-ci débloqua. Joe plia puis replia sa jambe et s’exclama :

Joe : Putain Jack on t’as pas appris qu’il ne faut jamais réveiller un mecs qui dort ?

Jack : Ouais Joe mais sa fait 10 minutes qu’on essaie de te réveiller doucement ! T’a pas entendu ? Ça fait 15 minutes que l’alarme sonne !

Joe : Ouais j’entend maintenant que tu m’a réveiller.

Jack pointa la jambe de Joe avec son menton puis dit :

Jack : Sa me rappelle une histoire…

Joe : Ouais ouais c’est ça va te faire foutre Jack.

Jack eu un petit rire. Joe poussa un soupir lourd puis se leva avec difficulté puis ramassa son M6C sur la table de nuit.

Joe : Encore un exercice ? On n’en a eu un il y a 2 semaines !

Jack : Pas cette fois malheureusement. On dit que les Brutes attaquent Sangheilios. On dit aussi qu’il y aurait des Rebelles ainsi qu’un Spartan dans leur rang.

Joe fit un regard bête à Jack tandis qu’il enfilait son armure de marine.

Joe : Tu veux parler du Spartan renégat ? Matriculé 017 ?

Tout en parlant, Joe enfila son MA37 en bandoulière dans son dos puis mit le M6C / SOCOM dans son étui. Il entreprit ensuite de chercher son couteau de combat que Jack lui tendit en disant :

Jack : J’en sais rien. N’empêche qu’ils on déjà prit la DCA-1 et on viens de nous avertir qu’il vont venir ici, au QG, après qu’il ait fait de la bouilli des deux autres. Enfin tout sa pour dire qu’ils nous ont dit de rassembler notre équipement et que l’on allait partir bientôt.

Joe mit son couteau dans sa botte droite et dit :

Joe : Qui ça nous ?

Au même moment, Kelly arriva.

Kelly : T’a enfin réussi à le réveiller ? Super ! Allez venez vite les ‘hogs nous attendent.

Joe et Jack s’empressèrent de suivre Kelly. Tandis qu’ils marchaient dans le couloir en direction des hangars, Joe demanda :

Joe : Et pourquoi allons nous utiliser des warthog’s ?

Jack allait répondre mais Kelly fut plus rapide que lui et elle s’empressa de dire :

Kelly : On doit se rendre à la DCA-3 pour défendre le périmètre en attente de plus de renfort. Et on n’y va en ‘hogs.

Joe eu un hochement de tête. Ils arrivèrent enfin dans le hangars où leur warthog’s blindé avec mitrailleuse à balles hautement explosive était entreposée. Jimmy, Mike et Albert étaient déjà là et chacun avait prit place dans un warthog. Jimmy, le conducteur de l’équipe, au volant, Mike, l’expert en piratage/décryptage, était assis au passager avec son ordinateur portable et Albert, le tireur d’élite, était derrière la mitrailleuse. Kelly, l’artilleur de l’équipe, embarqua dans le dernier warthog et elle se mit derrière la mitrailleuse. C’était une experte derrière une mitrailleuse. Jack attendait que Joe lui dise où s’asseoir. D’habitude, Joe conduisait toujours mais cette fois ci il fit signe à Jack de conduire. Il devait lire le compte-rendu de mission des éclaireurs puisqu’il n’avait pas été briefé sur cette mission et il devait en savoir plus. Joe embarqua au passager puis les warthog’s se mirent en route.

Joe, chef d’escouade de l’équipe PRIORITY, ouvrit avec un clignement d’œil le dossier sur le compte-rendu des éclaireurs qu’il pouvait lire sur sa visière.

L’attaque avait été lancée par les Covenants à 15h23, heure militaire. Des tirs de mortier avaient été entendus et en un instant la DCA-1 était tombé. Tout le personnelle militaire et civile dans la zone était mort. À en croire les éclaireurs, ils auraient établit leur QG à cette endroit. Des attaques mineures auraient ensuite frappé la DCA-2 mais elles auraient à priori été repoussé. Une partie de la flotte Covenant serait arrivé dans le système à 16h47, heure militaire, et auraient ouvert immédiatement le feu. Des transporteurs de troupe Covenant aurait déposé des troupes à la DCA-1 et celle-ci serait maintenant dans un état IMPRENABLE. Une transmission aurait ensuite été envoyée disant que les Covenants allait frapper massivement à la DCA-3. La confirmation de l’identité de celui qui a fait le message est encore en cours de vérification. Il était également écrit que des vaisseaux Covenants arrivait encore dans le système et que des troupes était de plus en plus débarquer au sol.
Joe ferma le compte-rendu et dit :

Joe : On c’est foutu dans une belle merde les mecs…

Les warthog's continuèrent leur chemin vers la DCA-3.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 2 Déc - 18:36

L'unité de Grunty arriva, Grunty demanda:

Grunty: On est bientôt arriver ?

Grunt Major: Envir... des véhicules ennemis !!

Grunty se cacha et regarda

Grunt Major: Ils sont plusieurs, vite allons à la DCA-3

L'unité de Grunty suivit les Warthogs et arriva presque a destination. Grunty se demanda si les ennemis avait pris la DCA-3. Il prit son Pistolet a plasma, il prépara ses Grenades a plasma
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mer 8 Déc - 17:42

Flashbak -2min

Base d'opération du Caporal Chef Brian McClusky, QG du CSNU sur Sangheilios.

- Chef ! Identification vocale terminé ! Ce n'est pas le Général Stanfort !

- Mais c'est qui alors !

Il y eu une dixaine de seconde de silence puis le soldat dit :

- Chef c'est le Major Général Spartan 017. Je ne peut pas accéder à c'est état de service. Le SRN bloque l'accès. Tout se que je peut savoir c'est qu'il à recement changer de camps pour s'allier au Rebelles !

- Merde ! On s'ai bien fait roulé ! On ne peu plus rien faire pour la DCA-2 il est trop tard. Joignez la DCA-3 et dites leur de bien se préparer les Covenants vont bientôt arriver !

L'officier au communication commença. Il avait presque terminé quand un bruit d'explosion se fit ressentir. Les lumières s'éteignirent puis se ralumèrent. L'officier au communication s'écria :

- On n'a été coupé !



Temps réel

Base d'opération du Spartan 017, localisation inconnu.

Le Spartan était à proximité de la DCA-2, de la fumée s'élevant dans les aires, quand il reçut une communication de Wolphorus.

Vous me resevez...Moi et mes hommes nous sommes à 1 kilosmètre de vous, j'ai besoin de vous. Il faut rejoindre Chacall.

Fred répondit.

- Ne t'inquiète pas. Je suis à proximité de Chacall je le rejoin dans 1 minute. Terminé.

Fred coupa la communication, traversa quelque arbre et arriva finalement à hauteur de Chacall.

- Alors, comment ça se passe par ici ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Sam 11 Déc - 23:47

Quelques secondes après avoir décider de poursuivre les Warthogs, Grunty prépara son pistolet et ses grenades a plasma car il pense qu'il va y avoir beaucoup d'ennemis vers et à la DCA-3.

Grunty: On a perdu les véhicules ennemis !!

Grunt Major: On continue.

Grunty se demanda si la DCA-3 était déjà détruite, il oublia cette idée et suivit ses coéquipiers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [talent] charge / attaque chargée / focus
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» Hautebrande: Cérémonie des Sombrecoeurs ; Attaque du moulin
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !
» TonTon Symca Passe à l'attaque !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Halo :: Autres-
Sauter vers: