RPG Halo
Bienvenue sur RPG Halo!

N'hésitez pas à vous inscrire ou vous connecter si vous êtes déjà un membre du forum.

Si vous avez des questions, contacter les Administrateurs à l'adresse suivante : rpghalo@gmail.com

Ou sinon rejoignez nous sur notre page Facebook Rpg Halo



UNSC, ONI, Alliance Covenante Unifiée ou Rebelle ? Choisissez votre voie et combattez pour votre cause.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Dim 20 Jan - 14:45

    Station Arbiter's Pride, en orbite de Sangheilios, le 7 Juin 2560.
    L'ambassadeur Anidu faisait les cent pas dans la navette, qui, inexorablement, se rapprochait de la station élite, s'éloignait en même temps du vaisseau humain qui restait à bonne distance, respectant le protocole établis par les deux gouvernements. L'armement de la station était temporairement désactivée, d'un commun accord, et sa flotille demeurait à distance égale que celle de la Terre. Malgré toutes les mesures prises et la présence d'un Spartan avec lui, Anidu demeurait perplexe et sentait la tension monter lentement en lui.

    Ce sommet entre les deux races à l'origine de la principale force opposée aux Loyaliste était pleins de promesses aux yeux des élites. Anidu leur apportait une désillusion totale : le CSNU était fatigué et marqué par l'effort de guerre qui durait depuis plusieurs dizaines d'année maintenant. Le coût en homme, en matériel et en financements était colossal, et les dégâts ne se résorbaient que très lentement ces derniers temps. Le monde de leurs alliés avait subi de violents combats, et ils comptaient sur leurs alliés pour les épauler, c'était compréhensible, et Anidu souhaitait les aider, cependant ses ordres étaient clairs : ils ne pouvaient promettre aucune aide matérielle. Ils devaient trouver un autre terrain d'entente et la chose allait être difficile : chacun des camps allaient certainement rester vicé sur sa position, et la présence de troupes du CSNU jusqu'ici sur la planète n'avait causer que de légères tensions qui semblaient s'agraver depuis quelques temps. Anidu allait annoncer leur retrait et l'affaiblissement de l'aide militaire du CSNU sur l'espace élite. Autant dire qu'il s'attendait à être foudroyé sur place par les représentants Sangheilis. Enfin... Le Général Sam-074 l'accompagnait ainsi que plusieurs Marines chargés de sa protection, menés par un S-III. On n'est jamais trop prudents.

    La navette atteignit enfin la baie d'amarrage et après quelques secondes ils purent pénétrer sur les quais où une escorte les attendaient. Rapidement, on demanda aux hommes du CSNU de poser leurs armes, sinon ils devraient rester dans la zone de rétention des quais. Après s'être entretenu brièvement avec les Spartans, si ceux-ci étaient des combattants hors pair même à main nues, les Marines refusaient de remettre leur équipement aux Sangheilis. Voilà qui commençait bien... Sam viendrait avec Anidu tandis que les Marines et Drake resteraient dans les quais, en présence d'élites qui garderait un oeil sur eux. Sam se délesta donc de ses armes avant de continuer en compagnie d'Anidu et des soldats aliens qui les menèrent à la salle de conférence, encore déserte. Ils prirent place autour d'une table holographique désactivée, et on leur demanda un peu de patience : les ambassadeurs arrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
Nightfall
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 19
Devise : Le savoir c'est le pouvoir.
Date d'inscription : 07/11/2011

Caractéristiques
Classes: Éclaireur/Traqueur
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Dim 20 Jan - 20:58

*Bip bip bip !*

Nightfall ouvrit d'un coup ses yeux, il regarda autour de lui un peu perdu comme à chaque réveils. Il se leva doucement en poussant la couverture sur le côté et descendit du lit, le marine prit une douche bien chaude pour bien se réveiller puis il enfila rapidement son équipement qu'il gardait toujours avec lui. Après avoir manger quelques rations de combats qui trainaient dans un placard, il sortit de la chambre et se dirigea vers l'armurie afin de récupèrer son BR-55 ainsi que son arme de poing. Fin près il rejoint l'armurie et embarqua dans le pélican qui s'appretait à rejoindre une frégate de l'UNSC qui allait en mission diplomatique sur Sangheillios, plusieurs groupes de marines avaient étaient transférés afin d'escorter le diplomate ainsi que le Général du CSNU. Biensur le caporal chef et ces camarades étaient de la partie, le reste du groupe étaient dèjà à bord du pélican et l'attendaient...

Josh: Alors caporal chef on se permet d'arriver en retard.

Ca va je suis seulement en retard de dix minutes....

Josh lui tendit sa main pour l'aider à monter à bord et il fit signe au pilote de décoller, ensuite il fit un bref briefing au groupe :

Bon les filles on a pour mission d'escorter un diplomate du CSNU, et pour cette mission touristique la destination est sangheilios.

Silvia: Du babysitting quoi...

Nightfall: Bah sa changera des fusillades sanglantes de d'habitude.

Le pélican attérit dans le hangar de la frégate juste avant la fermeture des immenses portes blindées, la frégate passa ensuite en sous espace pour arriver dans l'espace sangheili. Les marines rejoignèrent tous la navette qui s'envola en direction d'une station élite... Bizarrement le caporal chef sentait la tention monter à chaque fois que le pilote anonçait le temps restant avant l'attérissage, mais Allen lui était calme et confiant, écouteurs aux oreilles il leva le son et fermit les yeux pour se concentrer sur la musique. Après une bonne quinzaine de minutes de vol, la navette se posa sur le quai et les marines descendirent rapidement suivit du diplomate et du Général, le groupe fut accueilli par des gardes sangheilis. Première altercation avec les élites: ces derniers refusaient de laisser les marines entrer avec leurs armes, à croire qu'ils y avaient des tentions entre les deux camps pensait Nightfall. Après un moment de négociation, les marines furent contraint de rester sur les quais laissant le diplomate ainsi que le Général entrer seuls dans le batiment ou les négociations auront lieux probablement.

Josh fit signe à ses collègues de se rassembler autour de lui et dit discretement :

Ne baissez pas votre garde et restez attentif, j'ai le préssentiment que tout ne va pas se passer comme prévu.

Les marines se disperçèrent un peu sur le quai, Silvia s'asseya sur une caisse de munition et Nightfall fit de même. Le caporal chef regarda un moment la jeune femme du coin de l'oeil toujour "impressioné" par le physique de sa collègue.

Silvia: T'a pas entendu Josh, ne baisse pas ta garde...

Nightfall rougit et détourna son regard.

Je sens qu'on va rester planté là un bon moment...

Silvia: Il pourrait au moin nous laisser entrer histoire de tester un peu leurs stands de tirs....

Ton punching ball te manque Silvia ?....

Beaucoup ouais...

Les deux marines rigolèrent discretement sous les regards des élites non-chalants...
Revenir en haut Aller en bas
Zun 'Vardimee
Major
avatar

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Camps : Sangheili Séparatistes
Localisation : Le pays que les québécois copient.
Devise : Pourquoi l'ornithorynque ?
Date d'inscription : 24/10/2012

Caractéristiques
Classes: Elite Major
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Lun 21 Jan - 12:07

Zun et son escouade était affecter a la défense des diplomates Sangheili,dans le hangar se trouver son escouade et des marines de l'UNSC,Zun surveiller de très prêt marines

-Pourquoi il rit ?

-Pour se détendre on est dans une situation avec de grandes tension je te rappelle

Zun prit sa carabine à la main et fit quelque tour dans le hangar et en passant à cotée des marines
Quand tout a coup il croisa le regard d'un marines malle et d'une marine femelle
Il continua son tours tout en les fixant
Il marmonna :-C'est pas l'un des marines qui était sur l’astéroïde ?

Zun finalement se mit sur une caisse de munition et dit à l'ultra de l'équipe

-Eh chef vous savez que des humains cherchez un rebelles depuis six mois et moi je leurs rapportent alors que je l'ais vue seulement quelque secondes !

-Tss je vois pas pourquoi on les à pas déjà asservie

Les Sangheili éclatèrent de rirent sous les yeux des marines
Revenir en haut Aller en bas
http://rpghalo.actifforum.com/
Jack Locke

avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Age : 19
Camps : Le mien
Localisation : Dans mon lit
Devise : Je les tue... Ca veut pas dire que je les déteste!
Date d'inscription : 02/07/2011

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite.
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Lun 21 Jan - 18:24

Drake était recroquevillé au fond du pélican en croisant les bras et en étalant toutes sa jambes sur le siège voisin. Pour ceux qui ne le connaissaient pas cela pouvait être une position peu habituelle pour ce genre de soldat, mais les autres Spartan pouvait aisément comprendre que leur compatriote était pas dans son assiette... Pas du tout enfaites. Drake était exaspéré par le fait qu'on l'affecte à un boulot de la sorte, dirigé un groupe de marines pour une mission diplomatique... C'était limite le prendre pour un con, l'affecter à un boulot de baby-sitter sans importance. On lui avait parfaitement expliqué les risques de la mission, mais qui oserait s'attaquer à un diplomate protégé par deux véritables chars sur patte et une escouade de Marines entière. Il portait comme à son habitude un datapad avec son fidèle compagnon virtuel à l'intérieur. L’IA Doggy âgé maintenant de 4 années civiles terrestres l'accompagne partout où il va et c'est un atout indéniable sur le terrain... Ou hors du terrain, avoir quelqu'un à qui parler ça évite de complètement devenir dingue. Drake décida alors de levé la tête enfin pour inspecter son équipe, il remarqua alors qu'une autre Spartan l'accompagnait, il devait sacrément être distrait pour pas l'avoir vu venir sur le pélican. Ça devait être le Capitaine qui l'assisterait dans ses manœuvres, il l'avait rencontré quelques mois plus tôt sur Sangheilios lors de sa remise en service. Un autre char sur patte... Tout ça devenait de plus en plus ridicule. Quand Drake eut la sensation que le Pélican descendait il se leva et se dirigea en premier vers le sas avec son DMR en main. Soudain une élite l'arrêta sur la passerelle et lui réclama son arme. Il lui donna gentiment sans faire d'histoire et c'est alors que le Séparatiste lui réclama son couteau.

"Non. ça je le garde."

Le Sangheilli le laissa alors partir comprenant qu'il ne servait à rien de vouloir jouer les têtes dures avec un soldat de la trempe... Drake se dirigea alors vers des caisses, en s'asseyant avec nonchalance dessus, il laissa d'abord les Marines un peu conversé entre eux, puis il remarqua qu'un groupe d'Elite discutait en rigolant et en se moquant des Marines et des humains. Un minor fit alors une remarque qui chatoya l'attention du Spartan... Il hurla alors dans la salle:

12! C'est le nombre de Zealot que j'ai refroidi avec ce couteau là... Je pense pas qu'un Ultra accompagné de débutant puisse me faire grand mal... De plus, pourquoi nous désarmer? Vous avez si peur que ça de nous?

La question de Drake n'eut que des grognements comme réponse, puis il se leva satisfait de sa remarque, il ordonna alors un rassemblement dans la pièce.

"Bon, les gars! Rassemblement!"
Revenir en haut Aller en bas
Daisy-230

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 21
Devise : La conscience c'est encombrant... Et l'âme n'est qu'une conscience : un frein...
Date d'inscription : 26/08/2011

Caractéristiques
Classes:
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Mar 22 Jan - 13:33

Daisy était montée en dernière dans le pélican qui devait les amener à l'endroit où se déroulerait la mission. Elle avait lu et relu les ordres de mission et avait remarqué les effectifs mobilisés simplement pour une mission diplomatique. Elle n'était en aucun cas irritée d'avoir été choisie pour diriger avec l'aide d'un autre spartan une mission de cet ordre. Si l'état major avait choisit de les affecter à cette mission, c'est qu'il y avait forcément une raison. Les nouvelles apportées par le diplomate de leur côté ne devaient sans doute pas être bonnes et ils craignaient une réaction des plus violentes de la part de leurs alliés. Quoi qu'il en soit, même si ils l'avaient fait par pure précaution et sans raison apparente, elle devrait se conformer aux ordres comme pour toute mission quelle qu'elle soit. Lorsqu'elle grimpa dans le pélican, elle vit une équipe de marines assez normale qui semblait rechigner quant à leur nouvelle mission. Elle vit aussi l'autre spartan assit au fond du pélican visiblement exaspéré par ce qu'il devrait faire. Elle s'assit un silence sur le siège à sa gauche, le plus près de l'entrée du pélican et se prépara au trajet qu'elle ferai sans un mot. Elle n'avait presque jamais eu l'occasion de travailler avec des spartans-III ou alors pas directement et elle espérait que celui qui broyait du noir assis les jambes étendues sur le sol saurait se montrer à la hauteur de sa tâche, car il devrait diriger avec elle l'équipe qui était avec eux. Pourvu qu'il ne fasse pas trop de zèle face aux séparatistes...

Au bout d'un moment, elle sentit une légère secousse annonçant que le pélican venait de se poser et elle vit la lourde porte basculer pour aller se poser sur le sol. Elle laissa toute l'équipe descendre avant d'en faire de même, son fusil à pompe m90 dans le dos et sa MA5C dans les mains. Elle marcha derrière les marines et vit que les élites exigeaient qu'ils leur remettent leurs armes pour continuer. Le diplomate ainsi que le général étaient ainsi entrés mais les marines refusèrent de se séparer de leurs outils de combat et Daisy décida d'en faire autant, puisque de toute façon elle devrait rester avec son équipe. Le capitaine spartan, lui, leur donna ses armes non sans une pointe évidente de provocation avant d'aller s'assoir sur des caisses, son couteau toujours sur lui. Daisy quant à elle était restée debout au milieu de la pièce et observait les marines tout autant que le spartan ou les élites pour s'assurer que tout irait bien. C'est alors que le spartan fit une remarque suite aux railleries des élites au sujet des marines. Elle soupira comme seule réaction mais c'est lorsqu'il demanda à leur équipe de se rassembler que Daisy intervint.

-"Négatif, restez comme cela mais soyez un peu plus sur vos gardes. Capitaine, j'aimerais vous parler."

Elle entraîna alors le capitaine un peu à l'écart et s'assura qu'il soit le seul à entendre.

-"Capitaine, nous dirigeons cette équipe tout les deux et croyez bien que je le respecte mais j'aimerais cependant éviter ce genre d'actions trop hâtives. Passe encore que vous provoquiez les élites mais je vous prierais de ne pas agir de manière à faire croire à nos alliés que nous préparons quoi que ce soit contre eux, surtout pendant un sommet diplomatique. Notre rôle est de rester ici en s'assurant simplement qu'il ne se passe rien d'anormal. Ça peut être déplaisant mais j'aimerais éviter tant que possible qu'il n'y ait du grabuge alors que le général et le diplomate sont désarmés. Ce sera tout."

Puis, sans attendre une quelconque réponse, elle s'éloigna et retourna à sa précédente position, guettant le moindre geste suspect de la part des deux groupes...
Revenir en haut Aller en bas
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Mer 23 Jan - 17:15

Quelques mois avant l’évènement.
Salle du conseil du QG du CNSU, Afrique de l’Est, Terre.


La salle du conseil était une salle sombre, avec une petite lumière tamisée qui éclairait le devant de chaque place sur la table circulaire, seule meuble présent de la salle. Elle faisait comme un U, un moyen pour les hommes et femmes qui étaient présents de cerner l’individu qu’ils interrogeaient. Le silence était toujours présent dans cette salle.
Aujourd’hui, la salle accueillait les huiles du CSNU, un nombre plutôt important au vu de ce qu’il restait des effectifs restant depuis les nombreuses batailles qu’eut connu la Terre. L’une des plus meurtrières fut l’arrivée du Parasite, en 2552, lorsque le Major Spartan John 117 était encore de ce monde. Un continent fut vidé de sa population et vitrifié pour éviter que l’infection ne se propage. Un continent entier, soit un cinquième de la population environ. Et ainsi, après de lourdes peines et difficultés à rebâtir cette planète, c’est au tour des extraterrestres appelés élites qu’il incombe cette tâche.
C’est un évènement déplorable pour tous, une union qui était déjà sur le qui-vive à sa création, et dont les tensions étaient de plus en plus intenses, mais une alliance qui tenait et qui prenait la tête face aux forces covenants. Jusqu’à un point où maintenant, les covenants imitent, et forment des alliances pour renverser la balance, afin de prendre le pouvoir une fois de plus. Cette démonstration de leur nouvelle force de combat fit énormément de morts sur la planète élite, et beaucoup de pertes matérielles, des pertes qu’il faut remplacer.


« Là est tout le problème, actuellement ! dit l’un des hommes assis autour de la table ronde. Comment aider ces élites à réparer des structures avec des matériaux que nous n’avons pas ?
-C’est là un choix que nous n’avons pas, renvoie un autre. Nous n’avons ni les moyens de trouver les matériaux dont ils ont besoin, ni les moyens de leur faire parvenir les notre.
-Je suis d’accord,
réplique une femme âgée. Nous n’avons même pas fini de reconstruire la Terre, nous avons tenté de reprendre une de nos colonies afin de récupérer des ressources plus facilement, et d’autres batailles ont été menées pour obtenir une colonie de plus. Une bataille qui fut un échec cuisant, qui nous a coûté plus d’un quart de nos forces armées restantes. Et la bataille sur Shangeilios nous a encore coûté énormément !
Le premier homme reprit la parole.
- C’est aussi pour cela que nous ne pouvons pas abandonner cette alliance si facilement. Doit-on faire des sacrifices matériaux ou humains. Si l’alliance est dissoute, c’est d’autant plus de nos soldats et de nos citoyens que nous perdrons.
Une des personnes qui n’avait pas encore parlée se leva.
-La seule chose que nous pouvons faire, c’est espérer que les diplomates agissent au mieux, et qu’ils trouvent cette faille qui nous permette de proposer quelque chose qu’ils souhaitent plus que des aides pour réparer les dégâts dont ils ont été victime. »

Les autres acquiescèrent et la séance fut levée après que tous se soient mis d’accord sur le fait d’envoyer un vaisseau furtif près de la planète qui aurait pour but de secourir les humains qui seraient encore présent sur la planète élite, dans le cas où les conditions deviendraient défavorables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Ven 25 Jan - 1:25

Une heure plus tôt.

Joe dormait d'un sommeil profond. Il rêvait qu'il se trouvait dans une prairie, entrain de manger de délicieuse chose avec Kelly, le tout à l'ombre d'un chêne odorant, un soleil brillant d'une couleur dorée haut dans le ciel. Une activité qu'il faisait parfois quand lui et Kelly étaient encore en couple et que les jours était meilleur. Soudain, son rêve s’estompât et il eut la désagréable impression que quelqu'un ou quelque chose lui donnait des tapes sur l'épaule. Il ne réagit pas, pensant imaginé ces tapes et tentât de se ré-endormir afin de retourner dans cette prairie avec Kelly. Puis, les tapes ne cessait pas et il entendit une voix qui disait :

- Allez mecs, réveille toi ! Je sais que t'aime faire la grasse mâtiné mais là on n'a du boulot !

Joe prit quelque seconde pour analyser ce qu'il venait d'entendre puis il ce mit à ouvrir lentement les yeux. Après quelque seconde, il put distinguer le visage de Jack juste au-dessus de lui qui le regardait. Joe marmonna de sa voix encore endormi :

- Va t'faire foutre Jack. J'était entrain de faire un rêve super.

- Ouais bah tu pourras retourner dans ton monde rempli de poney et d'arc-en-ciel après la mission.

Joe se souleva légèrement et s'assit sur le bord du lit. Il passa ses mains sur son visage pour faire passer son apparence matinale et dès qu'il eut retirer ses mains, Jack lui lança son sac. Joe l'attrapa au vol et dit :

- Je vois pas pourquoi tu stress autant, notre mission est juste de surveiller les quaies....

- Et bien....

*BIP BIP BIP BIP*

Joe donna un coup sur le cadran pour l'éteindre.

- Et bien les généraux nous ont dit que c'était une mission prioritaire au briefing. J'ai peur qu'ils ait raison....

- Tu t'inquiète pour rien. De toute façon les généraux sont fou. Allez, va voir si les autres son réveiller et dit leur d'être au pélican dans 10 minute.

Jack lui fit un hochement de tête affirmatif puis sortit de la chambre. Joe partit prendre une courte douche, enfila son matériel et se dirigea vers le Pélican. Arriver à destination, il adressa un bonjours au pilote et attendit son équipe. Ils arrivèrent 1 minutes plus tard, tous prêt. Joe leur fit un petit briefing et ils entrèrent dans le pélican. Joe fit signe au pilote qu'ils étaient prêt à décoller. Celui-ci lui répondit d'un hochement de tête et alluma les moteurs. Les moteurs du pélican s'allumèrent et.... s’éteignirent quelque seconde plus tard. Le pilote essaya à nouveau mais sans succès. Joe se leva et alla voir le pilote pour lui demandé pourquoi il ne partait pas.

- Je ne sais pas Sergent. Il fonctionnait à merveille il y a 10 minutes quand j'ai fait la vérification d'avant décollage.

Joe soupira et se dirigea dans la soute où il dit à Mike de contacter la base d'opération pour leur expliquer qu'il allait être en retard sur l'horaire. Une dizaine de minutes passèrent puis soudain, un des moteurs fit un bruit étrange, un fumé noir en sortit puis le moteur se mit à fonctionner.

- Ca y est, ca fonctionne ! Et on n'est partit !

Le pélican se dirigea vers les quais de la station élite.

*****

Le pélican pénétra dans l'aire d'atterrissage. D'autres marines si trouvait déjà. Normal, ils auraient dut être là depuis 15 minutes au moins. Leur arrivé ne passa cependant pas inaperçu et quand le Pélican eut atterrit et que Joe en sortit le premier, il sentit plusieurs regard fixé vers lui. Il les ignora et dit à son équipe de se disperser. Quand à lui, il resta sur place en attendant qu'un supérieur vienne lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
L'Arbiter

avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Age : 22
Camps : séparatiste
Localisation : sur le champ de bataille
Devise : seul la mort met fin a un combat!
Date d'inscription : 17/02/2010

Caractéristiques
Classes: Sangheili Ultra
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Ven 1 Fév - 19:02

Un jour plus tôt

Iniu jeta un regard au moignon qui lui servait de bras gauche, il l'avait perdu il y a quelque semaines suite à un violent affrontement sur un astéroïde, il ne pouvait plus se battre maintenant, l'armée n'acceptait pas les infirmes, même dans l'aviation ou la marine spatiale. Le jours d'après la perte de son membre il avait été forcé de rendre son casque rouge et son épée. Maintenant sa seule main valide se serrait parfois de rage et d'impuissance quand il pensait à son honneur perdu. Il n'était plus un guerrier, du jours au lendemain il était devenu inutile.

Du moins c'est ce qu'il s'était dit jusqu'à ce qu'un illustre personnage vienne le contacter, L'Arbiter en personne! Selon les dires de ce personnage, Iniu pouvait encore être utile à l'empire, en effet bien qu'étant à présent un non-combattant il avait des talents de diplomate grâce à son attitude conciliante, de plus il avait une expérience de la guerre et fessait partie du même clan que l'Arbiter et comme le disait si souvent le chef des armées:

"On ne peut pas laisser les affaires de la guerre aux femelles et à ces lâches de civils"

C'est ainsi qu'il était devenu l'ambassadeur Iniu, sa première mission serait de traiter avec les humains sur la reconstruction de sangheilios, les sangheilis maintenaient toujours la pression sur les loyalistes mais pour cela l'armée devait être ravitailler sans cesse et bien entretenu, hors sangheilios ne supporterait pas une autre attaque, les humains devaient donc apporter les matières premières nécessaires à la reconstruction pendant que les sangheilis menaient la guerre à leur place. Sur le papier c'était pas mal mais Iniu savait qu'il y avait un "mais"

-Regarde cette station mon jeune ami, une merveille dans la galaxie, armé d'un canon assez puissant pour tenir en respect un transporteur d'assaut, sans compter sa capacité d’amarrage, maintenant, imagine donc quelques dizaines d'années une autre station, puis une autre et encore une, mais ces oeuvres, les humains les convoitent aussi ils savent très bien que j'ai récupéré plusieurs artéfact forerunner et croit moi il n'attende qu'une seule opportunité pour les récupérer!

Iniu regarda son dirigeant, il semblait aller un peu mal ces derniers temps, peu être était t'il juste trop vieux, ou quelque chose de bien plus grave couvait dans son esprit âgé. L'Arbiter sembla perdu dans ses pensées puis il regarda Iniu et lui sourit avant de poser sa main sur son épaule.

-Tu es encore utile mon ami, ne laisse pas les langues de serpent des humains t'avoir, il tenteront de négocier ces reliques, croit moi, elles nous seront bien plus utiles qu'a eux et le jour ou ils comprendront que les fils de sanghelios n’abandonneront pas ce qui leur appartient, ils utiliseront la force.

-Arbiter, vous parlez de guerre, pensez vous vraiment ce que vous dites? En ce temps les humains on autant besoin d'alliés que nous.
-Oh ils se croient fort ne t’inquiète pas, ils ont survécu à l'annihilation de leur race et pensent qu'ils peuvent nous menacer, nous, les meilleurs guerriers de la galaxie, je ne parle pas de guerre immédiate, mais sois sur que dans cinq ans, peux être dix, nous serons à couteaux tiré et alors, celui qui le plantera en premier sera gagnant.

Iniu sentit sa gorge se serré, l'Arbiter pensait t'il vraiment cela? Si c'était vrai la rencontre de demain serait déterminant pour les années, peux être les décennies à venir.

-Maintenant va, et demande, non exige ce qui nous revient de droit.

Le présent

*Ce qui nous revient de droit...*

Habillé dans une toge cérémonielle et voyant son moignon, il sentait ces paroles l'abattre, comment pouvait t'il réclamer ce qu'il voulait, dans cet état. Il était un guerrier pas un politicien. Il souffla un coup et regarda le régent-architecte de sanghelios, celui qui était en charge de la totalité des infrastructures de la planète, une fonction imposante à assumer.

-Monsieur, les dignitaires arrivent, indiqua le garde.

Iniu regarda à travers la vitre teinté, un pélican vint déposer un groupe d'humains, le général de l'UNSC avança accompagner de l'ambassadeur qui avait une taille ridicule comparé au spartan, une garde importante descendit ensuite du pélican.

*On dirait qu'ils se déploient dans un lieu hostile*

Inui, vous êtes près? Demanda la voix autoritaire du régent.

Iniu acquiesça et se mit en route accompagné de deux gardes armé, être équipé d'armes au court d'une rencontre amicale était interdit selon les coutumes sanghelienne c'est pourquoi Iniu n'en portait pas, les gardes eux resteraient en dehors de la salle de réunion conformément au protocole.

-Ambassadeur, il y a un problème. Indiqua le chef de la sécurité sur le canal privé.

-Eh bien parlez.

-Les humains stationné dans le hangar refusent fermement de nous remettre leur armes, il y a plusieurs spartans les accompagnant.

Bon sang, il ne manquait plus que ça, les marines étaient facilement gérable, mais un groupe de spartan, même armé légèrement pouvait être un problème de taille.

-Maintenez les humains armé dans le hangar et ne les laissez pas accéder aux autres salles, ils s'attendent à un coup fourré, eh bien nous ferons de même, renforcez les équipes de sécurité autour des accès du hangar mais n'augmenter pas la garde dans le hangar, qu'il ne s'agite pas plus, c'est déjà bien assez.

Les deux gardes les menèrent à la salle de la réunion et leur indiquèrent que les humains étaient déjà présents. Ils ouvrirent la porte, les laissant seul avec leur homologues. La salle était peu spacieuse, uniquement fonctionnelle, une lumière tamisé l'éclairait et un projecteur holographique était placer en son sein.

-Général, ambassadeur, heureux de vous accueillir sur l'Arbiter pride. Dit Iniu d'une voix neutre.

Il serra ensuite la main du général selon la coutume humaine, il tendit sa main valide et apprécia sa poigne assez ferme, malgré le fait que le sangheili le dépassait d'une tête, le spartan était entièrement en armure, mais Iniu était sur qu'il avait d'abord remarqué son bras manquant, la faiblesse qu'un guerrier comme lui était apte a exploiter. Iniu serra ensuite la main de l'ambassadeur, bien moins ferme, il semblait minuscule à coté des autres représentants. Il se rappela que le moment de parler était venu et il peina a trouver les premiers mots.

-... Comme vous le savez sans doute, nous nous trouvons dans une période assez grave et nous avons besoin chacun de l'un comme de l'autre, de cette rencontre devrait émerger de nouveaux accords qui nous permettront de nous dresser, humains comme sangheilis, plus fort face à notre ennemi commun. Je vous laissé le régent-architecte vous expliquer nos besoins matériels.

Le régent fit apparaître une carte détaillant sangheilios et la manipula avec dextérité

-Merci ambassadeur, comme vous le savez l'attaque causé sur sanghelios il y a pratiquement un an nous as coûté assez cher en matériaux, bien que de nombreuses vies on put être sauver par nos deux corps d'armés, beaucoup de nos bâtiments restent à reconstruire, mais nous n'avons pas les ressources nécessaires pour cela, nous avons tous misés sur notre contre attaque massive des systèmes jiralhanaes, l'Arbiter mène en ce moment une campagne destiner à saper les covenants et à paralyser leur états-major, vous devez d'ailleurs avoir eu vent que Doisac connait de nouveau un coup d'état, mais ils se remettront vite de la perte de leurs leaders comme toujours, notre armée est aussi prête qu'elle ne la jamais été, nous disposons d'assez de vaisseaux pour défendre conjointement vos mondes et mettre la pression sur les mondes jiralhanaes, cependant cette campagne nous coûte cher.

Il reprit son inspiration et zooma sur la capitale, plusieurs cercle rouge ciblait des lieux touchés.

-Voyez, ici l'astroport, et la tour des Kaidons touchés par un tir direct de croiseur, sans compter les quartiers est et nord, durement touchés, nous avons assez les villes de Kenyo, Gelamanya, Sarn et bien d'autres, d'autres infrastructures militaires on elle étés aussi touchés, dois je vous rappeler que 40% de nos armés viennent de sanghelios, si nous ne pouvons plus recruter, entraîner et équiper, comment allons nous vous soutenir?

-Ce que le régent veut dire. Reprit Iniu. C'est que notre campagne dépend en partie de la reconstruction de notre planète, nos bases militaires sont une priorité mais sans vote aide, nous allons avoir des problèmes à remplacer nos pertes. Notre question est donc la suivante, pouvez vous nous fournir assez de matières premières pour mener à bien notre projet?
Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Ven 1 Fév - 21:12

    Anidu n'était pas rassuré à l'idée de laisser ses soldats dans le hangar, armés. Il espérait pour que la situation ne dégénère pas et que chacun se tienne à sa place, surtout que plusieurs des soldats enrôlés avaient eu des reproches vis-à-vis de leur comportement ces derniers mois selon leurs dossiers. Pourquoi l'état-major lui avait collé cette escorte ? Elle était nombreuse : c'était rassurant, mais cela risquait de piquer les Sangheili, orgueilleux et à l'humeur lunatique ces derniers temps, à fleur de peau. Plusieurs rencontres de flottes humaines avec des patrouilleurs sangheilis dans des espaces neutres avaient faillis tourner au vinaigre récemment, chacun ne voulant pas démordre de sa position : le CSNU ne voulait pas justifier sa présence dans un espace désert et les Sangheilis non plus.

    Les humains n'avaient pas pris part à de grandes offensives depuis Onyx et les Séparatistes le leur reprochaient de plus en plus. Leur nouvel Arbiter avait un côté ethnocentrique inquiétait. Tout en attendant les ambassadeurs élites, il jeta un coup d'oeil empreint d'inquiétude au général Spartan qui demeurait silencieux près de lui. C'était surement l'un des généraux les plus sages qu'il avait eu l'occasion de côtoyer. De nombreux membres de l'état-major actuels étaient impulsifs et ne comprenaient pas la nécessité de calmer le jeu avec les élites mais aussi de ralentir la guerre, d'endiguer la menace plutôt que de l'attaquer. L'humanité avait besoin de repos. Panser leurs plaies, pleurer leurs morts, et reconstruire les colonies tombées.

    Les événements de l'Arche avaient pourtant donnés tant d'espoir de paix. Ils n'avaient pas eu le temps de réaliser tout ce qu'ils avaient perdus que la guerre revenait déjà. Anidu était un homme de paix, et on l'envoyait négocier une paix fictive : il fallait faire croire à la Terre qu'elle pouvait se reposer. De nombreux philosophes Sangheilis enrageaient, clamant que la Terre demeurait cachée, pendant que Sangheilios menait la guerre à sa place. C'était compréhensible, mais l'on ne pouvait offrir plus que ce qu'on avait.

    Les représentants du gouvernement élite arrivèrent enfin et Anidu s'avança vers l'ambassadeur. La seconde élite présente avec ce dernier ne daigna pas les saluer, et Anidu échangea une poignée de main moite à son homologue.

    - Enchanté, Inui, je présume ?
    dit-il, se fiant aux peu d'informations que lui avait donné le siège. Puissions-nous nous entendre... lui lança-t-il, un sourire aux lèvres.

    Il n'y avait désormais plus de places pour les doutes. Le frêle Anidu allait être remplacé par l'homme politique : implacable. Comme à chaque fois. Il se reprenait, tout changeait du tout au tout dans sa tête. Il devait gagner, perdre le moins de terrain possible : l'avenir de la Terre, de la guerre, et de son salaire en dépendait.

    Le sommet ne tarda pas à se lancer. Les Sangheilis, comme il l'attendait, ne tardèrent pas à faire part de leurs revendications. La seconde élite prit la parole rapidement, après avoir laissé l'ambassadeur introduire la situation.

    Anidu les écouta en silence. Il avait envie de les aider. Mais il ne pouvait pas. Léchant ses lèvres sèches, il s'approcha de l'hologramme et posa ses mains sur les bords de la table de projection.


    - Amis Sangheilis... La situation est plus que délicate, dit-il, improvisant son discours au fur et à mesure que les informations s'affichaient sur la carte de la planète, détaillant les pertes sangheilies. Voilà des décennies que cette guerre dure. Vous-mêmes furent nos ennemis dès le premier contact, et, trente ans durant, nous dûmes contenir vos assauts, pour protéger la terre. Voilà il y a à peine une dizaine d'année, le berceau de l'humanité était assiégé par les forces de l'Alliance. Notre guerre dure depuis si longtemps... Nous aussi, souffrons. Depuis si longtemps... Ma femme est morte. Ma mère aussi, sur Harvest. Nous avons tous perdus des proches : vous aussi. Comprenez notre situation. La grande majorité de nos colonies n'ont pas finies de la guerre qui a précédé le Schisme de votre ancienne Alliance. Vous êtes de fiers guerriers, peuple de Sangheilios. Votre mérite est grand : vous vous battez contre vos anciens frères d'armes, aussi peu de considération aviez-vous pour eux, tout en consolidant vos territoires et nous épaulant. Mais l'humanité a une épine dans le pied, que dis-je... Pardonnez-moi le terme, mais elle a un croiseur stationné dans l'arrière-train. Et le retirer nous prend du temps. Nous avons la volonté de vous aider mais notre économie actuelle ne nous le permet pas. Nos matières premières nous servent principalement aux projets de reconstruction de Reach, encore au stade expérimental mais tellement prometteur... Je suis prêt à vous promettre d'ici 3 ans un afflux de ressources minières, mais pas avant... Quant au carburant, ce n'est même pas imaginable... Militairement parlant... Le croiseur qui m'a amené ici a pour mission d'amorcer le désengagement des troupes en poste sur Sangheilios, qui avaient été amenés à la signature du premier Traité de Sangheilios. Nous ne souhaitons pas renouveler la close militaire. Nous avons besoin de ces hommes pour consolider nos défenses coloniales. La seule chose que je peux vous apporter aujourd'hui sont des promesses. Nous ne pouvons pas soutenir cette année votre requête. Laissez-nous du temps...

    Anidu savait qu'il demandait beaucoup. Qu'il demandait trop. Les nationalismes montaient parmi les influences politiques humaines comme sangheilies et rendait la situation d'autant plus tendue qu'aucun marine n'était tombé aux côtés des sangheilis lors des offensives de l'Arbiter. Seules des opérations conjointes isolées notamment sur des forces rebelles avaient fait mouche quant à la capacité des armées de faire des opérations conjointes. Du temps. C'est tout ce qu'il demandait, mais il savait pertinamment que c'est tout ce qu'ils n'avaient pas. L'élite allait répliquer, quand soudain, un léger frémissement se transforma en court tremblement de la station. A peine quelques secondes, quelque chose de banal, mais qui inquiéta malgré lui Anidu. Surement un vaisseau qui s'amarrait. Mais qui ?


    *******
    Hangar n°7 (accueillant les forces humaines), au même moment.

    Les marines échangèrent quelques regards d'incompréhension tandis que les sangheilis semblaient s'agiter. Un Major beugla plusieurs ordres.

    - Soldats ! Au quai numéro 8 ! Vardim'ee, toi et ton unité, rejoignez les autres au quai voir ce qu'il se passe !

    Voyant les humains s'agiter, l'élite s'approcha des Spartans qui semblaient diriger le groupe.

    - Restez-ici. Je ne veux pas voir un seul de vos hommes en dehors de cette zone, mes guerriers ont la permission de tirer... Evitons l'incident diplomatique, humains
    , lâcha-t-il, faisant claquer ses mandibules avant de tourner les talons, partant avec son unité en direction du quai numéro 6 où un second vaisseau venait de se poser.

    Plusieurs élites demeuraient dans la zone où les humains étaient parqués, pour veiller sur eux et s'assurer que personne ne pénétre dans le coeur de la station où avait lieues les négociations.

    - Que se passe-t-il, demanda l'une à l'autre, visiblement perdue.
    - Deux transports officiels viennent de s'amarrer à la station. Ils ont passés la flotille sans encombre mais personne ne nous a prévenu.

    Soudain, la porte du quai 6 s'ouvrit et ils se tournèrent vers celle-ci, stupéfait d'en voir parvenir des Sangheilis portant des armures dépourvues de toute insignes militaires et entièrement noires.

    - Halte ! cria une élite.

    Un tir de plasma dans le visage la fit taire.



HJ: CSNUiens : Les nouveaux arrivants ne semblent pas se préoccuper de vous : ils sont plus nombreux et vont tout droit vers le centre de négociation. Libre aux officiers de décider de les intercepter ou non.
Zun : tu fais face avec ton unité et d'autres sangheilis à un débarquement similaire dans le quai où je t'ai envoyé. Les sangheilis qui arrivent se présentent comme des envoyés d'un parti politique extrêmiste, ils sont menés par un Zealot connus pour ses fresques xénophobes. Vous devez les retenir : tuez-les ou négociez. Vous êtes plus nombreux qu'eux mais des manieurs d'épées énergétiques sont dans leurs rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Nightfall
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 19
Devise : Le savoir c'est le pouvoir.
Date d'inscription : 07/11/2011

Caractéristiques
Classes: Éclaireur/Traqueur
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Sam 2 Fév - 23:55

Nightfall était toujours assis aux côtés de sa camarade et n'avait pas fait attention aux divers provocations lançés par les deux camps. Un pélican sortit de nul part se posa sur le quai et un autre groupe de marines sortit, "certainement des retardataires" se dit le caporal-chef, Josh s'approcha d'un des marines qui venait de sortir, probablement le chef du groupe et lui informa des petites tentions qui règnaient :

Sergent-chef Thompson, je suis le sergent Harden mais on m'appelle seulement Josh... Faites gaffes aux gardes et n'approchez pas trop l'entrée du batiment, ils sont assez suceptibles et surtout évitez de les chauffer, m'enfin après vous faites çe que vous voulez sergent-chef...

Josh repartit directement d'où il venait sans laisser le temps au marine de lui répondre. Au même moment Nightfall commença à charier sa collègue :

N'empèche je suis sur que tu frappe comme une fillette...

Silvia regarda un moment Nightfall dans les yeux et dit en riant :

Vas y descend de là que je t'en colle une Nightfall

Nightfall retira son casque et baissa sa cagoule puis il posa les pieds au sol juste à côté des caisses sur lesquelles il était assis, sa camarade descendit elle aussi et les deux marines se mirent en garde face à face. Josh qui blaguait avec Bob tourna son regard vers les deux marines et dit à Bob en rigolant :

Il va se faire défonçer.

Nightfall le sourire au lèvres fit signe à Silvia de taper la première, elle prit de l'élant et brisa la garde du caporal-chef d'un coup de poing, elle enchaina ensuite par un coup de genou dans le ventre du marine qui se plia en deux puis elle "l'acheva" par une bonne droite qui envoya Nightfall au tapis. Silvia s'approcha et immobilisa Nightfall au sol en posant son pied sur son torse puis elle dit en prenant une voix de femme fatale :

Alors je frappe toujours comme une fillette ? caporal-chef.

Josh et Bob rigolèrent de la scène mais soudain un vaisseau s'arrima au quai et un groupe de Sangheilis en armure noire sortirent en pointant les gardes élites du hangar... Les marines au milieux se mirent à couvert derrière les caisses, ne sachant pas si il fallait tirer ou pas, ils attendirent les ordres des deux spartans aux commandes. Silvia retira son pied et aida Nightfall à se relever, les deux camarades se mirent eux aussi à couvert derrière les caisses, ils prirent leurs armes qui étaient en bandoulières et Nightfall remit sa cagoule qui couvrait seulement le bas de son visage puis répondit à la provocation de ça collègue :

Ouais mais de toute façon on m'a toujours dit qu'il ne faut pas frapper les filles...

Silvia : C'est ça.

Josh les interpella et leur fit signe de la main de surveiller les nouveaux arrivants en armures noires...

HRP: je n'ais pas engagé les hostilités pour laisser Daisy et Drake choisir ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Zun 'Vardimee
Major
avatar

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Camps : Sangheili Séparatistes
Localisation : Le pays que les québécois copient.
Devise : Pourquoi l'ornithorynque ?
Date d'inscription : 24/10/2012

Caractéristiques
Classes: Elite Major
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Dim 3 Fév - 13:29

-HalteFurent ces dernier mot

-Ils on butée le chef !!!Cria Zun

Par réflexe tous se mirent a couvert , Zun sortit sa carabine et son needler puis fit feu sur les manieurs d'épée tendit que les autres firent de même sur les tireurs, un manieur fonça sur Zun puis lui donna un coup de pied, Zun tomba a terre le manieur lui envoya l'épée a énergie dans la jambe mais par chance l'épée a énergie ne toucha pas Zun les extrémité de l'épée se plantèrent dans le sol sans le toucher.

-Meurt sale chien !

Zun prit son needler tira cinq cristaux dans la tête de l'insurger , un allier de Zun retira l'épée a énergie et la posa au sol

Zun va prévenir les gardes , ont est attaquée !!!

Zun se leva mais un insurgée sortit un canon a combustible et tira sur la porte menant a l'intérieur de la base la détruisant

-Eh les insurgées en noir ! On peux pas discuter ?!

-Meurt !





Revenir en haut Aller en bas
http://rpghalo.actifforum.com/
Daisy-230

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 21
Devise : La conscience c'est encombrant... Et l'âme n'est qu'une conscience : un frein...
Date d'inscription : 26/08/2011

Caractéristiques
Classes:
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Ven 8 Fév - 23:25

Daisy était donc de nouveau un peu en retrait, regardant tous les soldats pour s'assurer que tout irait bien quand un évènement vint perturber le calme tendu qui était instauré. Tout allait bien quand un groupe d'élites en armures noires arriva. Daisy se tint prête, l'arrivée de Sangheilis en plus n'était pas du tout prévue. Elle était positionnée de manière à pouvoir sortir son fusil et tirer sur l'un d'entre eux en moins d'une seconde s'il le fallait.

-"Soyez à l'affut, je veux que vous alliez vous couvrir avec une solution de tir directement si jamais la situation venait à se dégrader."

Les élites s'approchèrent de ceux qui étaient là depuis le début. Un de ces derniers leur intima de s'arrêter avant de se faire abattre par un des aliens en noir, qui ne lui avait pas donné le temps de réfléchir, lui assénant un coup mortel avec son épée à plasma. Les autres allumèrent leurs épées à leur tour, projetant un faible halo de lumière bleue autour du groupe. Daisy ne chercha pas à comprendre et élimina un des élites qui s'apprêtait à abattre un de leurs alliés mit au sol, lui tirant dessus au fusil à pompe après s'être rapprochée suffisamment pour être sure de l'abattre du premier coup. Daisy resta devant l'élite à terre pour lui permettre de se relever sans prendre un mauvais coup. La situation devenait délicate : elle devait éliminer au plus vite toute source d'hostilité mais si la moindre balle allait sur un allié, l'incident diplomatique serait surement inévitable. Elle avait confiance en elle mais c'était surtout pour les marines qu'elle s'en faisait. Ils avaient une légère tendance à tirer dans le tas, "un élite est un élite" disaient certains, mais la réalité était toute autre.

-"Éliminez-moi ces élites en noir, mais tirez en rafales précise, je ne veux pas de tir approximatif. Si vous touchez un élite de notre côté même sans le vouloir, c'est foutu."

Elle rangea son M45D pour sortir sa MA5C et tirer des rafales courtes et précises sur les ennemis. Elle courra se mettre à couvert tout en tirant car il y avait bon nombre d'ennemis qui portaient des épées plasma et cela rendait la tâche plus ardue au corps à corps. L'échange de tir continua ainsi quelques minutes avant que tous les ennemis soient éliminés. Daisy sortit de sa position et alla voir un des élites, son arme toujours en main. Elle contacta tout d'abord les marines sous ses ordres :

-"Restez en position, il va probablement y en avoir d'autres d'ici peu"

Puis elle reporta son attention sur un des élites.

-"Bon, pas le temps de savoir le pourquoi du comment, on a des diplomates et supérieurs non armés là dedans de votre côté comme du nôtre. Il faut s'assurer qu'aucun d'entre eux ne puisse rentrer là-dedans, combien y a-t-il d'accès et j'aimerais savoir comment est la situation aux autres endroits, vous ne voulez pas qu'on sorte d'ici alors je veux être sure qu'il n'y en a pas besoin..."

Après tout cela elle contacta le général qui était aux côtés du diplomate pour lui expliquer la situation.

/COM privée à Sam//-"Général, on a subit une attaque de la part d'un groupe de Sangheilis en armure noires. Probablement un groupe opposé à l'alliance humano-sangheilis mais peu importe. On a réussit à repousser le premier groupe pour le moment tout va bien, je vous recontacte si besoin, restez sur vos gardes. 230 terminé./COM//

Daisy resta dans sa position, attendant une possible nouvelle vague d'attaquants...
Revenir en haut Aller en bas
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Sam 9 Fév - 15:58

A l'intérieur de la salle, les négociations se passaient plutôt sans accroc. Bien que les avis sont distendus, les deux partis ne haussaient aucunement la voix et c'était déjà un bon point. Quand on sait qu'une élite se met à crier si elle doit exprimer son mécontentement, cette discussion aurait été pareillement décrite si les diplomates étaient disposés dans un salon de thé.
La situation n'était toutefois pas à l'avantage des Hommes. Dans cette relation, seules les élites étaient capables de faire avancer les choses. Après la prise de parole d'Anidu, les séparatistes savaient maintenant que les Humains n'avaient pas les moyen de fournir une quelconque aide matérielle consécutive nécessaire à réguler la demande des Shangeilis. Ils avaient le pouvoir, et cette information, bien que très implicite, était des plus délicates pour Sam.
Qu'allait-il advenir de cette négociation ?

Soudain, le pont trembla légèrement, mais assez pour que les individus présents dans la salle le ressentent. Un vaisseau s'amarait, un fait étrange.


COM : Sam : Daisy, que se passe t-il ? J'ai besoin de savoir si nous avons un accroc dans la mission ou pas. Daisy ?/COM

Le silence fut d'or ; quelques grésillements par-ci, par-là, puis plus rien de nouveau. Ce n'était pas très bon signe.
Sam fit un pas en avant, se retrouvant juste derrière Anidu, ce qui montrait encore plus la différence de taille qui les séparait. Le diplomate humain semblait perplexe, et d'autant plus quand le mastodonte se rapprocha de lui. Du côté des séparatistes, ce geste en déstabilisa plus d'un aussi. Était ce un mauvais coup que les Hommes préparaient ? Qu'allait-il arriver par la suite. L'atmosphère se tendit un peu plus au fur et à mesure que les secondes défilaient.


- Ne vous inquiétez pas, rétorqua Sam, je ne cherche qu'à remplir ma mission avec succès. Il y a peut être un danger en dehors de cette salle, et tant que je ne saurais pas ce qu'il en est, j'aurais besoin d'être sur que ma cible a toute les chances de ressortir saine et sauve de cette station. ambassadeur, j'aurais besoin de m'entretenir avec vous, pour que nous mettions en commun les information dont nous disposons, une fois que mon équipe m'aura répondue. Notre but est avant tout de protéger nos peuples respectifs, j'espère que vous me comprenez. Il...

La liaison privée émit des parasites avant de se stabiliser.

/COM privée à Sam//-"Général, on a subit une attaque de la part d'un groupe de Sangheilis en armure noires. Probablement un groupe opposé à l'alliance humano-sangheilis mais peu importe. On a réussit à repousser le premier groupe pour le moment tout va bien, je vous recontacte si besoin, restez sur vos gardes. 230 terminé./COM//

COM : Sam : Bien reçu. Je vais essayer de vous procurer de l'aide élite. Vous ne pourrez pas couvrir toutes les entrées de la pièce. Si possible je ferait sortir tout séparatiste de la salle que vous occupez, pour éviter le tir allié. Bon courage ! Terminé/COM

Sam observa les personnes présentes das la salle, il s'était interrompu et cela en rendit plusieurs perplexes. Il regarda les diplomates et reprit.

- Il serait préférable de continuer sans attendre les négociations. Vous pouvez reprendre sans crainte.

Sam fit un signe de tête à l'ambassadeur, lui indiquant une demande de conversation privée quand il le pourrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Sam 9 Fév - 17:07

Alors que le pélican venait de s’amarrer au quais et que Joe et son équipe venait d'en sortir, un marine vint à la rencontre du Sergent-Chef de la PRIORITY.

- Sergent-chef Thompson, je suis le sergent Harden mais on m'appelle seulement Josh... Faites gaffes aux gardes et n'approchez pas trop l'entrée du batiment, ils sont assez suceptibles et surtout évitez de les chauffer, m'enfin après vous faites çe que vous voulez sergent-chef...

Joe s'apprêtait à répondre au Sergent Harden lorsque celui-ci s'éloigna. Joe haussa les épaules et entrepris de ce déplacer dans la salle quand quelque chose attira son attention. Deux marines entreprirent de se battre. C'était un simple amusement pour passer le temps et Joe ne s'interposa pas. Tandis qu'il regardait un des marines se faire lamentablement vaincre par la femme qu'il affrontait, le Sergent-Chef Thompson remarqua une porte s'ouvrir est des élites en armures noires en sortir. Tous les soldats présent se mirent à couvert attendant le signal. Puis, les nouveaux arrivant se mirent à faire feu sur les autres élites présent. C'est alors que le Capitaine Spartan qui devait les épauler, enfin un des deux Capitaine Spartan présent selon le briefing que Joe avait reçu, se mit à faire feu sur les élites en armures noires. La riposte fut immédiate et tous les marines présent firent feu à leur tour. Au bout d'un moment, les nouveaux arrivant furent tous éliminer. Joe ce leva et dit :

- Et merde ! C'était qui ces enfoiré ?

- Je sais pas, mais ils étaient vachement tenace ! lui cria Jack de l'autre bout de la pièce.

- Peut-être qu'ils étaient venu pour botter ton jolie p'tit cul. rétorqua Mike.

- Ou peut-être qu'ils étaient là seulement pour foutre la merde. dit calmement Kelly.

- Enfin, peut importe la raison, ces enfoiré on.....

Tout à coup, un marine s'écria : IL Y EN A D'AUTRE ! Joe se retourna et vit effectivement d'autre élite en armure noire sortir par la porte. Cette fois, ils étaient plus nombreux mais cette fois ci également, les soldats savaient à quoi s'attendre et le combat fut engager immédiatement. L'escouade de Joe ainsi que lui-même se mirent à couvert et firent feu. Joe se trouvait à mauvaise porter pour tirer sur les élites avec son fusil d'assaut et entrepris donc de leur tirer dessus avec son fusil de sniper. Joe s'installa convenablement pour avoir un ligne de mire dégager et visa un élite. Le marine retint son souffle puis tira. La balle atteignit l'élite en pleine tête et celui-ci s'écroula. Cependant, un élite en armure noire avec des rayures dorée se trouvait juste en arrière de l'élite que Joe venait d’abattre. L'élite émit un crie de rage et sortit un canon à combustible. L'élite visa Joe et tira 5 projectiles.

- PUTAIN ! Cet enfoiré à un foutu lance-roquette ! Abattez-le les gars !

Cria Joe avant de se jeté au sol sur sa gauche pour éviter les projectiles qui allèrent s'écraser plus loin contre le mur. Joe se releva et tua un autre élite avant de se remettre à couvert pour éviter les tirs de canon à combustible.

- Mais merde ! Il y a personne d'assez compétant ici pour tuer cet enfoiré ! J'en ai ma claque de me faire bombarder moi !

Tout à coup, les coups de feu cessèrent. Joe se releva et vue que tous les élites étaient mort et qu'un Spartan, que son HUD identifia comme le Capitaine Spartan Daisy-230, se trouvaient au-dessus du cadavre de l'élite au lance-roquette. Le Sergent-Chef s'écria à l'attention de la Spartan :

- Merci du coup d'main, Cap'taine !!


Dernière édition par Joe Thompson le Sam 9 Fév - 18:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Arbiter

avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Age : 22
Camps : séparatiste
Localisation : sur le champ de bataille
Devise : seul la mort met fin a un combat!
Date d'inscription : 17/02/2010

Caractéristiques
Classes: Sangheili Ultra
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Sam 9 Fév - 17:58

Si Iniu écouta le discours de l’ambassadeur humain sans broncher en acceptant et analysant ce qu'il racontait, le maître architecte lui était bien moins posé, l'annonce du départ des forces humaines de sanghelios acheva de mettre le feu aux poudres.

-Singe à poil court! Vous venez ici, la bouche empli de promesse mais avec des coffres vides! Vous venez ici juste pour annoncer que vous quittez le navire, après tout ce que nous avons fait pour vous! Sans vous votre précieuse terre ne serait déjà plus qu'un monceau de ruine, maudit soit Rtas 'Vadumee, il aurait du vitrifier votre monde dès le début.

-S'en est trop Architecte! Je ne vous laisserai pas insulter nos alliés de cette manière, vous ne connaissez rien à la guerre, les humains ont largement payer durant le grand schisme, ils méritent de souffler un peu, je me suis battu a leur coté quand mon bras était encore valide et je peut dire que ce sont de vrais combattants, si ils nous promette ces ressources alors nous devons tenir notre parole.

Il regarda ensuite les humains.

-Cependant, une guerre peut être brutal, si votre délai expire s'en que nous soyons satisfait, nous devrons mettre un terme a notre accord, n'oubliez pas que je parle pour l'Arbiter, ce ne sont pas des avertissements sans valeur.

A ce moment des bruits de parasites vrillèrent l'oreillette d'Iniu, des échos de tir de plasma arrivèrent jusqu'à la salle.

-Chef de la sécurité, que se passe t'il? Chef de la sécurité répondez?!

-Ici le major domo Kan"ro. Le chef de la sécurité à été abattu par un groupe sangheili non identifié, des fanatiques à première vue, nous allons maîtriser la situation mais il vaut mieux que vous mettiez nos hôtes à l'abri.

Un bruit d'explosion fit taire la voix du major puis la liaison se coupa. Iniu regretta de ne pas avoir une arme sur lui à ce moment là. Les humains étaient eux aussi en pleine discussion au sujet de l'incident.

-Que se passe t'il Iniu, il y a un problème?

-On est attaquer, il faut vous mettre à l'abri. Humains vous devez nous suivre.

- Il serait préférable de continuer sans attendre les négociations. Vous pouvez reprendre sans crainte.

Inui se demanda si c'était vraiment sage, mais après tout ce spartan devait être sur de lui, d'autant qu'un garde avertir Iniu que la situation s'était rétabli.

-J’espère que nous n'aurons pas a être plus dérangé, cette attaque semble être l'oeuvre d'un groupe extrémiste, comme vos rebelles humains, nous savons que c'est à eux que vous avez à faire, ils deviennent de plus en plus puissant à ce qu'on dit. Nous pouvons vous aider à les combattre, mais il va falloir que nous nous serrions les coudes jusqu'a ne plus pouvoir bouger si vous voyez ce que je veut dire.

-Je peux comprendre que vous soyez gênez par cette épine comme vous dite, je suis sur que nous trouverons des moyens de récolter assez de ressources pour vous aider. Il y a pas mal d'unngoys qui sont près à travailler pour une bouchée de pain dans cette partie de la galaxie, si nous accélérons notre économie, nous pouvons peux être...

Une secousse secoua la station et Iniu grogna.

-Que se passe t'il encore?!

Le garde à l'extérieur ouvrit la porte.

-Ambassadeurs, nous devons vous mettre en sécurité au plus vite.

10 minutes plus tôt.

Asen marchait vers la salle de conférence. Il ne croisa presque personne, toute la sécurité était renforcé aux hangars, ces idiots allaient facilement être occupé par la diversion, arriver devant la salle il regarda les deux gardes. L'un d'entre eux s'avança et pointa sa carabine sur lui.

-Tu n'as pas le droit d’être ici.

Asen leva alors ses deux pistolets, l'un était déjà charger et il lâcha la boule de plasma sur le garde qui recula un autre tir de plasma lui fit fondra une partie de son casque et de son crane, il tomba lourdement sur le sol et le deuxième garde le prit par les aisselles avant de le mettre dans un coin sans un mot.

-Ton casque est près à enregistrer?

-Près et relier sur le terminal du GGOC, ils relaieront facilement à tous l'était-major et l'Arbiter sera informé en un rien de temps.

-Parfait, dans ce cas va les chercher. Et ensuite, déclenche les bombes.

Il se retourna et marcha vers une porte qui était verrouillé et l'ouvrit avec un badge, à l'intérieur, cinq hommes en tenue de marines attendait. Il se levèrent et prirent leurs armes.

-On passe enfin à l'action? Et notre paye alors?

-Quand le travail sera fait, contentez vous de vous mettre en position, vous vous rappelez de votre objectif?

-Flinguer tous les ambassadeurs, on sait ouais.

-Allez y alors.

Les pseudo-marines se mirent en route, puis Asen revint vers la salle de conférence et sortit un détonateur qu'il activa, trois bombes posé dans la station explosèrent et firent plusieurs morts du coté sangheili, ce fut aussi le signal d'une nouvelle vague d'attaquant pour le hangar, il vint a coté de son congénère et ouvrit la porte de la salle.

-Ambassadeurs, nous devons vous mettre en sécurité au plus vite.

Ce n'était que le début du piège.

[HRP: Sam, s'il te plait tache de ne pas toucher aux pseudo-marines ni aux traitres qui se font passer par des gardes, ils sont important pour la suite du rp, cette indication est aussi valable pour tous ceux qui participent ^^ ]

Revenir en haut Aller en bas
Chacall

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1241
Age : 21
Camps : Je sers l'honneur des brutes, je sers la loi du carnage mais je ne sers plus les Hiérarques, je sers l'Alliance mais pas la folie, je suis le nouvel idéal Covenant !
Localisation : Doisac
Devise : Si je devais être le dernier, je serai le pire...
Date d'inscription : 20/04/2009

Caractéristiques
Classes: Infanterie
Médailles: Victorieux d'un coup d'Etat.
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Lun 18 Fév - 13:16

    La tension montait progressivement dans la salle, Anidu demeurant silencieux après ces secousses. Il craignait un violent retour de baton. Est-ce que les Sangheilis allaient leur jouer un mauvais tour ? Peu probable, vu leur sens de l'honneur, mais pas inévitable non plus. Les extrémismes montaient, comme partout, tous avaient leurs lots de nationalisme planétaire et Sangheilios n'échappait pas à la règle, surtout après l'attaque des forces Loyalistes qui avait marqué l'ego Sangheili au fer blanc.

    On n'était en sécurité nulle part désormais. La guerre se propageait partout, mais celle-ci était infame, car fratricide et lâche. On ne luttait plus pour sa survie comme dix ans auparavant... On luttait. Tout simplement. La guerre était dénuée de raison, elles étaient factices, pitoyables... Le combat était la raison. Il ne cesserait jamais. Et Anidu avait peur.

    Sam restait de marbre, mais l'ambassadeur savait pertinemment que les transmissions entre lui et ses hommes devaient fuser. Il tenta néanmoins d'être rassurant.

    - Que se passe-t-il ? demanda Anidu, essuyant ses mains moites sur son pantalon, aussi discrètement que possible.

    Cette interruption calmerait peut-être le second Sangheilis en tout cas, qui les avait insulté ouvertement. Habitué à ce genre de situation, Anidu était resté de marbre et n'avait pas préféré se montrer toucher. Il ne valait mieux pas répliquer, et demeurer serein. Heureusement l'ambassadeur Iniu était bien plus amical, ayant combattu au côté du CSNU, visiblement.

    La station trembla une nouvelle fois tandis que Inui contactait la sécurité. Tout cela n'était guère rassurant. Anidu, le seul qui ne portait pas de radio se sentait étrangement isolé, soudainement.

    - Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe,
    s'écria-t-il, inquiet.

    Ils étaient attaqués. En orbite de Sangheilios. Mais par qui ? Des rebelles ? Ou bien était-ce un coup monté ? Les hypothèses fusaient dans le crâne de l'humain qui était loin d'être stupide. Il avait servis Interpol avant d'être enrôlé dans la politique militaire. Trouver des coupables était son fort, trouver des mobiles était une autre chose. Quel intérêt auraient les Sangheilis a déclencher un incident politique ? En tout cas, il devait sauver ses fesses désormais. Mais Sam insistait pour continuer le sommet tandis que les Sangheilis eux semblaient vouloir évacuer.
    Des gardes intervinrent soudain et Anidu se rapprocha instinctivement du Spartan.


    - Je refuse votre extraction. Sans vouloir vous offenser, le général 074 est garant de ma sécurité et je lui voue une entière confiance. Je souhaite rejoindre ma navette pour gagner la frégate humaine, sur le champ. Les discussions sont closes. Vous n'êtes pas aptes à assurer ma protection, comment voulez-vous que nous nous entendions ? Je propose de gagner un lieu plus sur, sur la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Nightfall
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 19
Devise : Le savoir c'est le pouvoir.
Date d'inscription : 07/11/2011

Caractéristiques
Classes: Éclaireur/Traqueur
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Mar 26 Fév - 17:25

A peine la première vague d'assaut de ces élites en armure noires repoussé, une explosion marqua l'arrivée d'une nouvelle vague. Les élites ennemis déployèrent rapidement des boucliers portatifs et se mirent à couvert derrière. Le combat s'anonçait plus difficile mais les troupes du CSNU étaient épaulés par les gardes séparatistes. Nightfall était toujours avec Silvia juste derrière une caisse et fesait feu en se callant près de l'extrimité de la dite caisse, il toucha deux fois un des térroristes à la tête et se dernier bacula en arrière laissant une gerbe de sang sortir de son crâne perforé. Le caporal chef rechargea et sa collègue se mit à ouvrir le feu à son tour liquidant elle aussi un de ces élites mais rapidement leur position fut ciblé par un sangheilis armé d'un canon à combustible, un projectile explosif percuta la caisse de plein fouet se qui ejecta les deux marines en arrière. Nightfall récupera son BR-55 à côté et fit un feu nourrit en direction de l'élite au canon à combustible forçé de se mettre à couvert sil il ne voulait pas mourir. Ensuite le caporal chef se leva et attrapa Silvia par une des lanières de son armure pour la trainer jusqu'à la position du marine à qui Josh avait parlé peu avant l'attaque. Il se mit à couvert à côté du marine et plaqua sa collègue contre la paroi des deux larges caisses servant d'abris pour les marines et gardes séparatistes, comme toutes les autres sur le quais d'ailleurs. Le caporal chef Weaver ramplaça ensuite son chargeur pour recommencer à faire feu sur les élites. Soudain des épeïstes se dévoilèrent juste derrières les troupes du CSNU et des séparatistes, les fourbes avaient utilisé leurs camouflage optique pour les contourner et engager le combat au corps à corps. Silvia alerta Nightfall ainsi que le sergent Tompson qu'un deux de ces terroristes se ramenaient vers eux, le caporal chef se retourna et tira quelques rafales sur l'épeïste le plus à gauche mais son bouclié stoppa les tirs sans trop de soucis, se rapprochant de plus en plus en fesant quelques esquives digne d'un chef brute pendant une charge. Les marines n'avaient plus d'autres choix que d'accepter le combat au corps à corps mais ils auraient besoin d'aide, c'est là que Bob sortit de nul part explosa un de ces élites à coup de fusil à pompe le deusième quand à lui était hors de porté et trop près des trois marines pour Bo puisse tirer... Silvia eut la bonne idée de tirer au DMR dans la main de l'élite qui lacha son épée, Nightfall quand à lui en profita pour sortir son couteau de combat pour l'enfonçer dans le torse du térroriste pendant que Joe passa discretement derrière lui pour l'égorger.

Silvia : Oh yeah !

On a eut chaud sur se coup là...

Nightfall fit un signe de remerciment à Bob qui s'était remit à couvert et les trois marines firent de même. A côtés, les autres épeïstes furent vites éliminés par les deux saprtans et les séparatistes aidés par quelques marines. Le combat tournait à nouveau en faveur des défenseurs mais les attaquant tenaient bon, un phantom arriva juste derrières les térroristes déposant quelques snipers qui rééquilibra le combat. Les tireurs commençaient à faire plusieurs victimes parmis les marines les forçant à se mettre plus souvent à couvert.

Bob : Nightfall ramène ton cul !

Le marine tourna sa tête et vit un marine au sol près de Bob, il se leva en restant un penché et courut comme un dératé pour ensuite faire une glissade une fois près de Bob pour se mettre à couvert. Josh était touché à l'épaule, Nightfall examina la bléssure et conclut qu'il n'y avait rien de grave, que le tir avait seulement raflé le haut de son épaule et qu'il n'y a seulement son épaulière qui est complètement détruite. Josh ne s'inquieta pas plus et se releva rapidement, il remercia le caporal chef qui rigola un instant avant de retorquer :

Hey mec qu'est se qui t'arrive tu fais dans ton froque ou quoi ?

Josh : Ouais nan j'ai juste vus que c'était un sniper donc sa ma fait un peu flippé quoi..... Bref retournez à votre ancienne position caporal chef c'est un ordre !

Les deux marines rigolèrent et Nightfall partit comme il est venu : en courant comme un dératé pour ne pas prendre un tir ou autre... Une fois à couvert entre Silvia et le sergent Tompson, il se tourna vers ce dernier et dit le sourir aux lèvres :

Offète moi c'est Nightfall et la sanguinaire à côté c'est Silvia.

Nightfall tendit ensuite sa main pour serrer celle du marine en espérant que lui aussi se présente...
Revenir en haut Aller en bas
Zun 'Vardimee
Major
avatar

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Camps : Sangheili Séparatistes
Localisation : Le pays que les québécois copient.
Devise : Pourquoi l'ornithorynque ?
Date d'inscription : 24/10/2012

Caractéristiques
Classes: Elite Major
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Mer 6 Mar - 14:32

-Meurt !

-La réponse est claire...

Zun'Vardimee sortit son needler et *pris* l’épée à énergie de toute à l'heure, approcha des *ennemies* *toute* en se mettant à couvert puis fit feu sur Sangheili [/color=red]*ennemie*[/color] qu'il fit exploser , provocant une déflagration qui tua deux *autre Sangheili*, un manieur d'épée approcha et Zun lui dit :

-Prêt à mourir ?

-Plutôt toi que moi !

Le manieur frappa Zun "latéralement et en venant du bas" qui le projeta sur des caisses de munition, Zun se releva et lui donna un coup horizontale à hauteur du thorax mais il ne le toucha pas.

-Tu va mourir aujourd'hui !

Le manieur donna un coup de pied ( HRP : Un coup de pied à la This is Sparta ) à Zun qui une fois a terre sortit son needler, *appuya sur la gâchette sans qu'il n'y avais plus de cristal.*

-Eh merde ...

Un Sangheili allié tira avec sa carabine dans la tête du manieur.

-Je te *revaudrai* sa ! Dit Zun

Essaye de rester en vie !

Zun fit oui de la tête et *pris* les deux [color:f1db=red*]épée* à énergie il en lança une a ses alliés puis alla terminer se qu'il avait commencer. Il tua un *ennemie pris* son arme une carabine T-52 et fit feu sur les autres *Sangheili*, il en tua trois et les autres comme dans une furie incomparable chargèrent Zun.

-Grenade !

*Il* ne *resta* plus que des cadavres de *Sangheili* en armures noires. Zun dit a ceux de son équipe d'appeler les diplomates tout de suite en signalant la mort du chef et l'encombrement de la sortit...

HRP Wolphorus : Daccord t'es encore au collège ect... Ou bien tu n'aime pas le Français ou t'as des difficultés mais la sa relève limite de la mauvaise volonté, relis toi et utilise un correcteur si tu galère mais au moin pense à ceux qui te lisent et aux fautes monstrueuses que tu leur laisse.

PS: Les morceaux de phrases avec les guillemets en rouges n'ont pas de sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpghalo.actifforum.com/
Jack Locke

avatar

Masculin
Nombre de messages : 146
Age : 19
Camps : Le mien
Localisation : Dans mon lit
Devise : Je les tue... Ca veut pas dire que je les déteste!
Date d'inscription : 02/07/2011

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite.
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Jeu 7 Mar - 13:53

Drake continuait à glandouiller sur la caisse qui lui servait de fauteuil observant les quelques marines qui servait dans son escouade. La plupart s'ennuyait en faisant des jeux stupides comme se battre ou s'envoyer des insultes plus stupides les une que les autres... La routine pour une mission d'escorte quoi. Le Spartan s'ennuyait à mourir et il se mit alors à jouer avec son couteau de combat tellement tranchant et résistant qu'il pouvait aisément parer une lame de Sangheilli. En effet, les couteau de combat donner à tout les Spartans à la suite des premiers contacts avec les covenant avaient été sulfurisé par une fine couche de titane-A les rendant imperméable à la corrosion au plasma, ce qui permettait des combats à arme égale avec les épéiste servant dans l'armée adverse. Mais bon... Un Spartan contre un poulpe ce n'est déjà pas un combat équilibré dès le départ donc à quoi bon avantagé encore plus les descendant du projet ORION...

Drake lança le couteau à 1m de sa main et il le rattrapa avec la pointe de son pied par la pointe de la lame. Il la garda en équilibre quelques secondes puis il lança le projectile vers sa tête, il intercepta le poignard en bloquant la lame avec ses deux doigts quand soudain les portes du fond de la salle s'ouvrir laissant apparaître des mâchoires fendues en armure noir d'ébène. Il les avaient déjà repéré auparavant avec son capteur de mouvement qu'il avait allongé à 75m de portée. Il n'était ni répertoriée comme allié ni comme ennemi, du coin de l’œil Drake avait déjà vu que sa collègue Spartan II avait déjà empoignée son fusil à pompe et qu'elle s’apprêtait à mettre les opposants en joug mais eux ils ne l'avaient pas vu... Le S-III décida donc de patienter calmement sur sa caisse en observant l'action vu qu'il avait déjà prédit le sort des Sangheillis. Tout ce passa très vite et Daisy tira la première, elle fit évidemment mouche et les imprudents commencèrent alors le tir de suppression en riposte pour avoir le temps de s'abriter derrière des caisse environnantes. Les Marines, les plus long à la détente compte tenu de leur réflexes inférieur à tout les autres personnages de la salle se mirent alors à tirer en direction des Elites qui n'avaient pas pu trouver d'abri. Les forces du CSNU dominait largement par le nombre les assaillants et après quelques munitions usées à des fin pour la plupart inutile ils vinrent à bout de la première vague comme Drake se le disait intérieurement. Drake était toujours assis avec la lame du couteau retenu entre son majeur et son index. Il jeta alors son couteau derrière lui dans un grand mouvement de bras et il se logea dans un corps invisible dans un bruit au ton moelleux et giclant. Du liquide violet fut projeté sur l'arrière du casque du lanceur et une élite apparut donc avec le projectile profondément enfoncé dans le crâne. Drake chercha pendant une demi seconde le poignée de l'épée à énergie de sa victime et il se leva tout en l'activant en disant doucement en ricanant:

"Merci pour le cadeau face de poulpe... Hun hun..."

Une explosion retentit alors et la deuxième vague déferla, les Marines tirèrent cette fois les premier n'obtenant qu'un tir de suppression car les opposants avec activé des bouclier portatif. Drake sprinta en se protégeant le visage à l'aide de son arme qu'il portait devant sa tête, il arriva à hauteur d'un épéiste qui tenta de l'intercepter en donnant un grand coup de haut en bas avec sa lame, ce coup se dirigeait vers le haut du crâne de Drake. L'épéiste venait de libérer un coup décisif pour Drake, celui-ci ajusta une petite esquive laissant passer la lame de son adversaire au ras de son épaule gauche, puis il donna un grand coup latéral de droite à gauche dans le flanc droit de l'abdomen de l'alien qui s'écroula lourdement au sol dans un râle grave. Une élite portant un fusil à plasma donna alors un grand coup d'avant bras à Drake qui n'avait pas prêté attention. L'humain s'écrasa quelques mètres plus loin au sol le bouclier à moitié déchargé, l'élite dans une rage terrible fonça sur le Spartan qui était encore sonné par le coup, il sauta pour tenter d'écraser sa proie sous son poids colossal, l'homme repris alors ses esprits à l'instant où l'élite était dans les airs, Drake se propulsa sur ses bras pour se reléver en sautant, il fracassa ses deux pieds contre les côtes du Sangheilli qui se brisèrent à l'impact qui propulsa de nouveau le porteur de la riposte au sol. Il se releva avec vivacité et se mit à couvert pour recharger son bouclier non sans essuyer encore quelques tirs de plasma qui lui était destiné ou non.

Le Spartan avait déjà deux victimes à son compteur et ça ne lui suffisait pas, à couvert, il attacha l'épée à sa cuisse et remarqua alors que l'élite qui avait ramassé son Sniper était raide mort devant lui, Drake rigola tout seul et il empoigna son joujou favori. Il sortit rapidement de sa couverture en tirant au jugé à deux reprise, il abattit deux cibles puis il se remit à couvert. Finalement cette mission devenait de plus en plus intéressante. Quand soudain deux élite qui avait débordé sur la droite de Drake le prirent en joug alors qu'il guettait sur la gauche. L'un jeta une charge boosté de pistolet à plasma qui réduisirent le bouclier du Spartan au néant et l'autre tira 3 piques de son fusil à needler. Alors que le 3 tir allait faire mouche, Drake tenta d'activer son armure lock mais trop tard, la troisième épine se logea dans l'épaule du Spartan et la réaction chimique fit effet. Une explosion violette recouvrit l'homme qui fut projeté plusieurs mètres plus loin contre l'aile du pélican stationné dans le hangar.

*Oh... Putain! Mon bras!*


L'armor lock avait partiellement joué son rôle et ça avait sauvé le Spartan d'une mort certaine, son bras touché décrivait un angle impossible et du liquide hydrostatique fuyait des fentes de son armure. Un épeiste se dressait maintenant devant lui, son arme pointé en direction de Drake.

"Un dernier mot, humain?"

Drake empoigna son magnum fébrilement de sa main gauche.

"Ya toujours eut un problème avec vos grenades... Une petite explosion à côté de vous et elle vous explose la gueule sans prévenir.

Il tira alors sur le une grenade à plasma derrière son petit problème tout en usant de sa dernière charge d'armor lock, il y eut un joli feu d'artifice et Drake stoppa sa capacité d'armure. Il tituba alors jusqu'à l'intérieur du pélican tout en activant la COM générale du contingent de l'UNSC présent.

"Un médecin dans le pélican! Vite!"

Revenir en haut Aller en bas
Daisy-230

avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 21
Devise : La conscience c'est encombrant... Et l'âme n'est qu'une conscience : un frein...
Date d'inscription : 26/08/2011

Caractéristiques
Classes:
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Jeu 14 Mar - 0:54

Le groupe d'ennemis en armure noire avait été défait, mais les marines et les séparatistes n'eurent pas le temps de se reposer qu'une explosion retenti, secouant toute la zone. Aussitôt, un nouveau groupe d'adversaires encore plus nombreux surgit pour leur faire face. La riposte fut immédiate et les échanges de tirs débutèrent. Daisy avait sa ma5c dans les mains et tirait rapidement sur chaque élite qui osait sortir de derrière les boucliers qu'ils avaient préalablement déployé sur toute la zone. Tout se déroulait pour le mieux pour l'instant malgré l'arrivée de quelques renforts ennemis. Daisy se mettait à couvert, puis elle se déplaçait vers une autre position en éliminant tous ceux qui cherchaient à lui tirer dessus, se remettait à couvert. Elle répétait cette action en essayant de varier le plus possible la direction dans laquelle elle allait pour éviter que les élites ne prévoient trop facilement l'endroit où elle allait sortir. Elle continuait ceci tout en cherchant à couvrir les équipes sous son commandement, sans s'occuper outre mesure de l'autre spartan censé diriger les équipes avec lui. Ces spartans devaient être assez bons pour savoir se débrouiller sans aide extérieure, après tout le but des spartans était de réaliser l'impossible, réussir là où tout autre soldat aurait échoué. Ainsi, si il ne trouvait pas le moyen de se débrouiller pour s'en sortir indemne ou pour parvenir à faire réussir la mission de par son sacrifice, alors il n'était pas digne du rang de spartan.

Tirer, se déplacer, tirer... c'était un véritable jeu d'enfant, et le but de ce jeu était l’éradication de toute forme de résistance et pour le moment c'était son équipe qui gagnait. Seulement quelque chose vint modifier les règles. Alors que le nombre d'ennemis à viser décroissait de façon exponentielle, une soudaine agitation attira l'attention de la spartan. Des élites manieurs d'épées étaient apparus derrière elle, s'apprêtant à engager le reste des troupes au corps à corps. Elle savait pertinemment que s'ils parvenaient à leur fin, ce serait une hécatombe parmi les troupes alliées prises au dépourvu. Troquant sa ma5c contre son fusil à pompe, elle prit son élan tel un coureur de marathon allant à une vitesse surhumaine pour engager les élites derrière avant que le nombre de morts soit trop important. Les tirs fusaient tout autour d'elle pendant sa course à la mort. Un ou deux tirs s'écrasèrent sur son armure, arrêtés par son bouclier tandis qu'elle choisit sa première victime. Elle prit appui sur son pied droit et dans un bond à la grasse féline, elle alla rebondir sur une caisse pour finalement se retrouver au dessus de ses adversaires. Elle élimina tout d'abord un élite un peu plus sur sa droite pour finalement atterrir sur un autre juste au dessous d'elle. Elle plaça un pied sur l'épaule de l'élite pour l'empêcher de brandir son épée et elle tira une cartouche de fusil sur ce dernier avant d'atterrir finalement au sol, dans une roulade.

Elle se releva et élimina un nouvel élite qui avait entamé une course effrénée pour la tuer avant qu'elle ne réagisse. Maintenant réellement au corps à corps, elle "rangea" son fusil à pompe pour finalement se rabattre sur son couteau disposé sur son torse. Le schéma était simple, choisir un élite, dévier ou esquiver le coup de manière à lui porter un coup fatal. Bien sur il y avait deux ou trois choses à improviser lorsque d'autres soldats aliens se trouvaient à proximité. Le combat faisait rage et elle entendit alors une voix retentir dans sa radio. L'autre spartan demandait une assistance médicale au pélican. Elle jeta un rapide coup d’œil vers la zone avant de répondre à canal ouvert, répondant avec un calme olympien.

-"Négatif, la zone est sous le feu de l'ennemi. Il ne semble pas vouloir s'en approcher mais le risque est trop grand, on élimine d'abord toute menace sur la zone avant d'y risquer un médecin."

Lorsqu'elle eut fini sa phrase, un élite arrive par derrière pour lui asséner un coup mortel en traitre. Elle se retourna pour lui donner un coup de couteau dans le coup, mais son bras fut bloqué par celui de son opposant. Le "sans-menton" chercha à la découper suivant une diagonale avec son épée plasma mais Daisy bloque à son tour le coup, serrant dans sa main le poignet de l'adversaire pour l'empêcher de bouger. Elle lui envoya un coup de genou dans le ventre pour le faire lâcher et brandit son couteau pour le tuer d'un seul coup, mais un tir vint percuter sa main, lui faisant lâcher prise. Elle fut projetée un peu en arrière lorsque l'élite lui donna un coup de pied dans le buste, réussissant malgré tout à garder son équilibre. L'affrontement risquait d'être long et pénible, et les autres soldats de quelque côté que ce soit, risquaient de s'en mêler. Quoique... Lorsque l'élite s'approcha de nouveau, Daisy fit une roulade sur le côté, prit son fusil à pompe, restant accroupie et tira dans le ventre de l'élite. Il recula de quelques pas mais resta debout. C'était miraculeux qu'un élite réussisse à rester debout après avoir prit un tel coup et Daisy enchaina par deux autres tirs pour s'assurer que ce dernier était mort avant de prendre son épée plasma.

La course à la mort reprit alors de plus belle. Il n'y avait presque plus d'adversaires à combattre mais un soldat s'était retrouvé bloqué par un élite qui lui envoyait une vraie pluie de tirs avec son canon à combustible. Daisy jeta l'épée à plasma au sol et récupéra son couteau tout en courant vers cet élite lourdement armé. Elle n'eut pas le temps de dégainer une quelconque arme qu'elle s'était retrouvé au corps à corps avec l'alien à l'armure noire. Son couteau rengainé, elle lui donna un crochet du droit, lui arracha son arme avant de l'envoyer au sol. Elle le bloqua au sol en posant son pied sur son dos et lui tira une balle de fusil à pompe pour qu'il ne se relève jamais... Elle ignora les remerciements qui lui étaient destinés et activa la com ouverte.

-"Bon, allez vous occuper de lui dans le pélican. Je ne sais pas quand arriveront les prochains."

Elle rechargea ses armes et se prépara à un prochain assaut...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   Mar 26 Mar - 3:39

Offète moi c'est Nightfall et la sanguinaire à côté c'est Silvia.

Le dénommé Nightfall tendit ça main à Joe. Le Sergent-Chef serra volontiers la main du Caporal-Chef tous en adressant un signe de tête à l'autre marine du nom de Silvia. Cela ne pris pas beaucoup de temps à Joe pour s'exclamer sur un ton amicale :

- Enchanté de faire votre connaissance soldat. Je suis le Sergent-Chef Joe Thompson, mais je ne suis pas un grand admirateur de toute cette hiérarchie, alors vous pouvez simplement m'appeler Sergent ou Joe, selon votre préférence. Et d’ailleurs j'ai...

Joe fut couper par la voie de Daisy qui disait :

- Bon, allez vous occuper de lui dans le pélican. Je ne sais pas quand arriveront les prochains.

La Spartan parlait probablement de l'autre Spartan qui avait été touché pendant le combat. Joe ne c'était pas aperçu sur le moment du sors du Spartan dénommé Drake et réalisa que celui-ci était dans un triste état. Joe dit :

- Une seconde... Joe haussa la voie Jack ! Va faire ton rôle de toubib bon sang et va voir l'état du Spartan dans le pélican !

- C'est bon Joe, j'y vais !

Joe ramena son attention sur le Caporal et continua la conversation :

- Qu'est-ce que je disais déjà ? Ah oui ! Ouais et bien, j'ai observé votre manière de combattre Caporal et je voulais vous dire que....

- CHEF ! Venez ici un instant ! C'est urgent !

- Et merde.... On reprendra cette conversation plus tard Nightfall, pour le moment, on m'appelle !

Joe s'éloigna dans la direction du pélican et entra à l'intérieur. Jack lui parla peut fort pour que le Spartan ne les entendent pas.

- J'ai fait mon analyse comme tu me l'a demandé et.... je me demande comment il fait pour rester encore en vie. D'après moi il ne lui reste pas beaucoup de temps...

Joe poussa un soupir ; ils allaient probablement perdre un Spartan. Depuis quelque temps ceux-ci ce faisait une denrée rare et perdre un Spartan sur le champ de bataille était toujours synonyme de malheur. Joe pris sa radio et contacta Daisy.

*Capitaine. Selon mon toubib, la situation est grave. J'ai peur que le Spartan ne puisse finir la mission.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT CSNU - SEPARATISTES] Politiques et Guerillas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie
» [Projet- Event pré 4.0.3] La vérité sur ...
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Halo :: Arbiter's Pride-
Sauter vers: