RPG Halo
Bienvenue sur RPG Halo!

N'hésitez pas à vous inscrire ou vous connecter si vous êtes déjà un membre du forum.

Si vous avez des questions, contacter les Administrateurs à l'adresse suivante : rpghalo@gmail.com

Ou sinon rejoignez nous sur notre page Facebook Rpg Halo



UNSC, ONI, Alliance Covenante Unifiée ou Rebelle ? Choisissez votre voie et combattez pour votre cause.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un réveil difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Un réveil difficile   Lun 30 Avr - 14:40

La base du CSNU affilié à la planète Shangeilios était une structure différente de celles que l'on pouvait voir dans les autres planètes humaines. En effet, le complexe hospitalier, plutôt conséquent, se trouvait à l'intérieur du centre d'entraînement, pour des raisons de survies, pour une bonne partie des soldats humains basés sur cette planète. En effet, leurs entraînements au corps à corps face à des élites pouvaient vite mal tourner, et la proximité des secours limitait toute perte au minimum. C'est à l'intérieur de ce complexe que des agents des huiles recherchaient des informations sur la bataille, à l'aide du module du Spartan 074.

Retour sur le système vidéo du général Spartan matricule 074, quelques temps avant la fin de la bataille :
Après l'explosion de la grenade, il y eu des interférences, les système de l'armure du général étant en surchauffe. La caméra avait des coupures rapides et régulières, suivit d'une parcelle de vidéo, celle-ci de très mauvaise qualité. Des grésillements se présentaient dans les hauts parleurs, tandis que les fouines des renseignements tentaient d'en savoir plus sur la situation. Une silhouette s'approchait, elle ressemblait à un dieu grec dans son armure, et une voix retenti.

"Hey Sam! ...On peut dire que la bataille à été dure. Qu... Une brusque coupure surgit puis laissa place à la suite de l'enregistrement, quelques seconde après.
...ais bon on en reparlera une autre fois Sam. J'ai activé notre balise de secours. Tu va pouvoir partir de cette enfer et la prochaine fois je te laisserai me sauvé la vie"
S'en suivit un petit rire. C'était le matricule 112, le plus vieux équipier du général 074, et son supérieur. Puis l'image devint noire.

La vidéo reprit, il s'était déroulé quelques minutes sur le moniteur du HUD. Un vrombissement perça les grésillements incessants des hauts parleurs. Le transport médical était là. Le spartan se fit porter jusqu'au vaisseau et la silhouette s'en alla, laissant le transport, escorté par deux véhicules aériens covenants, des banshees, pour rejoindre un pélican ; la bataille n'était pas finie.
Des infirmiers, était autour du spartan et lui posaient des questions, incompréhensibles à cause de la qualité sonore du casque endommagé du blessé. Ce furent les dernières images transmises par la caméra...


***

Quelques mois plus tard, au QG du CSNU de la planète Sangheilios :

Sam se trouvait des un couloir sombre, terriblement sombre. Aucun bruit, aucune lumière ne parvenait jusqu'à cet endroit. Un lieu inondé par les ténèbres, un lieu rien n'existe. Quel était cet endroit ? Personne ne le savait, personne n'était là. Était ce la fin ?

Soudain un petit bruit perça le silence omniprésent. Un bip léger, qui se répétait, encore, et encore, régulièrement. Une voix retentit dans sa tête, résonnant comme un échos au loin.


« Son pou est stable, il va mieux. »

Une lumière perça les ténèbres environnant, une lumière si vive qu'il était impossible d'en apercevoir les détails. Puis légère ombre s'interposa, entre ce soleil et l'homme, se transformant rapidement en silhouette, une silhouette plutôt svelte, dans un habit blanc, un homme. Une nouvelle lumière agressa le spartan.

« On a une réaction oculaire. Il nous voit. »

La voix qui résonnait lui faisait un mal de chien, comme si quelqu'un ou quelque chose s'amusait à prendre son cerveau, et à l'allonger comme un élastique.


« Général, vous m'entendez, clignez des yeux, bougez vos doigts. »

Les sensations revinrent peu à peu, il bougea ses doigts, phalange par phalange, puis des orteils, et enfin ses mains et ses pieds. Il était désorienté, cherchant quelque détails qui pourraient lui montrer où il se trouvait.

Sa mémoire lui revint, l'arrivée des loyalistes et des rebelles sur la planète élite, la défenses des DCA, le combat avec Fred. La bataille n'était pas finie ! Qui avait gagné ? Ce médecin était-il un homme du CSNU ou bien un rebelle à la solde de Juno Eclipse ?
Dans cette absence relative d'informations, le spartan tenta de se relever, pour neutraliser la menace possible. Dans un environnement inconnu, il est préconisé d'agir et de poser les questions ensuite.
Malheureusement, la longue inactivité de son corps laissa Sam sans force, il ne parvint même pas à relever le buste.


« Du calme, général. La plupart de vos plaies son cicatrisées mais il reste peut être encore quelques problèmes à résoudre. Nous avons cru que vous n'en réchapperiez pas. Vous aviez l'abdomen percé, des multiples taillades sur le corps et on a même retrouvé les shrapnels d'une grenade à fragmentation dans quelques parties de votre corps. D'après nos calculs, vous pourrez marcher d'ici demain, mais en attendant, pas de folies. Vous avez besoin de.... »

Le spartan leva la main, avec une difficulté qu'il dissimula, tout comme le reste des douleurs qui le rongeaient tandis qu'il se mettait progressivement en position assise. Pour la première fois depuis plusieurs mois, Sam prit la parole.

Sam 074 : Je veux savoir ce qu'il s'est passé, depuis que je suis sortit du champ de bataille.

Le médecin commença à rechigner sur le fait de donner plus d'informations sur les conditions du spartan, en raison des craintes exprimées sur les répercutions mentales que pourraient avoir ces informations. Mais c'était un spartan, qui plus est haut gradé, et il fit de sa demande un ordre formel.

« Bien, général. Comme vous le savez, vous vous êtes retrouvé hors combat et vous êtes tombé inconscient dans un transport médical. Ce transport vous amené ici d'urgence, au QG du CSNU de la planète Shangeilios. Voilà trois mois que vous êtes tombé dans le coma. Vous êtes toujours du la planète élite.

Sam : Ce qui veut dire que nous avons repoussé l'invasion... Dites m'en plus, que s'est il passé ?

« Quelques heures après votre rapatriement, les pertes spatiales ennemies commençaient à devenir importantes, et nous commencions à regagner du terrain dans presque tous les champs de batailles. En somme, ils ont sonné la retraite et se sont repliés rapidement. Depuis, nous aidons les élites à reconstruire les cités qui ont subit des pertes. Des hommes peu recommandables sont là pour chercher des informations sur les évènements de cette bataille. Ils veulent vous parler. »

Sam : Les huiles... Il doivent avoir énormément de question en effet, il ont déjà trouvé quelque chose ?

« Ils ont vu et revu la vidéo que votre casque a enregistré. »

Le spartan acquiesça, et il proposa au médecin d'aller chercher ces cafard pour qu'il exécutent leur interrogatoire le plus vite possible. En réalité, ils n'auraient plus tenu bien longtemps, et auraient sûrement demandé aux médecin de faire une réanimation forcée, quels qu'en soient les risque. Deux agents pénétrèrent la salle. Ils étaient plutôt sveltes, en costume noir bien repassé, portant chacun une mallette. L'un était plus grand et plus corpulent que l'autre. Sam esquissa un sourire, cette vision lui rappela une série vielle de plus de 500 ans, Laurel et hardy. Les deux hommes ne comprenaient pas, il ne pouvaient pas. L'un deux exécuta un petit toussotement pour prendre la parole.

« Général. Agent Murphy, nous nous sommes déjà rencontré sur Terre il y a quelques années. Tout d'abord, nous sommes heureux de vous revoir vivant et....

Sam : Arrêtez avec vos propos hypocrites. Que voulez vous ?

« Eh bien, nous avons quelques question à vous poser sur la bataille qui s'est déroulée il y a quelques mois, avant votre perte de conscience.

Sam : Vous avez toutes les informations dans mon casque. Je ne pourrais pas vous donner plus de détails.

« Ce qui nous intéresse surtout, ce sont les informations sur le spartan renégat dénommé Master-Killer. Pourquoi a t-il changé de camp, pourquoi montrait-il tant de haine envers vous, et votre coéquipier ?


Sam : Ses raisons ne nous ont jamais été dévoilées, quand à ce que je pense, cela ne sera en aucun cas la réalité. Si vous voulez tant savoir, vous auriez du lui demander lorsqu'il était en vie. Je n'ai rien à ajouter.

« Enfin, une dernière question, puisque votre insubordination n'a pas de limite. Nous avons repéré un petit problème dans votre enregistrement, comme une... dissimulation, quelques secondes avant l'arrêt de la vidéo. Nous aimerions une explication.

Sam : Premièrement, je vous demanderais de réfléchir à vos propos, avant de les dire. Rappelez vous à qui vous vous adressez, même si je suis sur un lit d'hôpital. Maintenant, en ce qui concerne cette anomalie, et vous devriez le définir ainsi, je n'ai rien à dire de plus.
À présent j'aimerais savoir où se trouve le spartan 112. Avant que vous ne partiez.


Les agents des huiles gardèrent le silence, et en quelques gestes mal organisés, ils finirent par sortir de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Jacob(Spartan 112)
Général d'Armée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1917
Age : 24
Camps : UNSC
Localisation : Dans mon armure MJOLNIR
Devise : Spartan never die - they are just Missing In Action
Date d'inscription : 21/02/2007

Caractéristiques
Classes: Spartan
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Un réveil difficile   Jeu 3 Mai - 23:51

J'étais arriver à mes cartiers personnelle quelque minute plus tôt et déjà je me faisait déranger. Je n'en pouvais plus ma jeunesse commençait à être loin derrière moi et le sommeil manquant n'aidait pas mon corps meurtri de toute ces batailles. Au moins j'avais frapper un sale coup au rebelle et loyaliste en tuant un de leurs lieutenants et modèle. Fred était au tapis et il y resterait pour toujours. J'avais quelque regret en y repensant. J'aurais bien aimé avoir une dernière discussion avec le vrai Fred et pas ce fou que moi et Sam avions tué. Bref ce qui est fait et fait et je devrais plutôt me reposer. Puis je revint à moi même sortant de ces lointaines pensée. On essayait de me contacter. Je me leva pris mon casque laissant mon interface visuel apparaître. Je pris l'appel sur le champ.

"Mon général il commence à ce réveiller. Vous devriez venir des Messieurs vont le questionner malgré l'interdiction formel donnée par le commandant. Disons que ces messieurs ne sont pas là pour faire "amis amis" avec le général." Me dit-il sur un ton inquiet.

"Très bien j'arrive. Mettez moi en contact avec la salle de surveillance de Sam. Je veux tout entendre de cette intérogatoire." Dis-je au soldat présent.

Rapidement je pris mes affaires et je partis vers le centre hospitalier. Pendant ce temps j'écoutais tous ce qui ce disait. Cet agent Murphy n'était qu'un lâche et un sans cause selon moi. De quel droit allait-il contre les ordres du commandant de cette base. Je me dépêchait pour arriver avant son départ. J'eu la chance d'arriver lorsqu'ils sortaient tous. J'interrompis la marche de l'agent Murphy en le prenant par la gorge. Ces pieds touchait à peine le sol et son dos percuta le mur avec une force quasi meurtrière. Je le regarda avec des yeux colérique malgré la présence de mon casque je suis sûr qu'il pouvait lire l'expression sur mon visage. Je serra ma main autour de sa gorge et lui dis :


"De quel droit avez vous désobéis à l'ordre du commandant de cette base? Si j'étais vous j'y aurais réfléchis deux fois plutôt qu'une. ici les lois humaines et élites sont un peu mélanger, disons que rien ne m'empêche d'en finir avec vous et de vous faire disparaître pour de bon et tout le monde croira que c'était un accident. La prochaine fois que je vous vois je vous réduit en miette. Je ne tolère pas le manque de respect envers mes frères d'arme et mes confrères élites." Dis-je en faisant signe au commandant élite.
"Commandant ces hommes ont besoin d'une leçon pourquoi ne pas le montré ce qu'il en coûte de ne pas respecter les humains et élites de cette base."
Dis-je sur un ton de voix calme mais direct.

Les élites partirent avec Murphy et les siens. Le commandant avait compris mon petit jeux et les conduisit vers la salle d'entrainement histoire de leur faire un peu peur. Je me calma un peu et rentra dans la salle ou ce trouvait Sam. Je ne dis rien en rentrant. Les médecins me firent signe avant que j'aie la chance de parler à Sam. Les médecins me demandèrent de ne pas trop le faire forcer il avait encore besoin de repos. Ils me demandèrent aussi d'interdire toute visite pour le moment. Je fis un signe d'affirmation et m'occuperais de ces détails moi même plus tard. je me dirigea donc vers mon frère d'arme. Je n'avait pas besoin de retirer mon casque Sam savait que je détestait ce genre de politesse et que la visière de mon casque était ce qu'on pouvait considéré comme un visage.


"Alors Sam on ce fait vieux et on à de la misère à ce lever à ce que je vois." Lui dis je en plaisantant.

"J'ai croisé ta première visite en sortant. Disons qu'il est tout de même populaire ici. Il est partit s'amuser avec quelques élites. J'ai entendu un peu de votre conversation. Pour te faire bref je suis maintenant le grand patron. Revan s'occupe de quelque dossier qui demande plus de discrétion. Les dernières semaines ont été très calme et disons que nous nous sommes fais une réputation de fou avec la mort de Fred. Évidemment les rebelles et loyalistes existent toujours mais bon, un monde sans guerre sa serais un monde sans nous." Lui dis-je en lui serrant la main

"En passant qu'est-ce que tu as camouflé dans les enregistrement pour que ces gars sois si pressé de te voir?" avais-je demandé avec un peu de curiosité.

_________________
Spartan never die - they are just Missing In Action

Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Un réveil difficile   Ven 4 Mai - 0:42

Après cet affrontement pacifique, les médecin continuèrent leurs recherches de toute anomalie ou trouble que Sam aurait pu subir durant ce réveil plutôt agité. Il était néanmoins naturel pour un spartan de se remettre rapidement de ses blessures et de la fatigue engendrée.
Ces test fûrent néanmoins dérangés par une altercation dans le couloir, proche de la salle de soin, l'agent Murphy s'était trouvé un problème de plus... mais il l'avait cherché ; seules les huiles aimaient avoir la visite de leurs congénères, et encore ! Bien que l'échange soit assez loin de la salle, Sam entendait toute la conversation qui s'y déroulait. Il avait après tout été entraîné au point d'entendre le bruit d'une feuille morte tombant d'un arbre, à quelques dizaines de mètres de sa position.
Un silhouette apparue après que le silence fut revenu. L'homme imposant qui se tenait en face de lui, doté de son armure amplement nettoyée, n'était pas inconnu à Sam. C'est en connaissance des agissement de cet homme, que le spartan aperçu que ce dernier tentait de prendre la parole. Mais il fut coupé par les ordonnances sombres du médecin.

Il prit enfin la parole, disant avec malice.


"Alors Sam on ce fait vieux et on à de la misère à ce lever à ce que je vois."

Sam ne dit rien, se contentant de regarder son hôte en souriant, et tenta de le saluer, comme son grade y convenait. Sa main arriva vite au niveau de son buste, quand l'autre spartan annonça, en serrant la main de l'estropié.


"J'ai croisé ta première visite en sortant. Disons qu'il est tout de même populaire ici. Il est partit s'amuser avec quelques élites. J'ai entendu un peu de votre conversation. Pour te faire bref je suis maintenant le grand patron. Revan s'occupe de quelque dossier qui demande plus de discrétion. Les dernières semaines ont été très calme et disons que nous nous sommes fais une réputation de fou avec la mort de Fred. Évidemment les rebelles et loyalistes existent toujours mais bon, un monde sans guerre sa serais un monde sans nous."

Sam réfléchit un court moment, puis répondit.

Sam : J'ai moi même entendu votre conversation et je pense ne pas avoir le privilège de revoir cet homme de si tôt ! Et puis une chance qu'il t'ai croisé aujourd'hui, tes mouvements sont beaucoup moins rapides qu'à ton habitude. Un bref sourrire passa sur le visage de Sam, puis il passa à plus sérieux.
Je te dois allégeance, si tu te retrouve grand patron. Et j'espère que Revan va se mettre dans une situation grave, et toi aussi. Je meurs d'envie de payer ma dette envers vous !


M.Jack se tenait devant le lit d'hôpital, l'air pensif.

"En passant qu'est-ce que tu as camouflé dans les enregistrement pour que ces gars sois si pressé de te voir?"

Sam le regarda droit dans les yeux, et chuchota de sorte que seul le général 112 puisse entendre. En effet, les caméra visibles au plafond et la crainte que quelque micro aient été installés dans la pièce étaient problèmes.


Sam : Ce n'est pas grand chose, mais ce sont des informations qui pourraient nous mener à rester assis sur une chaise pour le restant de nos jours. Tu l'as dis toi même, on est vieux, mais si une personne néfaste à notre groupe de spartan venait à entendre ça, on aurait des problèmes à repartir sur le front. Ce sont des informations à ne pas laisser passer, à mon avis.
Puis le spartan revint à un ton plus audible, les médecins n'étant plus là. D'un bref regard vers le couloir, Sam annonça.

Sam : Plus important, sais tu si on m'a refait une armure, je suis nu comme un vers, et même si cette zone est bien protégée, je ne me sens pas bien.

Bien que les médecins aient préconisé de ne pas laisser le spartan faire de grands effort, il était un spartan, et il se releva d'un coup. La douleur parcourait son corps, mais rien ne s'échappa sur son visage, il resta naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Jacob(Spartan 112)
Général d'Armée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1917
Age : 24
Camps : UNSC
Localisation : Dans mon armure MJOLNIR
Devise : Spartan never die - they are just Missing In Action
Date d'inscription : 21/02/2007

Caractéristiques
Classes: Spartan
Médailles: Aucune
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Un réveil difficile   Ven 4 Mai - 14:56

Je me tenais toujours devant Sam n'ayant rien dis de notre présente condition au sein de l'armée du CSNU. J'attendais une réponse à ma question avant de commencer à lui parler des problème que nous avions avec les dirigeants de l'armée. Sam me regarda en souriant après les quelques blagues que je lui avais fait. Il prit un moment avant de répondre mais il finit tout de même par le faire répondant à ma rencontre avec l'agent Murphy.

Sam : J'ai moi même entendu votre conversation et je pense ne pas avoir le privilège de revoir cet homme de si tôt ! Et puis une chance qu'il t'ai croisé aujourd'hui, tes mouvements sont beaucoup moins rapides qu'à ton habitude. Un bref sourrire passa sur le visage de Sam, puis il passa à plus sérieux.
Je te dois allégeance, si tu te retrouve grand patron. Et j'espère que Revan va se mettre dans une situation grave, et toi aussi. Je meurs d'envie de payer ma dette envers vous !


Je lui demanda par la suite qu'est ce que les agents de Murphy voulait dire par donnée camouflé.

Sam : Ce n'est pas grand chose, mais ce sont des informations qui pourraient nous mener à rester assis sur une chaise pour le restant de nos jours. Tu l'as dis toi même, on est vieux, mais si une personne néfaste à notre groupe de spartan venait à entendre ça, on aurait des problèmes à repartir sur le front. Ce sont des informations à ne pas laisser passer, à mon avis.

Puis après c'est quelques mots Sam voulu changer de sujet. Il me regarda un instant et me demanda si on lui avait refait une armure. Je réfléchis un instant à comment lui dire que son ancienne armure avait reçu un sacré coup et qu'il ne pourrait pas ravoir ce genre d'armure avant notre retour sur terre. Je dis donc à Sam :

"Pour le moment tu aura une armure de base si on veut. Ton armure était dans un salle état après le combat. Et d'ailleurs à ce sujet je dois te dire quelque chose d'important. Dès que tu iras mieux nous allons devoir rentré sur terre. Disons que les haut placé ce pose certaines questions sur nos récent agissement. Nous sommes donc interdit de mission pour les prochains jour. La mort de Fred a rapidement été propagé dans les colonies. Nous devions le ramené en vie selon eux et pour cet "échec" ils veulent nous voir. J'ai essayé d'arranger le coup mais ça n'a fait qu'empirer mon armure de combat m'a été enlevé et ils ne mont laissé que celle-ci pour le moment. Les communications extérieurs sont coupé aussi. Nous devons donc aller sur terre récupéré ce qui nous a été pris." Dis-je sur un ton neutre.

Après un moment de réflexion je demanda au médecin de venir me voir. Je me tourna vers lui et lui expliqua brièvement que moi et Sam devions partir. Je lui demanda si Sam pouvait ce remettre d'ici notre arrivé sur terre.


Médecin : "Mon Général c'est un peu risqué tout cela. Il faudrait être d'une extrême prudence. Il doit éviter tout choc si il veut pouvoir combattre à nouveau un jour. Votre voyage ne peut donc pas attendre encore une semaine ou deux?" Me demanda t'il.

"Je craint que non. Je ferai préparé un vaisseau de transport et installerai Sam dans une pièce sécurisé. Nous sommes convoqué sur terre par les hauts dirigeants et si nous ne sommes pas présent lors de l'audience ce sera considéré comme acte rebelle et nous serons arrêté. Donner lui un calmant si il le faut mais nous partons en fin de journée." Dis-je en même temps que le médecin contrarié partis. Je l'entendis marmonner des insultes à mon égard et le laissa faire. Je n'avais pas le temps pour les querelles d'enfants. Je me tourna à nouveau vers Sam et lui dis :

"Cette situation est dès plus ironique...Nous sommes ceux qui ce battent, nous avons tués et perdu des frères et soeurs d'armes. Nous avons défendu la planète de nos frère et allié élite. La terre est sauvé et nos force redevienne ce qu'elle était. Les secrets génétiques des spartans sont sauvé ainsi que ceux de l'armure MJOLNIR et c'est comme ça qu'il nous remercie... Je crois que lors de notre audience sur terre ils vont devoir lécher mes bottes pour ce faire pardonner. Qu'en pense tu Sam? Une bonne leçon à ces clowns en costume cravate serait approprié à la situation non?" Dis-je en rigolant.

_________________
Spartan never die - they are just Missing In Action

Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 074

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1198
Age : 24
Camps : UNSC : Spartan d'élite ( équipe delta )
Devise : Today is today, and tomorrow is another day...
Date d'inscription : 05/04/2007

Caractéristiques
Classes: Tireur d'élite/ infirmier/ pilote
Médailles: Bravoure
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Un réveil difficile   Ven 4 Mai - 19:56

La situation n'était pas bénéfique au spartan, le médecin préconisait que Sam reste encore dans son lit durant une à deux semaine, une situation que même le soldat le plus patient aurait du mal à accepter, alors ne parlons pas d'un spartan.
M.Jack ne laissa pas le choix de décision au médecin, et il le laissa partir, baragouinant dans son coin. Les règles n'étaient jamais les mêmes, entre soldat et spartan...
Le temps qu'il se retourne, Sam était debout, il fit marcher ses muscles, cherchant à savoir si il avait une quelconque anomalie qui irait au delà de la douleur omniprésente. Il se mit sur un pied, puis sur l'autre, plusieurs fois, puis il fit tourner sa tête pour voir s'il ne voyais pas d'étoile ; Rien d'anormal.
Sam inspira profondément, puis s'adressa à son compagnon.


Sam : Disons que de leurs questions adviendra notre réaction. Mais plus important, la seule chose que je souhaite pour le moment, c'est de partir de cet enfer. L'idée de rester enfermé dans ce trou plus longtemps est vraiment désagréable. Où se trouve l'armure dont tu m'as parlé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un réveil difficile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un réveil difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile
» PKM : Diamant & Perle : Éveil des Légendes
» Réveil de mon lapin ????
» [Sets] Choix de Bionicle difficile.
» Holiday Celebration : The Feast of Winter Veil 18 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Halo :: Centre d'entrainement du CSNU-
Sauter vers: