RPG Halo
Bienvenue sur RPG Halo!

N'hésitez pas à vous inscrire ou vous connecter si vous êtes déjà un membre du forum.

Si vous avez des questions, contacter les Administrateurs à l'adresse suivante : rpghalo@gmail.com

Ou sinon rejoignez nous sur notre page Facebook Rpg Halo



UNSC, ONI, Alliance Covenante Unifiée ou Rebelle ? Choisissez votre voie et combattez pour votre cause.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 12 Déc - 1:55

Merde ! C'était clairement ce mot qui allait résumé toute les sentiments actuels qu'éprouvait notre lieutenant, il était à la fois déçu d'avoir rater le début des combats mais surtout impatient d'y arriver, tandis qu'il était assis nonchalamment l'arrière du warthog qui le menait vers la DCA-3 il astiquait nerveusement son magnum. Si la situation n'avait pas été aussi critique il aurait sûrement pensé à son ami ex-propriétaire de cette arme. De plus en plus gêné par la longueur du trajet, il s'avança vers le conducteur, un jeune marine et lui lança sur un ton méprisant :

"-Hé, tête de gland on arrive dans combien de temps ? J'veux pas arriver après l'combat t'as compris la racl' ? Alors si tu veux pas que te retrouver avec une balle de magnum fichée entre les deux yeux t'a intérêt à remuer cette carcasse, tu s'ras pas l'premier ni l'dernier que j'aurais buté..."


Le soldat venant tout juste de s'engager était un peu choqué par des propos aussi brutaux de la part d'un spartan qu'il imaginait plus calmes et plus introvertis. Sans aucune surprise, une accélération notoire du véhicule se fit sentir, si bien qu'il finit par rattraper les autres warthogs et même leur passer devant. Cela plu beaucoup au spartan se disant qu'il allait enfin retrouver des adversaires après autant de semaines sans événements notoires. Il était content de pouvoir faire sauter la tête à des ordures de loyalistes. Au bout d'une dizaine de minutes, il leva la tête et remarqua que plus un seul warthog n'était distinguable à l'horizon le jeune soldat avait réussi à contenter Aaron, qui commença à sourire sous son casque. En particulier lorsque le véhicule s'arrêta il descendit du véhicule en urgence, pour la DCA-III, les soldats furent comme étonnés de voir débarquer un Spartan accompagné d'à peine deux hommes. Aaron regarda autour de lui et courut se mettre à couvert auprès d'un groupe de marine occupés à tenir les faibles assauts que leur avaient lancé les troupes débarqués. À l'aide de son magnum il abbattit un grunt d'une balle dans la tête pour se remettre immédiatement après à couvert. Il lança d'une voix élancée :

"-Alors, l'troufion, tu galère là d'puis combien d'temps ?
"

Le soldat lui répliqua insolemment :

"-T'es qui l'spartan pour m'causer comme ça ?"


Le spartan attendit que la petite attaque se termina pour attraper le marine par la mâchoire, le soulever et lui dire avec mépris :

"-Écoute moi bien p'tite merde, d'entre nous deux, à mon avis l'plus gradé c'est moi, alors si tu veux pas bouffer du pissenlit par la racine, tu va m'causer autrement p'tite raclure... C'est compris ?"


Il jeta ensuite le marine au sol, rechargea son magnum et lui lança :

"-T'es probablement au courant qu'va y avoir une grosse attaque tout à l'heure sur cette DCA c'est Stantfort qui nous as prévenu ! Cette attaque à intérêt à être puissante sinon j'vais moi même botter l'cul de s'con qui nous sert de patron ! Bref t'as des infos ?"


"-Pas la moindre, on subit les assauts de petits groupes de grunts accompagnés parfois d'une ou deux élites mais c'est tout... On a préparé un maximum de munition et on a mis en place des mitrailleuses fixes supplémentaires."


Le spartan retira son casque, dévoilant son visage blond et dit avec virulence :

"-Ben y a plus qu'à attendre mon con !"


Il cracha, s'assit contre des sacs de sables et posa son casque à côté de lui , il allait encore devoir attendre, ça n'allait pas vraiment lui plaire.


[HRP] Alors j'ai quelques questions, pardonnez mon ignorance Razz d'abord DCA c'est bien les machins anti-aériens qu'on doit défendre là ? Et surtout si j'ai fait des incohérences par rapport à d'autres posts j'ai juste survolé donc signalez le moi, il est 2h51 du matin je suis fatigué, je vous demande pardon en cas d'erreur What a Face[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 12 Déc - 14:41

Après le combat Grunty se retrouva tout seul, il était encore en vie car il avait lancer quelques grenades après s'être caché derrière un arbre. Grunty regarda les corps et perdit la tête.

Grunty: Ah !! Comment je vais faire maintenant qu'ils sont tous morts, reprends toi Grunty ce n'est pas des ennemis technologiquement inférieurs qui vont te battre, mais en faite ils vont me battre car ils sont plus nombreux mais je vais quand même essayer d'aller à la DCA-3.

Grunty avança avec son pistolet a plasma à la main et aperçois des Mitrailleuses ennemis.

Grunty: Ouh purée !


Grunty se cacha pour ne pas se faire remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 12 Déc - 19:09

La DCA-2 pointait enfin le bout de son nez alors en même temps que le soleil qui éblouissait les marines la protégeant. Pour l'instant tout était calme, mais contrairement à il y a à peine quelques heures, plus aucuns oiseaux ne chantaient. L'amas de brutes de Chacall, les meilleures de leur génération c'était cachées derrière une butte couverte de multiples bosquets avec leur chef, le Hiérarque Chacall. Le Démon qui avait rallier leur cause ne tarda pas à les rejoindre.

- Vous tombez à pic. Nous allons lancer l'assaut sur la DCA. Nous n'attendons plus que les renforts et le soutien aérien, ils n'ont aucune chance, le repli est inévitable. J'ai coupé ma radio car elle déconne, je compte sur vous pour garder le contact avec mon sous-officier responsable ici, Wolphorus.

Alors qu'il finissait ses mots, un Croiseur sortit d'un mini-saut en sous-espace tout près de la DCA. Les artilleurs sangheilis et humains n'eurent pas le temps de tirer, un flot de plasma canardait leur position et la DCA s'effondra sur le toit du bunker qui ne fut lui pas touché. Une fois le canon hors de service, une petite cinquantaine de capsules de larguage individuelle contenant des brutes largua le reste de la compagnie de réserve de Chacall qui commença la fusillade. L'autre moitié de la compagnie, en compagnie du Hiérarque appréciait pour l'instant de loin le massacre des Marines. Quelque chose clochait, des humains plus expérimentés offraient une résistance acharnée dans le bâtiment et sur le terre-plein.

- Des unités "ODST"... On va les contourner à revers. Démon, nous allons nous amuser, vous et moi, par devant, les autres prenez-les à revers par la porte de leur réserve de munitions. Il est l'heure du bain de sang ! En avant mes frères !

Ils hurlèrent de rage, de fierté et, imagineant déjà la gloire les attendant contournèrent la butte, dissimulés par l'orée du bois tandis que Chacall donna une frappe brutale mais amicale sur le torse du Démon qui recula légèrement, avant de lever son duo de spiker, un énorme sourire dévoilant ses dents de carnacier et son haleine putride défigurant son visage.

- En avant, SPARTAN !

Et dans un hurlement de rage, suivis de près par le Démon, Chacall remonta la butte. Devant lui, la fusillade continuait, des brutes faisaient face aux unités d'Akeron Fulmamee, il les reconnaissait à leurs insignes qu'il avait vu sur Onyx. Ca n'allait pas être tâche facile. Il y avait également des ODST, plusieurs escouades apparemment. La bataille serait acharnée, mais l'appui aérien n'attendait que le signal du Hiérarque pour rebombarder la position, tout en affrontant les véhicules légers volants humains et sangheilis qui se faisaient massacrer par l'artillerie du croiseur.

Chacall fonça vers un Marines au mains avec une brute blessée. Il écarta la brute et enfonça brutalement la lame de son spiker dans le casque de l'humain, déclenchant une fontaine de sang rouge terne. Il continua sa route, écartant les frêles humains à coups d'épaules, ses troupes les achevant. Il fonçait vers la porte, un Marines mitraillait, son bouclier tenait bon. La brute fit un saut prodigieux avant d'écraser les épaules de l'humain avec ses deux spikers, lui arrachant un hurlement sinistre, le seuil de douleur de l'humain allait bientôt être cédé, Chacall tirant frénétiquant sur ses spikers en hurlant. L'humain devint livide et s'effondra. Une balle ricocha sur le casque de Chacall. Un ODST avec un fusil le visait. Il fonça sur lui et se pencha, lui asseinant un violent coup d'épaule. Cela ne tua pas l'humain mais le mettrait KO suffisemment longtemps, Chacall se retourna et vida son chargeur sur des humains, soudain, des ODST sortirent du bunker et arrosèrent Chacall, son bouclier céda et une balle vint se loger dans sa cuisse. Il hurla de fureur et roula pour se mettre à couvert derrière un sac de sable, reprenant son souffle, avant d'éclater de rire. Que c'était jouissif !
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Lun 13 Déc - 4:00

Le Spartan suivant Chacall dans le combat, fut vite séparer de celui-ci. L'ordre avait beau eu être passer, beaucoup de soldat était resté au combat. Parmi le chahut de la bataille, on pouvait dénombrer facilement 80 soldats, humain et élite. La majeure partit étant des Élites et les humains étant leur meilleurs troupes disponible, des ODST. Mais l’ennemi se battait de façon désordonné, surement à cause de l'absence d'un supérieur ou le manque de préparation. Peut-être même les deux.
Le Spartan se battait sauvagement, tuant des soldats humains, des soldats avec qui il avait combattue et vaincue. Certain visages lui était connu. Mais Fred tirait quand même sur eux avec son Fusil d'Assaut MA37. Des cadavres tombant à ses pieds. Un élite chargea dans sa direction. L'extraterrestre essayait un dernier espoir ; le bouclier de l'Élite était déchargé. Quelque rafales suffire à abattre le soldat et celui-ci roula au pied du Spartan. Fred continua de tuer. Son bouclier se déchargeait puis se rechargeait. Soudain, une main agrippa sa jambe. Fred regarda vers le sol et aperçu l'Élite qu'il croyait avoir tué. Le salaud avait rampé jusqu'à lui et avait ramassé un M6D qu'il pointa sur Fred. Derrière la visière de son casque, Fred eu un sourire. L'Élite était un bon soldat, combattant jusqu'au bout. Fred appréciait cela et c'est pourquoi il tua l'Élite d'une manière presque comme une mort honorifique. Un coup de pied aurait été vulgaire. Un rafale également. Non. Fred mit son arme en bandoulière puis agrippa l'Élite par le coup et le souleva dans les airs. De petit fente dans le poing du Spartan étincelèrent au soleil puis des pointes de métal d'environ 3.5cm sortirent et pénétrèrent dans la tête de l'Élite. Après une dizaine de seconde, Fred rétracta les pointes de métal et jeta nonchalamment le cadavre au sol. Le Spartan reprit son Fusil d'Assaut et continua de tuer des soldats. Environ 5 minute passèrent quand le Spartan fut avertit par un bruit sur sa gauche. Il se tourna juste à temps pour apercevoir un marine prendre place derrière les commandes d'une mitrailleuse monté. Avec une telle puissance de feu, les boucliers du Spartan ne résisterait pas longtemps. Fred se mit donc à courir pour se mettre à l’abri. Il aperçu des sacs de sable. La terre devant lui vola dans les airs et quelque tir le touchèrent. Son bouclier avait déjà perdu le 3/4 de sa capacité quand il réussit à se cacher derrière les sacs de sable. À sa grande surprise, Chacall se tenait là et se mit à rire. Fred n'eut pas le temps de demander à Chacall pourquoi il riait que des grains de sable leur tombèrent dessus. La mitrailleuse les prenants pour cible. Fred tourna sa tête vers Chacall et cria pour essayer d’enterrer le bruit de la mitrailleuse.


- Et alors ! C'est pour quand cette appuie aérien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Marcus Jacob(Spartan 112)
Général d'Armée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1917
Age : 24
Camps : UNSC
Localisation : Dans mon armure MJOLNIR
Devise : Spartan never die - they are just Missing In Action
Date d'inscription : 21/02/2007

Caractéristiques
Classes: Spartan
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Lun 13 Déc - 16:46

Je venais tout juste d'arriver devant la DCA-2. Un soldat me faisait le rapport de la situation lorsqu'on ce fit attaquer. Une horde de brute ce jetait sur nous. Les premières lignes de marines ce faisait détruire comme s'il s'agissait de vulgaire pions qu'on détruit à rien. Je commença à faire feu en direction de l'ennemis avec les forces ODST. Plusieurs brutes approchait rapidement de notre position. Je tirait rapidement avec mon fusil d'assaut MA5B en essayant de tirer leurs têtes le plus souvent possible. Après quelque tire je savais déjà quel brutes était plus puissante que d'autre. Je continuait de tiré sur les brutes qui s'avançait vers moi. Puis je me fis saisir par derrière. Une brute m'avait pris et souriait en essayant de m'écrasé avec la force de ses bras. Rapidement je fis fonctionner mon jet pack accrocher à mon armure ce qui brûla la brute qui me lâche. Je me retourna rapidement et la tua d'un tir à la tête. J'aida quelques soldat à ce débarrasser de ces terribles bêtes. Après quelques instants je vit un soldat monter sur une tourelle et faire feu en direction des ennemis et c'est là que je vis Fred. Un ancien spartan qui avait servis sous mes ordres quelques missions et qui avait trahis l'humanité. Le soldat monta sur la tourelle le tira alors lui et une brute qui s'était faites remarquer par sa puissance et sa résistance au attaque. Pendant un instant je voulu courir en leurs directions et les éliminer mais je fus attaquer par d'autre brute. Je repris donc le combat en tirants avec mon fusil d'assaut. Je sortie la lame qui se tenait sur mon torse et poignarda plusieurs brutes. Puis lorsque j'eus l'occasion je sortis une grenade à fragmentation et la lança en direction du spartan et de la brute caché derrière des sacs de sables.

"Soldats assurez-vous de ne pas manquer le spartan et la brute qui se cachent derrières ces sacs de sables il nous les faut mort. Les autres vont vous couvrir du mieux qu'ils le peuvent. Et quelqu'un peut me dire à quand les renforts élites vont arriver?" Dis-je sur un ton de voix fort pour que tout le monde puisse m'entendre.

On me communiqua alors que je couvrais le soldat qui était sur la tourelle que les renforts ce dirigeaient en majorité vers la DCA-3. Je donna alors l'ordre immédiat d'envoyer les renforts sur ma position et de laisse le reste des troupes aller vers la DCA-3. Je fus alors couper par un tir à plasma venant de ma gauche une brute arriva alors vers moi. Je le poignarda sous la mâchoire. Je retira la lame de sa mâchoire en pensant que la brute s'effondrait au sol mais ce ne fut pas le cas. La brute eu un sourire et me frappa au ventre ce qui me fis reculer. Je sortis alors mon arme et le tira en pleine tête pour le finir. Cette brute résista à plusieurs coups mais finis enfin par tomber au sol. Je me dépêcha donc de retourner à mon poste et de me préparer à faire feux sur nos deux invités cacher derrières les sac de sables.

_________________
Spartan never die - they are just Missing In Action

Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Lun 13 Déc - 22:24

Fred sentait que Chacall allait répondre quand tout à coup, un grenade atterrit à à peine 2 mètres d'eux. Celle-ci explosa, déchargeant du même coup la moitié du bouclier du Spartan. Des morceaux de terre ainsi que du shrapnel les éclaboussèrent. Fred dit :

- Attend un peu...

Le Spartan sortit une sonde en fibre optique d'un poche à sa ceinture puis la glissa sur le côté. L'image était moins nette qu'il l'aurait voulu mais il put quand même apercevoir la mitrailleuse qui faisait feu sur eu. Le bout du canon commençant à devenir rouge, présentant ainsi une surcharge du canon. À quelque mètre à peine, Fred aperçu une silhouette nette qu'il reconnu immédiatement, le Spartan 112 Marcus Jack, surnommé M.Jack par ses frère. Fred rangea la sonde en fibre optique dans la poche puis prépara son pistolet M6C. Il attendit ensuite que la mitrailleuse arrête de faire feu puis sortit de sa cachette quelque instant puis tira 3 balles expertes en direction de l'artilleur de la mitrailleuse. Une d'elle atteignit le soldat dans la cuisse, une autre rata sa cible et rebondit contre le blindage de la mitrailleuse, la dernière balle atteignit le marine à l'épaule. Le soldat du CSNU se jeta au sol, criant de douleur, mais son crie était étouffé par le bruit de la bataille. Fred se remit à couvert, prenant sa radio en leur ordonnant de détruire complètement la mitrailleuse avec des roquettes. Quelque secondes plus tard, deux explosion purent être entendre parmi le chahut, signifiant la destruction de la mitrailleuse et peut-être même, la mort de son artilleur. Fred s'adressa ensuite à Chacall.

- Ils ont un Spartan qui les commandes, je le connais bien. Il est extrêmement stratégique et puissant. Les lames caché dans ses poignet lui confit une résistance contre les attaques au corps à corps. Mais ses talents au corps à corps sont largement dépassé par les miens. Je frappe plus fort et j'emploie mieux les techniques que lui et les autres Spartan. J'en connais même qu'il leurs sont inconnu. Enfin bref, le CSNU cherche seulement à protéger cette DCA, et le Spartan empêche l'entrée à qui conque. Si je peut m'approcher suffisamment prêt pour le défier au corps à corps, je pourrait le distraire le temps que toi et tes hommes entrent à l'intérieur de la DCA et que vous posiez des explosifs.

Fred savait bien qu'il était le plus fort dans les combats au corps à corps et aux armes blanches, et M.Jack aussi le savait. Fred l'avait déjà affronté lors d'entrainement quand ils étaient plus jeune. M.Jack était plus stratégique que Fred, mais lors de combat rapproché avec des armes blanches ou avec comme seul arme nos poing, la stratégie importait peu. Il fallait porté un coup rapidement pour ne pas laissé à l'autre le temps de riposter en d'anticiper c'est pourquoi que les Spartan avait appris des techniques bien spécial de combat, que Fred maîtrisaient parfaitement et qu'il avait même améliorer. Créent par la suite ses propres techniques de combat qu'aucun adversaire ne pouvait anticiper ou contrer. M.Jack essayerait surement d'éviter un telle combat avec Fred, le Spartan 017 devrait quand même essayer d'engager un telle combat avec M.Jack.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Lun 13 Déc - 23:36

Les Warthog blindée de l'équipe Priority avançait à une bonne allure dans la forêt qui menait au pont de 800m qui reliait le territoires des DCA et les terres Sanghaeilienne à la grosse îles, qui était situé au beau milieu de l'océan, sur laquelle les humains avait établit leur QG. Un Warthog filant à tout allure les dépassa. Il n'était rendu plus qu'un petit point à l'horizon quand les Warthog's arrivèrent au pont. Le pont était fait en acier et était soutenu par d'énormes bloque de béton qui plongeaient profondément dans le creux de l'océan. Joe fit signe à Jack et à Jimmy d'aller à pleine allure. Ce pont pouvait supporter un poids supérieur à 3 fois la masse totale de 6 Éléphant du CSNU (pas la créature, le véhicule). Le problème était qu'une tir de plasma dut à un canon à combustible, comme ceux équipé par les Banshees ou les Chasseurs, ou une torpille à plasma d'une des tourelle à plasma des Phantoms pouvait faire considérablement plié l'acier et une dizaine de tir pourrait même faire écrouler la partit touché et avec les combats à proximité, Joe ne voulait pas prendre de chance, si il devrait se sauver, autant mieux déjà avoir une bonne vitesse.

Les Warthog's avait déjà fait 732m quand le bruit caractéristique de Banshees se fit entendre. Les Banshees étaient environ une quinzaine puis se mirent à faire feu. Pas exactement sur les Warthog, mais plutôt devant eu, à environ 20 mètre. Les tires de canon à barreau de combustible commencèrent à tordre le métal puis celui-ci céda sur 3m et le tout tomba dans l'eau, 10 mètre plus bas. Des deux côté du trou, l'acier s'était relever, formant des pentes maladroite de chaque côté. Les warthogs, arrivant à pleine vitesse, furent propulsé en l'air. Ils avaient presque atterrit de l'autre côté quand des tirs de plasma vinrent touché le pont 1m devant eu, provoquant un autre écroulement. Les Warthog's plongèrent vers l'eau. Joe cria :


Joe : SAUTEZ !

Les 6 membres de l'équipe d'intervention Priority sautèrent à l'eau. Une gros SPLASH se fit entendre et une colonne d'eau monta en l'air quand les véhicules tombèrent à l'eau. Les Banshees les survolèrent quelque instant puis s'éloignèrent. Les 6 membres de l'équipe purent enfin revenir à la surface et reprendre leur souffle. Ceux-ci étant tous un à côté, il se dirigèrent tous vers le rivage, environ 50m plus loin.

Quand ils furent tous arriver, qu'ils eurent tous gravit la petite falaise et soient tous arriver en haut et caché dans la jungle sanghaeilienne, Joe s'exclama :


Joe : Bon, il nous reste 200m avant d'atteindre la DCA. Je sais que l'on ai tous bien mouillé et que vous êtes fatiguer, mais il faut arriver à la DCA et par le fait même, être sec. Nous allons donc marcher au soleil pour que nos vêtement et que notre équipement sèche. Alors levez votre cul et pas de plainte, on se met en route... MAINTENANT !

Les marines sortirent de la jungle pour rejoindre le sentier qui était directement éclairer par le soleil à cette heure de l'après-midi. Tandis que les soldat du CSNU marchaient en direction de la DCA-3 et que leur équipement séchait, Joe essayait de prévoir la suite et se qu'il ferait. La DCA-2 était attaqué par une très grande force et la DCA-3 n'avait pas été attaqué. Joe et ses soldats arriveraient surement en fin de journée et il souhaita que les Loyaliste attendent le lendemain pour attaquer la DCA-3. Quoique une attaque nocturne serait se qu'il y a de mieux pour prendre l’ennemie par surprise. Les Loyalistes utiliseraient surement la fatigue des soldats et le noir total à leurs avantage. Joe et ses soldats devraient donc se préparer à toute éventualité.

Parcourir les 200m vers la DCA-3 fut moins long que Joe l'avait prévut. Leurs équipement était complètement secs et ils étaient arrivé à la DCA-3 sans encombre. Joe aperçu le Spartan en charge pour le moment et alla le voir.


Joe : Lieutenant Aaron 165, étant en charge de cette emplacement nommé par le SRN, DCA-3, je suis dans le devoir de vous annoncer qu'à partir de maintenant, 19h20, cette emplacement ne répond plus au voie hiérarchique établit. Je prend le commandement de cette endroit.

Joe vue que le Spartan-III voulait argumenter, mais Joe le coupa et dit presque qu'en criant :

Joe : Écoute moi bien ! J'me fou complètement que tu soit le Pape ou le Président des États-Unis ! J'ai reçu des ordres strictes qui me procure le commandement de la défense de cette endroit jusqu'à l'arriver du Général Spartan matriculé 112 ! Alors j'me fou que t'ai un grade supérieur au mien ou que tu sois plus fort ! Pour l'instant c'est moi qui commande cette emplacement alors si je te dit d'arrêter de tirer, tu arrête ! Je ne laisserais personne faire échouer cette mission ! M'ai-je bien fait comprendre ?!
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 16 Déc - 20:51

Wolphorus et ses hommes progressaient dans la forêt, celle-ci était calme un peu trop même.
Tous étaient sur leurs gardes prèt à faire feux au moindre bruit.

bon on s'arrete un momment, vérifier vos chargeurs et l'HUD de vos casques.

Tous firent un check-up de leurs matériels, ensuite ils reprirent la route.
Plus ils avançaient et mieux ils entendaient les coups de feux, Wolphorus déçida de contacter Chacall mais en vin alors il essaya avec le spartan allié:

Içi le capitaine major Wolphorus quelle est la ........

Il fut interromput par une détonation, les quelques marines qui étaient au relais les suivait depuis le début.

Repliez vous!

Tous se mirent à courir et ils se séparèrent. Wolphorus courait dans la forêt sans savoir ou il allait, soudain il glissa du haut d'une bute pas trop loin de la DCA 2.
Il se releva et regarda derrière lui, deux marines étaient à sa poursuite, ils descendirent la coline pour ensuite rattraper Wolphorus.
Les autres brutes s'étaient rejoins juste derrière la position du hiérarque, ils s'empressèrent d'aller lui faire leur rapport à couvert derrière des sacs de sables:

Brute:Noble hiérarque nous avons perdu le contact avec le capitaine major Wolphorus et des marines sont peut-être à sa poursuite. Nous sommes les derniers survivants de l'assaut du relais.


Dernière édition par Wolphorus le Ven 17 Déc - 11:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 16 Déc - 21:23

Uej. 'Lujuree était toujours dans un vautour qui le ramenait au camps séparatiste, en effet son frère d'arme Johan Jenkins venait tout juste de sauter du vautour.
Le mercenaire ne s'inquiétait pas pour l'ODST, celui-ci a plus d'un tour dans son sac. Arriver au camps séparatiste il partit au hangar des véhicules.

Marine:Hey! qu'est ce que tu fait là!

Le sangheillis monta dans un warthog et repliqua:

Ta envis de rester là à garder des véhicules ou ta envis de te battre?

Le marine se mit à rire et monta au volant du hog, pendant le trajet Uej. 'Lujuree rechargea ses armes et accrocha ses grenades à la ceinture.
De la place passager il grimpa à la mitrailleuse du warthog.

Marine:Tu sais tirer j'èspere?

Ouais t'inquiete.

Le marine recommença à rire, mais il cessa de rire quand ils s'approcha de la DC 2.

Marine:Oh merde ça canarde!

Ils arrivèrent à l'arrière de la DCA, le mercenaire descendit du warthog acompagné du marine.
Les hostilités étaient commençées depuis un bon momment et personnes ne fit attention au deux arrivants. Un ODST s'approcha d'eux et cria:

ODST:Vous foutez quoi!.....Mettez vous à couvert et aidaient nous!

Marine:On attendait qu'on nous le demande...

L'ODST regarda le marine.

Marine:C'est bon j'y vais chef.

ODST:Et toi l'élite positionne ton hog derrière les barricade et tir!

A vos ordres!

Uej. 'Lujuree positionna le warthog derrière les barricades et monta à la mitrailleuse.
Il ouvrit le feux sur les postions ennemies, ces derniers ouvraient le feux sur le warthog, les balles sifflèrent à côté de l'élite.
Après de longs momment de combat, le mitrailleuse était à court de munitions, Uej. 'Lujuree descendit et courut vers un marine.

Il me faut des munitions pour la mitrailleuse!.... Tu peux me dire ou il y en a?!

Marine:Va voir dans le bunker!

Le mercenaire courut vers le bunker, il entra et chercha des caisses de munitions. Il finit par en trouvées il les posa sur un espèce de petit chariot puis il les mena jusqu'au warthog.
Il posa les caisse à l'arrière et fit passé la ceinture de balles dans le canon, ensuite il se remit à faire feux.
Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Sam 18 Déc - 18:02

Le colosse de fer ne tarda pas à se réfugier également derrière le sac de sable et à beugler pour couvrir le bruit de la mitrailleuse qui les clouait sur place, envoyant des shrapnelles faisant grésiller le bouclier de Chacall. Chacall écouta le Spartan et acquiesça au fur et à mesure qu'il parlait.

- Bien. Faites diversion, mais vous savez je peux m'en occuper. J'ai plus de force que vous et je pourrai le retenir plus longtemps, voire le tuer. A vous de voir. En tout cas on ne pourra pas s'en occuper tant que cette mitrailleuse nous tire dessus.

Chacall fit glisser ses spikers vides loin devant lui et sortit un fusil à plasma Brute d'un holster sous une plaque de son imposante armure qui le distinguait des troupes régulières. La mitrailleuse s'arrêta pour recharger. Chacall se leva et tira dans la plaque de protection plusieurs fois, puis tira sur le Spartan debout sur le terre-plein avant de se remettre à couvert alors que la mitrailleuse recommençait à tirer.

Chacall ouvrit une liaison privée avec l'Amiral.

- Amiral ordonnez au Croiseur d'effectuer un PETIT tir d'artillerie concentré sur le terre-plein devant la DCA et son entrée, on à des mitrailleuses et un Démon nuisibles qui nous barrent la route. Exécution.

La réponse ne fit pas en paroles inutiles mais en actes. Les canons du Croiseur stationné se dirigèrent vers la position de la mitrailleuse qui avait nettoyé toute présence brute dans un périmètre délimité par le terre-plein (l'escarmouche continuait de faire rage autour avec l'arrivée de Phantom et de renforts débarqués par le Croiseur et les troupes de Wolphorus). Bientôt les canons chauffèrent et s'illuminèrent, un déluge de plasma s'abattant pendant une vingtaine de seconde. Chacall n'espérait qu'une chose : que le Spartan n'ait pas eu le réflexe de se mettre à couvert. Mais il savait par expérience que ces satanés démons étaient résistants, et récurrents.

Il se leva et visa le terre-plein. La terre était brûlé et seul restait des cendres, le bunker de la DCA était légèrement brûlé mais n'avait que des dégats superficiels.

- Investissez le bâtiment !
Revenir en haut Aller en bas
Tsukune aono
Major
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 26
Camps : UNSC
Devise : Ma balle touche toujours ça cible
Date d'inscription : 23/04/2010

Caractéristiques
Classes: tireur d'élite, ODST, ingénieur
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Sam 18 Déc - 18:44

La DC2 ne donnais plus de signe de vie et cela inquiétai Tsukune pour le moment il devait vérifier si toutes les troupes de la DCA-3 soient en place pour attendre les ennemies. Pour le moment cela avait l'airde l'être mais, il manquai toujours le warthog qu'il avait envoilé en éclaireur. Il s'assit derrière un sac de sable à la seconde ligne de défense. Et il sortit son couteau de combat dessinant une sorte de plan de ce qui se passait. Il plaça la DCA-2 et 3 et les entoura pour la DCA-1 qui fit une croix dessus. Puis il fit des gros rectangle représentant les vaisseaux ennemies et un BS pour faire la base humaine et le V pour le village le plus proche. Rien de coordonnais la stratégie des covenantes aurait été d'attaquer la DCA-2 et non de faire un contours énorme pour ne pas se faire repéré par elle et attaquer la DCA-3, à moins que d'autretroupes sois tombée sur la planète mais, de l'autre coter des DCA. Dans tous les cas quelques choses n'allais pas. Un croiseur près de la DCA-2 et une attaque à la DCA-3 soit leur commandant est stupide et risque de perdre un croiseur ainsi qu'un certain nombre de leur troupe pour titiller et visualiser la défense humaines soit il se prépare une sale choses. Et se n'etait pas le pire le ciel commençais a grouiller de vaisseaux covenantes et pas un seul vaisseaux CSNU. Ils ont abandonner la planète la crollant perdueau risque de dissoudre l'alliance avec les élite?! Tsukune fit signe au pélican de décoller en allumant son COM.


Tsukune Aono: Aller chercher des troupes à la base et poser les à la DCA-2 au passage faite un rapport du ciel en passant en rase mote les sparrowhawks vont vous escorter et ouvriront le feu sur les troupes ennemies pendant votre passage ainsi il les occuperont pour les forcer à se mettre a couvert et vous mefairerce rapport. Bien-sur ne fait pas un seul arrêt soyer toujours en mouvement cela vos pour vous ainsi que les sparrowhawks aussi. Aller go.


Les appareille prient leur chemin a vivet allure volant le plus bas possible évitant d'être repéré par radar et par le vue des soldats au sol. Les troupes au sol n’était pas un problème ici c’était plutôt les vaisseaux. Les force humaine et allier devait compter que sur le nombre de troupes qu'il avait pour le moment car aucun renfort n'allais peux être venir. Tous vient sur cette planéte était importante. Puis il se rappela du village d'élite non loin du conflit. Cherchant un élite de vue il en vie un avec une carabine à plasma en main debout derrière deux marines qui faisait le tour de leur munition et grenades. Tsukunes'en approcha retirant son casque.


Tsukune Aono: Elite dite moi que le village non loin a été évacuer sinon il faut le faire de suite et vite, car je ne pense pas que ses vaisseaux son la pour faire jolie.

L'élite fut surprit qu'un humain s'inquiète pour les élites de cette planète. Et notre ODST cru voir un sourire sur les sortes de mandibule qu'avait la créature.

Nienna avait atteint la base et avait secoué touts les marines à l'intérieur au pas de combat. Une fois le tour de la base elle remarqua qu'il ni avait plus de moyen de transport. Alors, elle allait faire son déplacement a pied. Les troupes de Nienna ne traîna pas et avait fait leur de nouveau le tour de leur équipement, tous était là à sa place. Puis ils prirent la marche sortant de la base par la porte principale. Elle était blindé avec une tour de guet juste au dessus avec des marines poster dedans. Elle l'avait remarqué les soldats était tous à cran mais cela fesait en sorte de les laisser sur leurs gardes.


Tsukune attendais les nouvelles du pélican et de son escorte mais rien pour le moment. Les sparrowhawks survola la DCA 2 qui avait déjà commencé à tomber sous les forces ennemies mais rien n'était encore jouer. Le pélican continua sa route en commençant son rapport.
Pélican: Ici le pélican la DCA 2 subit une attaque énorme des troupes ennemies et les pertes sont grandes...Attender il y a un Spartan non deux Spartans je répéte deux Spartans. Je regarde leur matricule. Il y a le spartan 112 et l'autre... il est marqué traitre c'est le spartan de Onix.


Encore lui?! Pourquoi s'acharne t'il autant sur le CSNU? Mais pas le temps il reprit ces esprits et répondit au rapport.

Tsukune Aono: Sparrowhawks ouvrer le feu sur le traitre...TUEZ LE!!!!!!!

Notre ODST ne comptait pas vouloir recroiser le chemin de se Spartan et il se rappela que le spatan 112 était sa cible sur Onix et qu'il le combat ici même pres de la DCA 2. Mais le passage des Sparrowhawks n'allais pas durer trop longtemps au-dessus du champ de battaille, mais asserpour lâcher un déluge de métal puissant. Pendant quelques minutes par surprise sur les troupes brute beaucoup tombaire au sol mortellement blesser ou morte. Une fois leur passage fini il finit leur route arrivant à la base faisant le plein de munition de fuel et de soldat. Tsukune priait pour qu'un assé grand nombre de troupe ennemie sois tombé pour retourner le cours de la bataille car il savait bien que des renfort arriverai par les aire ou autre, mais les Sparrowhawks ne pourrait pas faire de second passages.

Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Lun 20 Déc - 15:59

Wolphorus courait à toute allure pour semmer ses poursuivants, ces derniers contactèrent la base du CNSU pour prevenir que le relais étais détruit.
Wolphorus ne se trouvait pas très loin de la DCA 2, il entra dans un bosquet et il s'arreta. Il grimpa dans un arbre et attendit. Les marines passèrent devant Wolphorus, il jetta une grenade derrière eux et sauta pour repartir sur ses pas. Les marines se jettèrent aux sol pour ne pas se faire tuer. Wolphorus arriva devant la coline et il l'escalada car la pante était raide. il s'empressa de monter, les marines ouvrèrent le feu sur lui. Il courut dans la forêt en essayant de retrouver ses soldats, il tomba sur trois marines. Un des marine jetta une grenade à côté de Wolphorus endommagent son HUD ainsi que sa radio. Il sortit son sabre grenade et ouvrit le feux sur les marines, il en tua un puis il engagea le corpsà corps contre les deux autres. Il en attrapa un et lui encastra ca baiyonnette dans le ventre puis il le jetta à terre, son coéquipier enfonça un couteau dans la jambe de Wolphorus. Le marine sortit son magnum pour tirer sur la brute mais Wolphorus écarta le pistolet d'un coup de bras, un tir partit et la balle se logea dans l'épaule de la brute. Wolphorus donna un coup de casque au marine et lui cassa le nez d'un coup de poing, puis dans une furie il enchaina les coups de poings dans la tête du marine qui mourut dans d'atroces souffrances.
Pendant ce momment de combat les autres marines étaient remontés et traquer la brute, Wolphorus avait du mal à marcher mais il se força à courir. Pendant une heure il courait, il avait semmer ses poursuivants, dans sa couse il tribucha sur un galet et il descendit une bute en roulant. Il leva sa tête, il se trouvait avec les combattant loyalistes à la DCA 2.
Il se mit à ramper pour atteindre des sacs de sables, une brute vint pour l'aider:

Brute:Besoin d'aide soldat?!

Pour moi c'est capitaine major, et un peu d'aide ne serait pas de refus.

La brute l'aida à aller derrière des sacs de sables à couvert.

Passe moi ton casque mon HUD et ma radio sont grillés.

La brute lui tendit son casque et Wolphorus l'enfila puis il contacta le hiérarque:

Hiérarque, l'opération de destruction du relais est presque réussite............Le relais est très endommagé mais pas détruit, les communications du CNSU à sangheillios sont brouillées. Dois-je retourner au PC pour l'administrer?


Dernière édition par Wolphorus le Mer 22 Déc - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 23 Déc - 18:25

Au niveau de la rivière longeant une extrémité de la DCA-2, les loyalistes qui s'y inséraient perdaient subitement la vie, sans laisser de traces apparentes puisque attirés pas le courant, ils disparaissaient rapidement de la zone de combat. Sans qu'aucun gradé ennemi ne sache ce qu'il advint des autres sous leur commandement, une large brèche se présenta sur ce flanc de la forteresse qu'était la DCA-2. Le fantôme qui enlevait les soldat covenant n'était en aucun cas vu, depuis environ un demi-heure qu'il était arrivé, le spartan 074 était aussi calme et serein qu'une branche d'arbre, son transpondeur éteint, ou plutôt désactivé à cause de l'incident passé il y avait de cela quelques heures.

Un peu avant :


Sam fit vaciller la troupe d'attaque covenant avec l'aide des spécops.Les élites tuèrent les derniers survivants tandis que Sam continuait d'avancer vers la clairière. Quelques secondes plus tard, un bruit fendit l'air et une lumière enveloppa le spartan.

Presque au même moment, Sam activa son nouveau générateur de bouclier, et amplifia sa puissance à 300 %, le maximum qu'il puisse avoir. La boule de plasma ensevelit complètement le corps du spartan et l'alarme de température sonna en même temps que celle de son bouclier. Le bouclier était totalement déchargé. Mais l'armure n'avait eu presque aucun dommage corporel. Sam accéléra vers les arbres et disparut des radars. Son transpondeur était mort et la température extérieure de son armure était telle qu'il ressemblait à n'importe quel morceau de coque de vaisseau tombé droit de l'espace pour venir s'écraser sur la planète, à la seule condition que le spartan lui se déplaçait. Un contingent d'apparitions traversa la clairière en direction de la DCA-3 pour la nouvelle vague d'assaut qui pourrait être fatale cette fois ci. Une des apparition était à la traine derrière le reste du groupe. Sam se faufila silencieusement et discrètement aux abords de l'apparition et sauta derrière le véhicule. C'était un abordage.

La tourelle du véhicule était vide, et le pilote n'était apparemment occupé qu'à surveiller l'avant et les cotés du véhicule. Le spartan donna un puissant coup sur l'écoutille de l'apparition et l'enfonça à moitié. Un rugissement fut produit à l'intérieur du char d'assaut et l'écoutille explosa vers l'extérieur. La silhouette primate sortit sa tête de singe hors du cockpit pour voir quelle créature la défiait, et ce fut un coup de pied qui explosa sa face contre le bord en métal violet de l'apparition qui croisa pour la dernière fois son regard. Sam extirpa rapidement le cadavre du véhicule et y entra aussitôt en activant les commandes de combat et en visant la première unité qu'il vit. La sphère bleue s'éleva un peu puis descendit sur sa cible, créant un panache de fumé autour de la carcasse inerte du véhicule blindé. Quatre autres boules de plasma atterrirent quelques secondes plus tard sur les autres cibles. Les apparitions restantes se tournèrent vers leur nouvel ennemi et firent feu comme une seule personne sur leur cible déjà abandonnée. Plus tard, le vrombissement des sparrowhawks parut prendre le relais sur les actes du spartan.



Depuis, Sam écoutait les transmissions et partit aider les soldat de la DCA-2, car il était question d'un piège organisé par les rebelles. La dernière transmission entendue des humains stipulaient que le spartan 017 était à l'entrée de la seconde DCA. Il fallait le détruire et ainsi faire perdre un véritable atout aux rebelles et loyalistes. Il ne restait que treize cartouches de fusil de sniper mais cela serait sûrement suffisant, puisque personne ne verrait d'où pourrait provenir ses tirs. Aucun moyen de visualiser le spartan, et aucun de le repérer d'une autre manière, puisque son armure émettait une température équivalente à celle de l'environnement et son transpondeur était détruit. C'était le parfait plan pour un assassinat dans les règles de l'art.
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 23 Déc - 22:11

Tandis que le combat suivait son cours, Fred sortit de sa cachette tous en accélérant le pas. Il se dirigeait vers M.Jack avec un très grande détermination. Bousculant tous les ennemies et les alliés qui se trouvait sur son chemin. Le Spartan fit une brève pause pour ramasser un sabre-grenade covenant et en arracher la lame du coup secs au point que la lame, coupante comme un rasoir, fit baisser de moitié le bouclier du Spartan qui, néanmoins, se rechargea rapidement. Après une dizaine de mètre, Fred eut une vue direct sur M.Jack. Celui-ci était bien trop occupé et ne l'avait pas encore repérer. Cela était une bonne chose. Fred leva en l'air la lame du sabre-grenade et la lança en direction de M.Jack. Fred n'eut que le temps de voir la lame toucher M.Jack qu'une balle tirée à longue porté vint le toucher à l'épaule et rebondir contre son bouclier. Le Spartan 017 se mit immédiatement à couvert derrière une grosse roche. Il s'était à peine mit à couvert qu'une balle vint frapper la roche à 2cm de lui pour ensuite rebondir et tomber au sol. Fred, toujours caché derrière la roche, se pencha et ramassa la balle, ou plutôt se qui restait de la balle, pour l'examiner. La balle était complètement écrasé mais son système d’identification fit une analyse pour avoir un schéma approximatif de se à quoi la balle ressemblait avant l'impact. L'image avait l'air d'un drôle de serpentin. Le Sys. d'Id. compara la balle avec les munitions standard du CSNU et même celle des Covenants et en conclue que c'était une balle de Fusil de Sniper. Fred connaissait très peu de monde qui tirait avec une telle précision avec un Fusil de Sniper. Et la majorité d'entre eux était mort. Et Fred en conclu que seule une personne d'entre elle pouvait être ici : Sam. Mais la vrais question était : Où se cachait t'il ? Fred demanda alors au Croiseur Covenant de faire une scan du terrain pour trouver un gars caché à l’extérieur du terrain étant identifier comme un ennemie. Le scan ne découvrit personne excepté des morceaux fumants de vaisseaux. Fred brancha alors sa radio pour joindre Chacall :

- On change les plans ! Il y a un mecs embusqué je sais pas où qui me tir dessus avec un fusil de sniper. Tu t'occupe du Spartan. Je vais essayer de trouver se mecs.

Fred n'attendit pas la réponse et sortit de sa cachette en se faufilant à travers le combat. Une balle vint tuer une brute qui avait passer devant lui. Une dizaine de barils explosèrent à quelque mètres du Spartan, enflammant l'herbe au sol et projetant plusieurs personnes au sol, y compris Fred. Le Spartan resta étendu quelque instant et fini par se relever. Une balle vint le toucher à la poitrine, enclenchant l'alarme de l'armure. Fred rampa jusqu'à une pile de cadavres et se cacha derrière, attendant que son bouclier se recharge. Un marine essaya de lui tirer dessus mais Fred lui tira une balle dans le crâne. Un autre essaya de tirer une grenade vers lui mais une brute surgit de nulle part et donna un coups de pied au marine qui lâcha la grenade avant même d'avoir pus la dégoupiller. Fred se releva et une balle frôla le dessus de son casque. Le Spartan 017 cria :

- OÙ EST TU SAM ! SORT DE TA CACHETTE ET VIENS TE BATTRE SI TU EST UN HOMME !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 28 Déc - 20:49

Uej. 'Lujuree était toutjours sur la mitrailleuse du warthog et fesait feux sur les positions ennemies, La ceinture de balles défilait à grande vitesse. Plusieurs soldat ennemies firent un feux nourrit en direction du mercenaire, le sangheillis ressut une pointe de spiker à l'épaul et une dans le bras. Il lacha la tourelle pour s'écrouler au sol, sur son bras droit ils y avaient les deux projectiles maculait de sangs, Uej. 'Lujuree essaya de se relever en utilisant sont bras gauche comme appuis. Il réussit à remonter sur la tourelle, une grenade explosa près des caisses de munitions, la ceinture de balles se détacha et tomba à terre. Le mercenaire descendit de la tourelle et regarda aux alentours, le combat pour la DCA était pratiquement perdue, ils n'y avaient pas assez de troupes pour la défendre. Le sangheillis brencha sa Com sur la fréquence UNSC de la DCA 3.

ComLink/DCA3/:Içi le mercenaire Uej. 'Lujuree ou en etes vous au niveau des renforts.

Il reprit les caisses de munitions et remit la ceinture de balles dans le canon de la mitrailleuse et il se remit à tirer sur les positions ennemies.
Un marine vint en courant vers le mercenaire et cria:

Marine:Il y a une brèche dans nos barricades ramène ton hog làbas.

Uej. 'Lujuree aquiessa et monta au pilotage, le marine monta à la tourelle avec les caisses de munitions et il tira en direction des ennemies. Le warthog fonça, et le sangheillis evita les marine qui couraient dans tous les sens, il mit le warthog devant la brèche. Uej. 'Lujuree descendit du véhicule et monta à la tourelle, cette fois il n'y avaient pas de couverture devant le warthog. Les marines mirent quelques débrits en protections.
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Nartader

avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Camps : UNSC
Devise : Guerre,Sacrifice,Honneur,Reve,et surtout n'oublions pas LA CHANCE
Date d'inscription : 24/10/2006

Caractéristiques
Classes: Major General Spartan
Médailles: Aucune pour le moment
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mar 28 Déc - 23:09

Dans le ciel argenté de Sanghelios, un module de largage entra dans l'atmosphère, ni humain, ni covenant. La capsule était en feu et se crasha quelques mètres plus loin de la bataille, en fracassant quelques arbres et en finissant incrusté dans un rocher. Le module de largage avait résisté au choc et n'avait aucun dégâts. La structure du module était vaseuse, mais semblais indestructible.
Benjamin se réveilla, lentement, les paupières lourdes, les muscles affaiblis, il était dans un petit espace, sombre. Retrouvant s'est esprit, il était allongé sur un fauteuil en cristal, de couleur verte étincelante. Il se trouvait dans un module de largage, d'une origine inconnue, un bouton rouge clignoter juste au-dessus de sa tête.


Pensée de Benjamin : " Ou suis-je, et ce bouton a quoi sert-il, il faut que je sorte d'ici, je commence à manquer d'oxygéne."

Benjamin appuya dessus et une partie du module se détacha, laissant place à cette fôret et aux bruits d'arme a feu, non loin d'ici. C'était un jour d'une beauté incroyable, le soleil était à son zénith, l'herbe d'une couleur intense et l'air était frais.

Pensée de Benjamin : "Je ne suis plus sur Terre, mais sur Sanghelios, 6 mois que je ne me souviens plus de rien, Mon dernier souvenir remonte à une cérémonie qui devait avoir lieu sur cette même planète, ensuite c'est le néant complet, je me réveille dans un module de largage, heureusement j'ai encore mon ..."

Benjamin : - Mon ARMURE !

Benjamin était vêtu d'une combinaison entièrement blanche, très moulante. Quand d'un coup Benjamin entendit du bruit derrière lui, des branchages bougeaient et on entendit des bruits de pas, d'un coup un elite sorti du branchage, avec une épée à plasma.

Benjamin : Ahh ... enfin quelqu'un de mon camp ! Pourrait tu m'indiquais la base UNSC la proche d'ici merci.

L'élite : AH AH AH, depuis combien de temps n'est tu plus ici, je ne suis pas ton ami, SALE HUMAIN, je suis un Rebelle , je me bat pour la cause de mes ancêtres et vu les informations que tu viens de me fournir, tu es l'un de mes ennemis !

Pensée de Benjamin :"Merde ... mais depuis combien de temps, j'ai disparu"

L'élite activa son sabre, prêt à donner le coup de grâce, Benjamin se mit a courir a toutes vitesse en essayant de se dissimuler derrière quelques arbres mais l'élite courait à une vitesse impressionnante et rattrapa Benjamin très rapidement en le plaquant par terre, pour l'immobiliser, il prit son épée et l'enfonça dans l'abdomen de Benjamin

Benjamin : Ah... "hein"

La combinaison de Benjamin absorba entièrement l'énergie de l'épée plasma qui fut détruit lors du contact.

L'élite rebelle : Quoi ! Comment !

Puis d'un coup, la combinaison forma un champ d'énergie et impulsa l'élite sur un arbre, trois mètres plus loin, l'Elite était assommer pour un long moment, le choc fut d'une puissance incroyable, que la combinaison s'auto-detruisa. Puis Benjamin se retrouva nu dans la forêt, Il prit quelques feuilles pour cacher quelques partis de son corps. Puis il entendit des coups de feu, à quelques mètres de sa position.

Pensée de Benjamin : " Ca pourrait être dangereux, mais je n'ai pas le choix."

Puis Benjamin se mit à courir en direction de tirs. Après quelques minutes, à se faire fouetter par la végétation de Sanghelios, Benjamin arriva à proximité d'une DLC, qui ne subissait pas d'attaque, les coups de feu venaient d'un peu plus loin, ils n'y avaient pas beaucoup d'ennemis à proximités, mais des Marines renforçaient les protections autour de la DLC, Benjamin sortit de la forêt en direction, des marines. Un marine le repéra et se mit à courir en sa direction.

Marine : A TERRE !, A TERRE !, les mains derrières le dos, Tarzan !

Le marine pointa son arme sur Benjamin, puis benjamin se mit à terre les mains derrière le dos

Benjamin : Je suis un Spartan !

Marines : Un Spartan et ou est passer ton armure !, tu la échangais contre des feuilles !

Benjamin : Je vous jure ! Contacter le général des armées Revan ou votre Général M.Jack, il me connaisse, mon nom est Benjamin Nartader.

Marines : Mais qui ne me dit pas que tu es un rebelle ?

Benjamin : Un rebel ...

Avant même qu'il ne termine sa phrase, le Marine assomma Benjamin d'un coup de crosse. Puis il l'emmena dans une base situé à coter de la DLC et contacta M.Jack, car Revan était absent pour le moment. Le marine prit sa radio :

Marine : " Contact radio : M. Jack ........ ! ...... M. Jack ....... ! "
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Jacob(Spartan 112)
Général d'Armée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1917
Age : 24
Camps : UNSC
Localisation : Dans mon armure MJOLNIR
Devise : Spartan never die - they are just Missing In Action
Date d'inscription : 21/02/2007

Caractéristiques
Classes: Spartan
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Mer 29 Déc - 4:54

J'étais toujours aux milieu de tire provenant de tous les côtés. J'éliminais les ennemis qui s'approchais de moi avec mon fusil d'assaut et mes lames secrètes au niveau des poignets. Puis je reçu un tirs de plasma au dos. Mes boucliers absorbaient le coup mais je me mis a couvert un petit moment. Je reçu une communication venant d'un marine lorsqu'une énorme attaque de plasma ce fis apercevoir venant directement sur ma position. Je coupa la radio un dixième de seconde. Je courus vers l'intérieur pour m’abriter aidant les soldats à rentrer plus rapidement. Le choc du plasma au sol tua plusieurs soldats et en blessa encore plus. Le choc me propulsa contre un arbre un peu plus loin. Je fus sonner un bon moment. Ma vision était vague, mon ouïe complètement déstabiliser, je me levais avec difficulté et retombais sans avoir aucune équilibre. Je rampa quelques secondes et me retourna sur le dos. Je réactiva ma radio en essayant de me remettre du coup. J'entendais le rapport des blessé, le nom de plusieurs morts et le combat qui continuais. Moi je ne bougeais pas. Puis une brute arriva près de moi sa devait être un garde honorifique ou pas loin puisqu'il avait une armure plus importante que ceux des soldats brutes que j'avais déjà tué. Il me leva du bout de son bras et me regarde. Il regarda au sol et vit le corps d'un élite. Sur le corps il y avait une épée à plasma. Il la pris et la pointa en ma direction. Je sentais la chaleur du plasma près de mon armure. Je reprenais mes esprits petit à petit. Puis une communication me parvint me ramenant un peu sur terre, sortant de ce déséquilibre causé par le choc.

Marine : " Contact radio : M. Jack ........ ! ...... M. Jack ....... ! " Dis la voix d'un soldat. Avant que je ne lui dise d'attendre un instant.

Je m’agrippa au bras de la brute et fis rapidement balancé mes pieds vers son autre bras. Je lui donna un coup de pied propulsant l'épée en l'air. Au même moment je sortis le couteau de ma cuisse droite et lui lança en plein visage. Il me laissa tomber au sol en criant à cause de la douleur. Je me releva rapidement et courut vers la brute attrapant l'épée au passage. Je sauta sur la brute lui enfonçant l'épée dans le corps de toute mes forces puis je repris le couteau et lui trancha une partie de la gorge. Je recula de deux pas et rangea ma lame. J'avais gardé l'épée dans mes mains et lorsque la brute ce jeta sur moi de toute les forces qui lui restait je me jeta sur le coté lui enfonçant l'épée dans la cuisse. Il ce retourna et repris sa course je me recula au sol rapidement pensant que j'avais utilisé toute mes ressources. J'entendis alors une voix me parler et un marines me jeta un pistolet M6C. Je l'attrapa mais en vint la brute me plaqua au sol. Elle allait me détruire à coup de points mais j'eu juste le temps de vider un chargeur dans sa gorge et sa tête. La brute mourut sur le sol me recouvrant de son sang. Je m'écarta et retourna cherché mes armes.


Radio : "Soldat ici le Général M.Jack que ce passe t'il?" Dis-je rapidement me préparant à repartir au combat.

Marine : "Un homme nue c'est présenté nous disant qu'il était un spartan que devons nous faire?" Me demanda t'il.

Radio : "Soldat je suis un peu trop préoccuper pour m'occuper d'une identification vérifié son nom et matricule et si il dit la vérité faites ce qu'il faut pour me l'envoyer en renfort ici TOUT DE SUITE!" Dis-je sur un ton de voix fort et autoritaire.

Je finis la communication et retourna au combat continuant a faire face aux loyaliste deux nouvelles tourelles venait d'arriver avec des renforts marines et des médecins. Elles ce mirent en place couvrant les soldats blessé qu'on ramenais en lieux sûr. Quand à moi je continuais le combat espérant l'arrivé de plus de renforts et surveillant les brutes aux loin qui ce préparait a foncé sur nous.

_________________
Spartan never die - they are just Missing In Action

Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Nartader

avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Camps : UNSC
Devise : Guerre,Sacrifice,Honneur,Reve,et surtout n'oublions pas LA CHANCE
Date d'inscription : 24/10/2006

Caractéristiques
Classes: Major General Spartan
Médailles: Aucune pour le moment
Armes / Véhicules:

MessageSujet: A   Mer 29 Déc - 12:10

Benjamin étant toujours dans les vappes, le marine venait de contacter le général M.Jack, mais aucune réponse ne parvenu pendant 5 minutes.Le marine se dirigea vers Benjamin, toujours nu, avec quelques branchages.

Marine : ça un Spartan, mais ou va le monde aujour...

Avant d'avoir fini sa phrase, le général réponda : Radio :"Soldat ici le Général M.Jack que ce passe t'il ?" dit-il d'un ton rapide.

Le marine prit sa radio : Contact Radio : "Un homme nu c'est présenté nous disant qu'il était un spartan que devons nous faire ?"

Général M.jack : "Soldat je suis un peu trop préoccuper pour m'occuper d'une identification vérifié son nom et matricule et si il dit la vérité faites ce qu'il faut pour me l'envoyer en renfort ici TOUT DE SUITE!"

Le marine s'avança vers Benjamin pointant son arme sur sa tête, Pensée du marine : " Ce n'est surement pas un Spartan , je vais pas perdre de temps, alors qu'on se fait attaqués, je dirais que c'étais un rebelle "

D'un coup , Benjamin se réveilla, sa vision était trouble , encore une fois, et ses sens étaient destabilisés. Quand sa vision fut éclairci, le marine était prèt à faire feu. Benjamin se leva , d'une rapidité imprésionnante, prit le fusil d'asssaut de son ennemi, le décharga et le jeta par terre, le marine fut imprésionné. Un homme de la jungle aussi rapide !

Benjamin : Je suis un Spartan ! , et pas un homme de la jungle , j'ai attéris sur cette planéte il y a une quarantaine de minutes, dans un module de largage d'une éspéce qui m'est inconnu, sans mon armure MJOLNIR, mais dans une combinaison blanche, Bon passons, d'aprés , ce que je vient d'entendre dehors , vous n'étes pas en bonne posture, et je ne vous ai pas tuer, cela prouve que je suis de votre coter , regarder dans vos fichiers , je me suis inscrit à l'UNSC, il y à deja 6 ans.Je suis grade Major Général , j'ai été promu , il y a 6 mois lors , d'une cérémonie après la bataille sur Harvest. Rechercher au nom de Benjamin Nartader, mon matricule est Spartan 004.

Le marine éttonné , consulta son ordinateur centrale, entra le nom, Le recherche prit quelques secondes , et l'on peut voir le fichier de Benjamin, avec une photo, son grade , son inscription à l'UNSC, et en dessous de son fichier , il y avait marqué :

DISPARU,il y a 6 mois, recherche arrété.

Le marine regarda la photo de Benjamin et cet homme qui se tenait devant lui, la ressemblance était identique. Le marine se mit au garde à vous.

Marine : Excuser- moi , Major général !

Benjamin : Pas de probléme , vous avez fait votre travail , mes n'essayer plus de tuer vos prisonnier avec de savoir qui ils sont. Avez vous une armure MJOLNIR , dans cette base ?

Marine : Compris ! , Non pas ici, vous savez les armures MJOLNIR se font rare s'est temp-ci.

Benjamin : Bien , alors passez moi une tenue de marine , avec quelques armes et quelques grenades !

Marine : A vos ordres !

Le marine , partit en direction des dortoirs , suivi de près par Benjamin, le marine ouvrit un placard et y sortit , un équipement de marines , avec deux magnums et une DMR. Benjamin pris l'equipement et s'habilla.

Benjamin : Ah ... , il fait plus chaud , Merci marine !

Marine : Vous devez rejoindre M.Jack , il vous attends.

Benjamin suivis le marine , qui lui montra une carte sattelite de Sanghelios , il lui indiqua ou se trouvais la seconde DCA . Benjamin s'en perdre de temps mémorisa les coordonnés et partit de la base en faisant un signe au marine. Puis il courut vers le Sud - Est. Après quelques minutes , Benjamin aariva à la seconde DCA,il se cacha dérriére un arbre et analysa la situation , Ils y avaient des ennemis sur tous les flans , des brutes , quelques Grognards , quelques élites, et un SPARTAN ! La base était en mauvaise posture, quelques marines et d'autres Spartans éssayer de la défendre. Un Spartan semblait familier, il se battait avec une rage impressionnante , trés rapide et tés agile cela ne pouvait être que M.Jack.

Pensée de Benjamin : "Ah ... enfin une armure familiére !"

Benjamin devait obligatoirement , traverser les lignes de quelques ennemis, pour pouvoir rejoindre les siens. Benjamin sortit de sa cachette en courant, il sortit sa DMR , Dès son premier tir , Quelques covenants se retourna dans sa direction, et il fut enseveli de tir plasma , Benjamin tenta de les esquivés , et se fut un succés , son agilité et sa rapidité avaient augmenter. C'est comme si, il s'était entrainé pendant ses six mois d'absence, son premier tir atterrisa en plein dans la tête d'un grognard qui lacha sa grenade plasma en direction de ses coéquipier qui furent attomisé, Benjamin continuant de courir, il était maintenant à une distance proche des ennemis , il rangea sa DMR , et pris ses deux magnums, De grognards se mit en travers de son chemin, Benjamin vida un chargeur entier sur ses deux ennemis qui tombérent au sol, Devant lui se dressa une brute, Benjamin courut à toute vitesse en vidant complétement ses chargeurs, La brute lança un cri, et toutes les troupes ennemis regardérent dans sa direction , Benjamin sauta et donna un coup de poing à la brute qui s'écroula au sol, assomée. Benjamin passa devant un Spartans rebelle, il était térrifiant , ils tuaient des marines sans aucune hésitation, Benjamin le regarda , fit quelques roulades pour éviter les feux ennemis et se trouva devant M.Jack qui s'occuper de quelques covenants.Benjamin s'accroupit en face d'une surface dur pour le protéger des tirs ennemis .Il rechargea ses armes , prit sa DMR.

Benjamin : M.Jack !

M.jack devait surement ne pas entendre, avec tous ces tirs, Benjamin courut en sa direction, il se mit à coter de lui et se mit à tirer en direction des covenants qui tentaient d'infilter la base.
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 6 Jan - 0:39

Wolphorus n'attendit pas la réponse du hiérarque, il interpella un rebelle au volant d'un warthog:

Soldat menz moi au QG.

Le rebelle s'executa reconaissant le grade de la brute grâce à son armure. Wolphorus monta en passager et le rebelle pilota le warthog. Ils filèrent à grande vitesse en direction du QG qui n'était pas très loin. En route ils taillèrent une bavette:

Rebelle:Pourquois rentrez vous au QG?

Pour l'administrer en l'absence du hiérarque.

Ils arrivèrent enfin au QG le rebelle déposa Wolphorus.

Merci soldat et bonne chance au combat.

Wolphorus contacta immédiatement l'amiral:

Amiral, rapport de la situation dans l'espace.

Amiral:On peu dire que c'est stable.

Bon j'ai besoin d'un centre médicale et de renforts au QG.

Amiral:Je vous envois un centre médicale et deux phantoms et des tourelles plasmas.

Quelques minutes passèrent et l'effectif arriva. Quatres phantoms déposèrent le centre médicale, un phantom déposait les medecins et l'autres déposait deux chasseurs et quatres brutes qui portaient chacun deux tourelles plasma. Celles ci arrivèrent devant Wolphorus.

Soldats rassemblez toute les caisses de munitions, on va reaménager notre QG.

Tous se mirent au boulot, Wolphorus demanda a un phantom que l'on transporte les chasseurs vers les postions du hiérarque. Ensuite Wolphorus fit réunir les autres soldats qui surveillaient le QG.

Prenez ces tourelles à plasmas et faites en sorte que se rafiot devienne une forteresse!

Tous aquiéssèrent d'un coup de pied au sols et partirent au boulot. Les quatres brutes venaient de finir le boulot, Wolphorus les aida à les placer de parts et d'autres du QG.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 9 Jan - 20:01

Sam avait prit pour cible le renegat spartan matricule 017. En général, un spartan aurait une raison stratégique pour changer de camp ; par exemple pour mieux renverser l'ennemi. Mais Master Killer était un personnage instable et les généraux le savaient depuis le début. En pensant le faire progresser aux cotés de ceux que le haut commandement appelait les meilleurs spartans afin de le garder sur le bon chemin, ce dernier avait eu tort...
Mais les ordres étaient des ordre. Quiquonque trahi l'armée est un déserteur, et les déserteurs ont pour avenir d'être exécuté. Sam tira quelques balles sur le spartan mais sa position non avantageuse lui bloquait un peu le champ de vision. Un balle le toucha et le renegat partit en direction de la clairière. Il était trop tard pour changer de place mais cela devrait aller. Il ne restait plus que 8 balles de fusil de sniper et le spartan s'écria :


- OÙ EST TU SAM ! SORT DE TA CACHETTE ET VIENS TE BATTRE SI TU EST UN HOMME !

La provocation était habituelle entre ennemis mais les spartans avaient été entraînés pour tuer et non se battre en guerriers, tels les élites le faisaient vaillamment. Le renegat 017 était sur la ligne de mire de Sam mais il allait bientôt en sortir. La respiration du spartan 074 se coupa, le canon se stabilisa en une fraction de seconde et l'arme hurla trois fois de suite. Un projectile toucha le spartan à l'aine, ricochant sur son bouclier, le second frola sa jambe gauche et le troisième alla s'installer au niveau de son mollet droit.
Le rebelle ne parrut même pas troublé par l'impact et continua sur son chemin. Il ne restait plus que 5 balles mais la distance séparant les deux colosses était presque limite. A 100 mètres de distance, Sam mit son fusil de sniper en bandoulière et prit son fusil de combat et garda le silence en attendant que sa cible progresse.
Revenir en haut Aller en bas
Miklagaard (MK017)
Chef des Rebelles
avatar

Masculin
Nombre de messages : 764
Age : 22
Camps : Rebelle
Localisation : Évite seulement de te trouver sur ma route.
Devise : I AM THE MASTER-KILLER !
Date d'inscription : 07/05/2008

Caractéristiques
Classes: Spartan-II Renégat
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Ven 28 Jan - 23:02

[DSL pour le retard, rude semaine....]

En réponse, Fred reçu une pluie de balle dont une vint se loger au niveau de son mollet. En temps normal, cela aurait dût le ralentir et lui provoquer une folle douleur mais la haine qu'éprouvait Fred envers Sam en se moment n'avait aucun égal, l'empechant ainsi d'avoir mal. En fait, Fred ne savait même pas qu'il avait était touché ; la seule chose qui le préoccupait était Sam. À environ 100m de la position approximative de Sam (Fred s'était diriger approximativement vers l'endroit d'où venait les balles) lorsqu'il apperçu un éclat brillant. Fred se dirigea à la course vers cette objet mais fut deçu de découvrir que ce n'était qu'un simple morceaux de métal. Mais cependant, il était proche de Sam, très proche. Fred continua donc à aller dans la même direction.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mesnie.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 30 Jan - 16:49

Nos vaisseaux surplombaient fièrement Sanghelios tout en déversant un flot de troupes motivée par l'accomplissement de leur noble mission. Le vaisseau avait vitrifié un rayon de cinq cent mètres environs pour sécuriser le terrain tandis que plusieurs véhicules dont deux Gosth, un Spectre, un Warthog-Cargo contenant des hommes de guerres, engins de "nettoyage", avaient été largués par le Vaisseau venu en renfort pour semer la confusion et le peut-être laisser un DCA utile sur ma planète, j'observais la situation sur les écrans du phantom de couleur verte/kaki.

- Vous devez tous surmonter sa frères de l'hégémonie, mettez vos craintes de coté et serrez les mandibules car la récompense qui nous attend est inestimable, je parle bien sur de notre planète !

Nos transports frappèrent le sol comme des météores, malgré les inhibiteurs inertiels. je pouvais déjà ressentir ces grognard, kig-yar et Jiralhanae trembler sous l'impact et l'envergure de nos machines de guerres ! L'oblitération était en marche et rien ni personne ne nous arrêterais.
Les premières attaques ennemies étaient risibles face au blindage de nos véhicules mais il fallait toutefois nous méfier des roquettes et des grenades tirées. Les scanners du Spectre affichaient plusieurs contacts ennemis 1km devant nous, surement la première poche de résistance brutes. je fit craquer mes doigt et jubila, enfin les choses sérieuses commençaient, j'en ai assez d'attendre enfermé dans ce cockpit ! Le spectacle qui se jouait sous mes yeux remplit d'une lueur inquisitrice était plutôt horrible, mes frères et mes compagnons tombés comme des mouches, sous le poids des brutes, malgré les renforts, ces gorilles résistent encore et toujours. Sauf que la protection du DCA, était bel et bien complète. La détermination des macaques était plus qu'admirable mais il en restait toujours un.

- Toi frère, prend ce fusil de précision et abattez les brutes à distance, ils ne doivent pas réussir à surcharger ce DCA !

- A vos ordres.

Le Minor Domo prit un fusil de précision et visa la tête d'une brute quelconque assailli de toute part, centra le réticule sur la visière dorée et appuya sur la gachette. Le tir était difficile à cause des mouvements, mais il ne rata pas son premier tir. Il continua ainsi depuis le bunker du DCA. Je pouvais entendre mes fidèles guerriers tomber un à un sous les attaque de ces barbares assoiffés de sang, ils comptaient sur tout ces artifices de métal pour nous être supérieurs en force mais j'en avais déjà affronté par le passé et même si je n'en avais pas encore tué je comptais bien leur laisser un souvenir amer de leur rencontre avec le maître d'armes Gasumee !

- Mes frères, vos camouflages ! Nous sortons du bunker !

Le petit groupe se mis en marche. Activant leur camouflage, les quatres sangheilis se glissèrent discrètement au près de ces macaques. Dégainant mon épée dans un petit bruit de brûlure causer par le plasma, ma lame apparut tout à coup dans le fourreau prête à affronter tout ceux qui le voudront bien. Je me suis alors avancé, mettant un sabot devant l'autre jusqu'à ce que ma route me mène à quelques centimètres d'un Unggoy portant un canon à combustible et une simple brute portant un fusil plasma rouge, sûrement avaient-ils modifiés nos armes, pour s'approprier nos créations. J'aurais pu être pris au désarroi par les multiples tirs de plasma et autres, qui devraient fusé à ce moment autour de moi, mais il n'y a personne. La seul chose que j'entende c'est ce grand singe poilu, recouvert par les cris de douleurs, les détonations des armes à feu et les bruits des armes à plasma. C'est alors que j'y planta mon épée dans dos et celle-ci ressorti par son torse, il suffoqua un instant et tomba au sol avec un cri de grognard apeuré, mon camouflage s'éteignit et je m'approcher dangereusement d'un petit groupe de brutes contenant apparemment un très haut gradés, et moi accompagnés de mes deux frères restants.

Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 19
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Dim 6 Fév - 18:40

Wolphorus gouvernait le PC covenante tout était bien rangé, les soldats fesaient des rondes, ou observer les alentours abord des tourelles. Wolphorus regardait une holocarte avec l'un de ses subordonné, Wolphorus demanda a l'amiral un rapport de la situation à la DCA.

Amiral:Capitaine un groupe de sangheillis à rejoin la DCA et ils attaquent nos frères avec leurs épées à plasma.

Très bien je vais aller soutenir les forces du hiérarque et de notre cher spartan.

Wolphorus appella une dizaine de brutes.

Soldat nous retournons aux combat

Le groupe entra dans un phantom et firent route en direction de la DCA, a l'intérieur du phantom il y avaient des armes.

Cette fois si vous serrez équipés différament..... Prenez tous un marteau antigravité avec votre arme standard, quand vous engagez le corps à corps exploser moi ces pourritures!

Wolphorus pris lui aussi un marteau antigravité avec sont sabre-grenade. Enfin arriver les phantom les lacha sur le champ de battaille, les brutes sortirent leurs marteau et se ruèrent sur les ennemis en fesant des fintes de droite à gauche. Quand à Wolphorus il ecrasa un marine avec son marteau puis il se mit à couvert et rappella ses dix soldats qui était dans une folie meurtrièrent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Ven 11 Fév - 19:58

Aérodrome improviserà 800m de la DCA 3

Zokorla était à la tour de contrôle, affecter sur Sanghelios depuis une semaine, sa mission était de surveillé les trajectoires de chaque véhicule, aérien du CSNU qui pouvait dévier de sa trajectoire initia. Mais se jours la tour de contrôle étant en cris, submerger part des attaque surprise des covenantes, Zokorla scruta les écrans de contrôle, chaque vaisseaux du CSNU était représenté en triangle de couleur verte avec son nom de série.

Mais certain escadron de sparrowhawk tomba dans des guet-apens, l'organisation aérien était nul tandis l'ennemi gagna du terrain, Zokorla avait cette impression d'impuissant, pour ces frères d'armes, il aurait tant aimé lui aussi se battre, que d'être assis devant ces écrans de contrôle .
Au fond de lui-même Sanghelios, n'avait pas d'importance les covenantes, pouvait bien la conquérir ce long lui, car il éprouve toujours cette haine, envers les Shangheili.
Même si tous les Shangheili ne sont pas responsables de la mort de son père, pour Zokorla tout ce peuple était responsable, sont affectation a été durs à accepter, surtout quand on lui à confier la mission d'aiguilleur aérien. Mais il ne broncha pas un mot, il accepta les ordres mais, le fait, de ne pas intervenir directement dans la bataille lui donner une certaine amère-tune.
Quand soudain une officier d'escadrons, surgit par la trappe de la tour de contrôle tous les soldats de la tour dont Zorkorla se mit au garde à vous, elle s'exprima et dit.

-Repos messieurs, tous les soldats doit se rendre à la DCA3 et parmi vous il y a t-il des pilote ?

Tous les soldats dans la tour se regarda en cherchant un pilote parmi eux, l'un d'eux poussa Zokorla pour qu'il va se présenter en tant que pilote, Zokorla saluât militairement l'officier et dit avec une gène.
-Enseigne E..E.Eider Zokorla, j'ai pus piloter plusieurs appareil en simulateur, mais jamais en réal mais je pense que je peut me débrouiller et...
L'officier coupa la parole de Zokorla et dit d'un ton amical.
-Bien, on a pas le temps si vous savait faire voler un hornet, sa me va sinon tout le monde dehors il y a deux pélicans qui sont prêt a vous emmener a la DCA 3 !!!
Zokorla hocha la tête, et se précipita avec les autre soldats sur l'échelle
qui permettais de descendre de la tours de contrôle, une fois au sol il pus voire les deux pélican en train de charger des munition est des escouade de marines, l'officier passa devant lui et lui fit un
signe de la mains de la suivre. couru pour ne pas perd de temps quand il arriva devant cinq hornet alignée d'autre pilote s'installa dans l'heure appareil, l'officier, prit deux casques dans une caisse et le balança à Zokorla, qui le rattrapa des deux mains, sans réfléchir il entra dans le hornet, s'installa confortablement, il mit son casque et regarda vers le haut il vu plein de bouton, il ne savait plus qu'elle boutons allumerait les deux moteurs. Zokorla commença à paniquer quand il vu deux soldats s'installer sur les deux mitrailleuses du hornet, l'un d'eux cria.
-Go pilote!!!!

Il baissa sa visière de son casque ; et appuya sur deux boutons au hasard, part chance les deux moteurs s'alluma, il inclinât légèrement sont manche en arrière et poussa à moitier les deux vanne d'accélération du hornet, quand la radio de l'escadron se mit en route .

-Bon tous en formation en V je vais partir devant, et n'oublait pas rester en formation!!

Pilote 2: Bien reçu leader Bleu

Tous les hornet se mit en oeuvre ; pour former un V en basse altitude et en escortant les deux pélicans, quand d'un coup dix banshee, surgit de la forée a 200m d'eux.

(radio de l'escadron bleu)

Pilote 2 : dix Banshee à 12h....Leader bleu, amis ou ennemis ?

Leader bleu: Amis l'ennemi, n'a pas encore passer la DCA 3, mais rester en formation !!!

Zokorla resta méfiant, il n'avait aucune confiance a c'est dix banshee survenu de nulle part, les dix banshee fonça sur l'escadron, suite à cette action l'un des 5 hornet tira sur un banshee, le groupe adverse répliqua d'une pluie de tir de plasma, Zokorla fit un tonneaux pour esquiver les tir, de c'est banshee, qu'il frôla de justesse. Il regarda de droit et a gauche et, il vu trois hornet exploser tout prêt de son appareil, les deux pélicans, a traversa les flammes et le groupe de banshee ennemi.

(radio de l'escadron bleu)
Leader bleu :Quitter la formation, je répète quitter laformation !!! Et escorter les deux Pélicans à la DCA3 je lesretiens....(fin de transmission radio)

L'hornet du leader bleu fit brusquement demi-tours, sous le regard a attristé de Zokorla qui aurait préféré faire demi-tours pour lui aussi retenir, cette escadron ennemi, mais il devait suivre les ordres même si cet ordres, n'était pas le plus judicieux des ordres, il ne pouvait que se soumettre, à la durs de la hiérarchie.

Il arriva à la DCA trois, avec les deux pélicans où il fit une
petite manoeuvre pour atterrie, une fois l'hornet poser, Zokorla enleva son casque et souffla pour évacuer, toute cette haine d'avoir perdu à nouveau des compagnons d'arme. Il sorti de l'hornet en s'assurent qu'aucun de c'est soldat mitrailleur fut touche ,quand il reprit son chemin vers l'attroupement d'escouade de marins , et d'élites, et de ODST où il cria .

-Haaaaaaa....Pourquoi....Un...Pourquoi...Ça doit finir comme sa !!!

Fit-t-il a l'attroupement, tout en baissant la tête avec un léger pincement au coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   Jeu 24 Fév - 21:44

Arbiter arriva en renfort avec ses troupes.Arbiter dit:"Mes frères il faut à tout prit sauver notre planète natale nous n'allons pas laisser les brutes l'envahir!"Arbiter et ses troupes arrivent sur place tandis qu'une tourelle ennemie les repères et tire sur le phantom,Arbiter et ses troupes défendent le phantom avec leur carabine,le vaisseau se pose,les troupes descendent et la lutte commence Arbiter ordonne au pilote d'enclencher une attaque aérienne mais le pilote répond:"Chef!La tourelle est morte!
"

-"Ce n'est pas grave nous allons nous débrouiller sans l'attaque."
Arbiter continue à attaquer soudain il eut une idée:"A toute les troupes metter votre camouflage nous allons surprendre l'ennemie!"
Les ordres sont exécuter.Soudain un élite inconscient se jette dans le ta de brute et crie: "Bande de gorille sans cervelle je vais tous vous tuer!!"
-"Inconscient tu va te faire tuer!!"répondie Arbiter.
Trop tard l'élite vient de ce faire tuer par une brute au spiker.Arbiter regrette de n'avoir pas vu l'élite partir,Arbiter et ses troupes reprirent le combat quand soudain une grenade franchit la barricade et la moitié de ses troupes meurs dans l'explosion.Arbiter lance à son tours une grenade cette fois à fragmentation et tue plusieurs cibles d'un coup,Arbiter reçut un message du pilote:"Chef je vous envoie des renforts tenez bon!"
-"Enfin je commencé à attendre faite vite!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toc toc toc... Qui est là ? [Attaque de Sangheilios]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [talent] charge / attaque chargée / focus
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» Hautebrande: Cérémonie des Sombrecoeurs ; Attaque du moulin
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !
» TonTon Symca Passe à l'attaque !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Halo :: Autres-
Sauter vers: