RPG Halo
Bienvenue sur RPG Halo!

N'hésitez pas à vous inscrire ou vous connecter si vous êtes déjà un membre du forum.

Si vous avez des questions, contacter les Administrateurs à l'adresse suivante : rpghalo@gmail.com

Ou sinon rejoignez nous sur notre page Facebook Rpg Halo



UNSC, ONI, Alliance Covenante Unifiée ou Rebelle ? Choisissez votre voie et combattez pour votre cause.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le règne de Juno Eclipse partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Lun 5 Sep - 2:02

Juno apparut dans la salle de briefing en portant son armure, elle regarda toutes les personnes présentes.

"Il me semble que nous avons un idiot a tuer, alors allons y..."

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mar 13 Sep - 15:58

Wolphorus était dans la salle de briefing quand l'Amiral Juno Eclipse revint et anonça:

"Il me semble que nous avons un idiot a tuer, alors allons y..."

Wolphorus lança un message pour rappeller à ses troupes de se regrouper devant les phantoms, Wolphorus s'avança près de la table holographique et prit la parole:

Je propose que met troupes occupent la planet pour maintenir l'ordre et le respect de votre règne tout en fesant de la propagande en défaveur des opposants, pendant se temps vous cherchez et éliminer les dirigants ennemis.

Wolphorus tourna sa tête vers l'un de ses deux gardes et il lui fit signe de rejoindre les phantoms avec le deusième.
Revenir en haut Aller en bas
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mar 13 Sep - 21:27

"Bonne idée, vous seconderez mes généraux à la protection d'Eridanus, de toute façon vous possédez désormais votre propre base sur cette planète"

Elle monta dans son phantom personnel et contacta Wolphorus par radio

Radio : "Le "colonel" est le dernier dissident humain face à mon ordre, ensuite il nous faudra soumettre pirates et hérétiques, il n'y a que de cette façon que j'aurais une armée aussi grande que celle des loyalistes et que je pourrais aisément vous seconder lors des grandes batailles à venir." / Radio

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mer 14 Sep - 14:17

Wolphorus avait le feu vert de l'Amiral Juno Eclipse, il s'emprèssa de rejoindre les phantoms avec les troupes à leur bord. Une fois à l'intérieur il transmit les ordres aux troupes loyalistes sous ses ordres.

/Com/Loyalistes/:Très bien soldats début de l'opération..... Nous allons occuper la planet pour maintenir l'ordre, surtout traitaient les civils et habitants avec respects et sans brutalités néenmoin ne prener pas de risques il pourait avoir des ennemis du nouveau règne dissimulés dans la foule, n'hésiter pas à tirer si vous pensez que vous êtes en danger, mais essayer de faire se genre de chose discrètement en limitant les fusillades. Se sera tout, terminer.

Les phantoms volaient en formation, les artilleurs inspectaient le sol de leurs mitrailleuses et Wolphorus se tenait au près de l'artilleur droit de son phantom, il regardait en bas pour trouver une zone d'attérissage. Soudain il vit une grande place il y avait la place pour attérir, mais il y avait une grande foule.

/Com/Loyalistes/:Point d'attérissage droit devant.... En formation défensive autour de mon phantom.

Les phantoms à côté se mirent autour du phantom numéro un, delui du capitaine ultra.

/Com/Loyalistes/:Phantoms un et deux rapprochez vous de la zone d'attérissage quand aux autres couvrez nous en cas d'embuscade.

Les deux phantoms se rapprochèrent du sol pendant ques les dix-sept autres phantoms volaient autour du point d'attérissage et des deux premiers phantoms. Wolphorus demanda à son pilote de descendre un peu plus, les habitants regardaient le spectacles avec stupéfaction, le capitaine ultra cria:

Dégagez de là!

Les habitants reculèrent assez loin pour que les deux phantoms attérissent sans encombre. Une fois à terre tout les soldats sortirent et se mirent autour des vaissaux de transports. Wolphorus sortit en dernier et fit signe à ses troupes de faire sortir la foule de cette endroit pour permettre aux autres phantoms d'attérir. Une fois tout les soldats au sol, seizes phantoms repartirent au palais de l'Amiral Juno Eclipse, et les quatres restant stationnés à la zone d'attérissage. Les troupes loyalistes s'étaient dispercer par groupes de huits, inspectant et fouillant certain civils et habitations suspects, sans brutalité pour ceux qui ne firent aucune resistance à cela. Pendant se temps des hauts parleurs étaient installer un peu partout dans les environt avec le même message en boucle valorisant la beavoure et les exploits de l'Amiral Eclipse et de sa flotte. Wolphorus était resté à la zone d'attérissage, il gérait et transmetter les ordres aux escouades dispercés. Tout se passer bien.... Trop bien......
Revenir en haut Aller en bas
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Jeu 29 Sep - 9:44

Les forces de Juno la déposèrent dans la zone industrielle, elle ainsi que des dizaines de marines et d'élites fidèles a sa cause sortirent des pélicans et phantoms qu'elle avait à sa disposition, une fois tout le monde divisés en petits groupes elle avança avec son escorte personnelle dans les rues d'Eridania.

"Tout le monde en alerte ! Qui sait où ce cachent les forces de ce lâche"

Ils continuèrent à progresser tout en étant vigilant, ils savaient qu'une embuscade pouvait avoir lieu a chaque coin de rue.

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Sam 22 Oct - 15:05

Tout à coup des coups de feux retentissent, les insurgés avaient pris place dans des structures publiques et dans les rues, les civils "pacifiques" couraient pour se mettre à l'abris. Tout de suite les forces loyalistes ripostèrent contre les insurgés, un grosse fusillade commença dans les rues. Wolphorus mit au courant d'une attaque d'insurgés, prit son armement et il partit avec trois autres brutes à bord d'un prowler en direction d'une escouade loyaliste prise dans une embuscade entre deux batiments remplis d'insurgés. Sur la route une roquette percuta le véhicule envoyant valser les occupants du véhicule.
Revenir en haut Aller en bas
Faith

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 23
Localisation : Dans son longsword
Devise : Il y a quelque chose qui vole les hommes, leurs privent de ce qu'ils ont de plus cher. Mais que la Justice ne fait rien pour arrêter : Le temps
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Sam 22 Oct - 18:37

Les batailles s'engrenaient dans les zones industrielles, les rebelles ne prêtant pas parti au pouvoir de Juno n'ayant pas trouvé de meilleur moyen pour se faire remarquer et imposer leur rébellion à la nouvelle reine commençait à bien perturber l'ensemble des économies rebelles. Les cargaisons ne partaient plus, les véhicules ne venaient plus, le manque de ressources et de disponibilité des matières commençait à se faire lourdement sentir.
Les rebelles avaient rapidement pris place dans la zone, engageant le combat avec les anarchistes.
Pour faire face aux soldats bien encrés dans le terrain, qui se cachaient dans des zones recroisées, dans les salles fermées, le conflit était dur. Ils détenaient les codes et personne ne pouvaient passer/entrer sans leur permission. Effectivement, ça posait problème pour venir les tuer.
Mais les ingénieurs rebelles avaient réfléchis à une solution. Ils avaient concocté une bombe IEM (Impulsion Électromagnétique pouvait neutraliser toute impulsion électrique, sapant toutes les ressources nécessaires pour les systèmes informatiques, les laissant inertes) pour neutraliser tout le centrale et bloquer les commandes des portes, qui seraient à leur tour ouvertes manuellement sans résistances. Si on oublie les coups de feux des anarchistes, bien évidemment.
La bombe venait tout juste d'être fabriquée. On l'avait confiée à un certain pilote Faith pour l'amener aux zones industrielles. Mon récit prend part au moment où j'embarque sur le chasseur.

"Le pilote Faith est demandé de toute urgence aux salles d'embarquement, le pilote Faith s'il vous plait."

"Mon grand père me racontait qu'ils avaient les mêmes voix dans les gares de train avant la guerre contre les convenants."

"Sans dec ? ça fait tarlouze. On nous avait plus traité comme du bétail depuis le règne du CSNU."

"Tu l'as dis. Bon aller, embarquez les gars."

Les pilotes sortirent de leur logis, enfourchèrent leurs vaisseaux et la bombe fut placée dans l'appareil de Faith.

"Pas de conneries les gars. Ils leurs faut cette bombe, sans elle les troupes seront bloquées et le combat va s'enraciner pour ne plus finir. Et vous savez très bien qu'on a asses de problèmes sur le cul."

"On vous suit chef."

Les portes du vaisseau amiral s'ouvrirent et les chasseurs fusèrent dans la nuit, laissant une trainée de poudre de carburant dérrière eux, comme l'unique passage qu'ils laisseraient dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Dim 23 Oct - 12:57

Un groupe de dissidents apparut sur les toits qui trônaient en haut de la rue où se trouvait Juno.

"Marines ! Feu et repliez vous sur la ZA ! Je continue avec mes élites !"

Les soldats humains ouvrirent le feu pendant que Juno allait ce mettre à couvert avec ses élites en mode furtif.

"On descend dans les bas fonds, ils on commit deux erreurs : la première est de me sous-estimer et la seconde de communiquer sur des fréquences que mon IA peux pirater, donc cela fait que je sais où ce trouve ce colonel de mes deux !"

Elle et son escouade n'eurent aucun mal à descendre dans les égouts de la zone industrielle, ils allaient passer à revers des défenses ennemies pour aller éliminer leur adversaire en minimisant les pertes au maximum.

"Wolphorus, Faith, Si vous me recevez : sachez que je suis en train de me rapprocher du QG ennemi, tenez bon encore une heure et ça devrait être terminé. Bonne chances à tous !"

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mer 26 Oct - 15:21

Wolphorus se réveilla, il était à terre, il voyait une trainer de sang devant lui. Il se leva et vit un des deux soldats qui l'accompagnaient, il le réveilla, il prit son bras et le mit sur ses épaules pour l'aider à marcher. Les insurgés croyaient que les trois loyaliste étaient morts mais se n'étaient pas le cas, le troisième Jirhalanae se leva tout seul, il prit le soin de ramasser les armes à terre et rejoignit Wolphorus et le bléssé. Ils entrèrent dans un batiment juste en fâce de celui d'ou les insurgés avaient tirés une roquettes. Ils montèrent à l'étage, ils virent un femme toute seul cachée derrière une armoire, elle n'était pas armée.

Gardez votre calme nous ne voulions pas vous faire du mal..... Nous avons juste besoin d'aide pour notre bléssé.

La femme sortit de sa cachette et fit signe de déposer le bléssé sur le canapé. Une fois le bléssé allongé elle s'approcha pour éxaminer la bléssure.

Humaine:Retirez lui sont armure.

Wolphorus enleva l'armure du bléssé, et la femme constata:

Un morceau de métal est enfoncé dans la bléssure il faudrait le retirer, et je lui ferais un pencement.

Cette dernière enfonça sa main dans la bléssure et retira le morceau de métal, elle le jetta et partit prendre une boite avec diverts fournitures médicales. Soudain on put entendre une porte se faire défoncer, cela venait d'en bas. Des bruits de pas se rapprochaient, Wolphorus prit son arme ainsi que l'autre jirhalanae valide. Les insurgés entrouvirent la porte pour jetté une grenada aveuglante, la grenade desorienta les trois brutes et la femme. Les insurgés entrèrent juste après, ils firent feu sur les deux brutes "inconnues" les criblants de balles, Ils firent agenouiller la femme qui avait aidée les loyaliste. Un coup partit et l'humaine tomba au sol, Wolphorus stupéfait par la situation ne fit rien, les insurgés voyant que s'était un officier ne firent pas feu, un des insurgés lui colla un coup de crosse en pleine tête l'envoyant "dormir".

ComLink/:"Wolphorus, Faith, Si vous me recevez : sachez que je suis en train de me rapprocher du QG ennemi, tenez bon encore une heure et ça devrait être terminé. Bonne chances à tous !"

Les insurgés entendirent la communication et ils eclatèrent de rire.

Insurgé:Hahaha.... Ils croyent qu'en tuants nos supérieur ils nous ferons déposer les armes?!.
Revenir en haut Aller en bas
Faith

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 23
Localisation : Dans son longsword
Devise : Il y a quelque chose qui vole les hommes, leurs privent de ce qu'ils ont de plus cher. Mais que la Justice ne fait rien pour arrêter : Le temps
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mer 26 Oct - 18:47

La chasseurs s'étaient élancés dans la nuit. L'obscurité les recouvraient jusqu'à ce qu'ils percutent l’atmosphère, là où des flammes rouges les accueillaient, les menant prédilectement au combat.
Une fois l'atmosphère dépassé, le blindage retrouvant ses couleurs noirâtres de Longsword, l'ensemble du groupe décrivit une courbe vers les silos de la zone industrielles, lieu précipitamment choisi pour les capitaines rebelles gérants leurs troupes au conflit.


"On approche de la zone les gars, ouvrez vos cadrans, les rapports indiquent qu'il y aurait des garnisons sur le toit des usines. Restez vigilants et descendez moi tout ce qui bouge."

Les clignotants des membres du groupe s'illuminèrent sur le tableau de bord de Faith, ce qui montrait qu'ils avaient bien acquit l'information.
Les vaisseaux filèrent de plus en plus vite en direction de la zone. On pouvait apercevoir de nombreux chars et éléphants (machines de guerre permettant le transport de nombreuses troupes) se déplacer vers les batailles ouvertes. On pouvait en voir un ou deux éventrés, ses soldats dispersés autour de la carcasse.
L'ensemble du groupe ralentit lors de l'approche sur les lieux, ils allaient bientôt devoir assurer la descente de Faith sur le rendez-vous pour l'approche de la bombe. Approche risquée car les commandants avaient voulu approcher la bombe au maximum des défenses ennemies pour pouvoir la déployer facilement.
L'approche se faisait facilement, sans difficultés, aucun anarchistes ayant pointé le bout de son nez pour opposer une résistance aux chasseurs de 75 mètres de large.

"J'appuie ma descente, couvrez moi les gars."

L'escadron se mit à tournoyer au dessus du vaisseau, laissant une large patrouille autour du site d’atterrissage. Des soldats coururent pour venir en dessous du vaisseau, pour attraper la bombe et accélérant le plus possible la manœuvre. Le vaisseau amorçait sa descente...

"Signal détecté ! Impulsion chaude, missile en approche !"

Le missile fusa vers l'appareil. Ce dernier fut percuté en plein dans l'aile,qui s'arracha en deux et partit en tonneaux au dessus du champ de bataille, frôlant les corps et âmes s’entretuant, pour enfin s'écraser en plein territoire ennemi.
Le chasseur s'était écrasé sur le coté et la bombe s'était décrochée, intacte, à quelques mètres du vaisseau. Faith reprit ses esprits et une fois sortit du cockpit défoncé, vit un groupe de soldats se rapprocher de sa position. Il attrapa son magnum et se cacha dérrière quelques débris puis alluma sa radio.


"Putain les gars, je suis encore vivant. Je suis en plein dans leurs lignes et il y a une putain d'escouade sur moi. Je vais essayer d'me débrouiller, prévenez l'amiral qu'ils possèdent la bombe maintenant. Faith terminé."

Il coupa sa radio immédiatement pour ne plus donner sa position, et couru obliquement vers les tranchées. Le combat y faisait rage, les explosions et coups de feux retentissaient partout autour du pilote, qui n'était pas reconnaissable près des tranchées ennemies. Les anarchistes ne portant pas d'armures régulières, seulement des bouts de taules qui pouvait illusoirement les protéger. C'est dans un chaos total qu'il avançait, après avoir été retourné deux fois par des tirs de scorpion qu'il ne savait plus allié ou ennemis, qu'il trouvait un instant de paix près d'une barricade, ou s'était empalé deux rebelles. Il prit soin de regarder autour de lui.
Partout les gens s’entre déchiquetaient, on ne se reconnaissait plus, plus d'ennemis, plus d'amis, seulement des cibles potentielles. Certains utilisant leurs baïonnettes sur d'autres, certains collants quelques balles dans quelques têtes, certains rampant en appelant leurs proches, famille, mères, tout le monde faisait l'affaire. Deux soldats se battaient, roulant à terre, essayant n'importe quelle feinte pour arracher une douleur à l'autre, ils finirent tout les deux écrasés par un warthog qui déboulait en flamme.

"Hey toi là ! Viens là et prends ça !"

C'était un jeune anarchiste à la tête dure qui l'avait interpelé. Il avait une crête iroquoise et ses habits noirs étaient ensanglantés. Il portait un étendard et semblait hurler quelque chose à la radio.

"Aller ! Aboules ta sale gueule ! Et plus vite que ça !"

Faith couru à travers les tirs et les morts pour le rejoindre. Il se cacha dérrière un sac de sable qui tenait à peu près debout.

"Prends ça, et appuies ma demande de tirs d'artillerie pour nous couvrir, j'vais dire à la ligne de front de se replier dans les bâtiments."

Aussitôt dit, il se rua vers le front en tirant à tout va.

*Putain je fais quoi... ? Si ils reviennent et que j'ai pas fait la demande, je suis mort. Mais en même temps, je peux pas soutenir mon ennemi.

... Mon ennemi ?*


Dernière édition par Faith le Ven 28 Oct - 15:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Jeu 27 Oct - 18:57

Juno s'approchait de plus en plus du QG du "colonel", elle avait reçut les rapport concernant la capture de Wolphorus et le crash de Faith mais elle resta concentrée sur son objectif, le chef de ses élites l'aborda.

Madame ! Il faut aller sauver nos hommes !

"On finit notre tâche et on s'en charge ! La balise est prête ?"

Parée !

Ils se mirent sous le QG ennemi, et posèrent un balise avant de partir en courant vers la surface où un phantom furtif les attendaient, ils montèrent dedans avant que les gardes du "colonel" ne se rendirent compte de quoi que ce sois, puis ils partirent.

"Eclipe's Pride ? Vous me recevez ?"
Oui madame.
"Faites un tir orbital sur la balise que j'ai posé ! Maintenant !"

Pendant ce temps dans les haut parleurs de la ville, le "colonel" s’adressait au peuple.

Bon peuple d'Eridanus, vos dirigeants vous mentent ! Juno Eclipse vous ment ! Elle est l'esclave des covenants ! Elle vous promet l'affranchissement du CSNU mais elle vous amène un autre maître bien plus puissant ! Révoltez vous mes frères et mes soeurs ! Nous ne nous laisserons pas envahir par ces saletés d'aliens ! De plus Eclipse n'est qu'une lâche ! Je l'ai vu s'enfuir de mon QG car ses subordonnés sont désormais entre nos mains ! Allez vous soutenir une telle couardise ? Allez vous...

Le discours du colonel fut interrompu par le tir du vaisseau amiral de Juno qui pulvérisa le QG de ce "cher" colonel.

Tu m'a raté ! Mais je dois admettre que ta stratégie est bonne Eclipse ! Seulement est tu capable de me trouver ?

"Branchez moi sur le circuit de la cité !"

Quelques secondes plus tard ce fut Juno qui s'adressa au peuple.

"Bon peuple d'Eridanus ! C'est désormais Juno Eclipse qui vous parle ! Qui est le couard désormais ? Certes j'ai préféré laisser mon vaisseau détruire la tanière du colonel car je savais pertinemment qu'il ne se cacherait pas ici, et contrairement à lui j'ai à coeur les intérêts rebelles ! Jamais je n'irait me compromettre avec le CSNU comme l'amiral Hawke l'a fait avant lui ! De plus il ne faut pas oublier qu'il était son plus proche collaborateur, ce qui explique que tout le conseil rebelle se soit joins à moi à l’exception de ce traître !"

Juno repris son souffle.

"Et je ne suis pas l'esclave des covenants ! Je suis leur alliée ! Le hiérarque Chacall et moi même avons signé un traité dans le but d'unir nos deux puissantes nations contre un ennemi commun : le CSNU et ses alliés séparatistes. Nos deux nations se traitent d'égale à égale ! La preuve en est que des forces brutes se trouvent sur la planète en vue de m'aider à en assurer la stabilité, et si les covenants avaient un problème similaire : je me ferait une joie de les aider !"

Elle prit un ton plus conciliant.

"Nous ne sommes plus seuls dans ce conflit contre le CSNU... Aujourd'hui nous pouvons compter sur des alliés fidèles pour libérer les humains de l'emprise de nos ennemis... Mais des hommes comme le colonel sont capable de détruire tous ce que nous nous efforçons de bâtir... Allons nous le laisser faire ?! Non ! Nous devons nous battre ! Renforcer notre nation ! Et vaincre le CSNU !"

La transmission fut coupée.

"J'étais comment ?"

Sublime madame.

"Envoyez notre équipe de marines à la dernière position connue de Faith qu'ils le trouvent et le ramène sain et sauf, quand à nous on va à la dernière position connue de Wolphorus, en avant !"

Pendant le trajet elle vit par les portes ouvertes de son phantom la foule qui commençait à prendre les armes aux côté de ses soldats, son discours avait suffit a raviver la flamme de la liberté, mais est-ce-que cela suffirait-il a vaincre son ennemi ?

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Sam 29 Oct - 14:53

Wolphorus se réveilla avec une grosse douleur au crâne, il était dans une pièce sombre, il sentait ses mains mouillées par le sang des ses soldats morts et de la civile qui avait accepté de les aider. Les insurgés avait neutralisé la radio interne de son casque ainsi que son GPS pour pas qu'on sache précisement où il se trouve. Soudain il entendit des bruits de pas, la porte de sa céllule s'ouvra et deux brutes entrèrent, ces dernières étaient des mercenaires alliée au colonel. Les deux renégats attrapèrent Wolphorus et ils l'emenèrent dans une autre salle, ils le firent assire sur une chaise, ils l'attachèrent à cette dernière, ils branchèrent des électrodes un peu partout. Un troisième renégat humain cette fois si avec une radio à la main, il rapprocha la radio de la tête du capitaine ultra et fit un signe de la tête aux deux brutes renégats. Soudain une décharge électrique parcoura le corps de Wolphorus, il ne put s'empéché de hurler, la radio diffusait le hurlement de la brute au quatres coins de la planet. Ensuite l'humain renégat approcha la radio à sa bouche et dit:

Vous entendez se sont les hurlements d'une de ces ordures d'occupants loyalistes. Comment Juno Eclipse et ses alliés peuvent vous protégez du CNSU si ils ne sont pas capable d'assurer leurs propre protection.

Il remit la radio devant la bouche de Wolphorus pour que tout le monde puissent bien entendre les hurlements.

Quelques minutes plus tard, ils le détachèrent et ils le ramenèrent à sa céllule. Wolphorus était conscient qu'il allait resté longtemps dans se trou alors il décida de se consacrer à son journale audio.
Revenir en haut Aller en bas
Faith

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 23
Localisation : Dans son longsword
Devise : Il y a quelque chose qui vole les hommes, leurs privent de ce qu'ils ont de plus cher. Mais que la Justice ne fait rien pour arrêter : Le temps
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mar 1 Nov - 14:55

*Il va falloir faire vite*

"Ici ..." *Merde il me faut un nom valabe*
Il poussa un cadavre du bras, arracha sa plaque, et répéta son nom:
"Ici Sager Bill, je vous prie d'appuyer ma demande d'artillerie, nos troupes battent en retraite et se font tailler en pièce."
"Depuis quand t'as cette voix Sager ?"
*Merde...*
"Ta gueule et prends mes données connard, ou c'est toutes nos forces qui y passent."
"Ouais ouais, position 3 ?"
"Non, position 7"
"Ils sont si avancés que ça ? Pas possible."
"Grouilles toi !"
"J'en parle au général."
"Mais tires moi ce putain d'appuis, ou alors ces avec les mêmes mains ensanglantées que je suis partis cherché les lambeaux d'mes amis que j'exercerais une forte pression sur ton cou."

La radio se coupa et on entendit des détonations au loin. les ennemis couraient vers Faith, avec leurs visages apeurés, se faisant massacrer sous les coups de mitrailleuses des assaillants. Ils se marchaient dessus, en pleine débandade pour quitter cet enfer. Mais les tirs tombèrent et ils volèrent en éclat. Le souffle des explosions projeta un homme contre Faith. Par malchance, celui ci était encore entier.
Il toussait et se relevait péniblement, Le pilote prit discrètement son pistolet. Mais il le reconnu.

"Putain c'est toi qui a ordonné ces tirs ! Enculé !"
Il se rua sur lui et sortit un couteau de combat. Il lui entailla le coude. Faith voulut le mettre en joue et en finir avec lui, mais il n'avait pas remplacé son chargeur. Il lui lança à la figure, ce qui l'étourdit et laissa le temps pour attraper la main de l'anarchiste tenant le couteau. Ils se débâtèrent dans la boue, les explosions, les tirs et les cris. Chacun lutant pour sa vie. Finalement, le rebelle arracha un doigt à l'anarchiste avec ses dents, et ce dernier lâcha son arme par un hurlement de douleur. Faith le ramassât, et empala Le guerrier, qui s'étouffa dans son sang et pour derniers mots des gargouillis par des yeux emplis de terreur.
Faith se releva. Il marchait piteusement à travers les coups d'obus et réussi à joindre les usines, ou les dernières forces s'étaient retranchées pour barrer la route aux rebelles.
Il aperçu la bombe qui était ramenée sur un warthog. Collé discrètement dérrière des ombres de caisses, il observait la situation. Il avait bandé son bras avec ce qu'il avait trouvé sur le champ de bataille et maintenant il s'avançait naturellement vers les fortifications ennemies. Il prit un air brusqué et interpella les gardes qui le pointaient du doigt.

"Comment t'as survécu toi ?"
"Offres moi une bière et j'te raconte ça."
"C'est quoi ton nom ?"
"Bill Sager."


Dernière édition par Faith le Mar 1 Nov - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mar 1 Nov - 16:26

Juno et ses hommes se firent déposer au dernier endroit au Wolphorus avait été vu en vie, ils y trouvèrent qu'une zone morte où quelque anarchistes gardaient la zone, ils se firent tuer en un instant par les tirs venant des phantoms.

"En avant il faut retrouver Wolphorus !"

*J'espère sincèrement que les marines on trouvé Faith*

Ils avancèrent dans les bâtiments en ruine, jusqu'à se trouver dans un bâtisse lourdement gardée par les anarchistes

"J'ai besoin d'un appui aérien maintenant !"

Trois Seraph escortant un vautour arrivèrent, ce dernier pilonna la zone avant de rester en surveillance, Juno et ses élites entrèrent jusqu'à trouver le capitaine des anarchistes qu'elle reconnu.

"Marc ?"

L'homme se retourna et regarda Juno.

Qui êtes vous ?
"Ha oui le casque..."

Elle ôta son casque.

"C'est moi, Juno..."
C'est impossible ! Tu es morte lors de la rébellion sur la Terre !
"C'est ce que Revan a fait croire à Hawke et au colonel ?"
Non ! Tu était devenu le symbole de notre révolte ! Toi et les autres qui t'on suivit, nous pensions que la Juno qui se vouait corps et âme aux rebelles n'était qu'une usurpatrice !
"Alors pourquoi cette défection de la cause ?"
Il y a trois ans, tout allait mal, le général Revan à promis l’amnistie si on retournait dans l'espace du CSNU, alors Hawke à commencé à préparer le retour au grand dam de l'état major...
"A l’exception du colonel, je suppose..."
Oui, lui et Hawke nous répétaient que c'était pour notre bien et que tu n'étais qu'une création des covenants pour nous contrôler, mais maintenant que je te vois : je sais qu'ils mentaient. Aucune technologie n'est capable de reproduire ta manière de parler ou tes mimiques. Je sais à présent que tu es la vraie Juno, et je te demande pardon...

Le capitaine s’effondra au sol en sanglots, il se rendait compte qu'il avait trahi une amie en qui il pouvait avoir confiance, mais Juno l'aida à se relever.

"Allons sèche tes larmes, le Marc que je connait ne pleure pas pour si peu. Dit moi plutôt ou tu as enfermé le capitaine Wolphorus..."
Au sous sol, suis moi.

Il la guida jusqu’à la "cellule" du brute, les anarchistes défirent les liens du brute.

Et voila je l'ai libéré, que va tu faire de moi à présent ?
"Reste pour nous aider dans ce combat, éliminons le colonel et montrons à tout Eridanus que je suis la vraie Juno et non l'usurpatrice dont le colonel parle !"

Elle se pencha sur Wolphorus pendant que le capitaine ex-anarchiste faisait passer la nouvelle à autant de troupes qu'il pouvait : Juno Eclipse était réelle, ce n'était pas un mensonge covenant comme le disait Hawke et le colonel.

"Capitaine Ultra ? Vous allez bien ?"

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mer 2 Nov - 9:53

Wolphorus était dans sa céllule depuis quelques heures dèjà, il avait était affaiblit par les décharges électriques, on pouvait voir sur sa peau des brulures du aux décharges. Soudain coupé dans ses pensés, il entendit des secousses et des bruits d'explosions. Il resta assis et attendit un autre bruit, un changement ou bien des bruits de pas. Quelques minutes plus tard il entendit des bruits de pas et des reniflements (comme si quelqu'un descendait après avoir pleuré), la porte de la céllule s'ouvrit, les renégats détachèrent Wolphorus et l'Amirale Eclipse pencha sa tête vers lui et dit:

"Capitaine Ultra ? Vous allez bien ?"

Wolphorus leva la tête et repondit:

Dans le genre autel cinqs étoiles je pense qu'on peut faire mieux, merci d'être venue me chercher Amirale.

Le capitaine ultra se leva et devisagea du regard un officier renégat, il vit des larmes dans ses yeux alors il comprit que ce devait être un vieil ami à l'Amirale ou autre chose, il ne s'atarda pas là dessus. L'officier en question tendit d'une main le sabre grenade de Wolphorus et de l'autre son marteau anti gravité, la brute prit les deux armes et mit le marteau dans sont dos, ensuite il se tourna vers Juno Eclipse et demanda:

Où en est la situation?
Revenir en haut Aller en bas
Juno Eclipse
Amiral de Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 27
Devise : On se doit de faire justice
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mer 2 Nov - 12:06

Juno regarda le capitaine.

"Le QG anarchiste est détruit comme prévu, mais le colonel n'y était pas comme prévu aussi, il a tenté de retourner définitivement le peuple contre moi, mais un bon discours m'a permis de reprendre le dessus."

Elle chercha dans sa mémoire.

"Et rien d'autre, on est venu a votre recherche et on vous a trouvé. Néanmoins je suis inquiète : les marines que j'ai envoyé au secours de Faith ne donnent plus de nouvelles, on va devoir le faire nous même."

Elle recoiffa son casque et prit son arme.

"Prêt à en finir avec ce merdier ?"

_________________
Amiral Juno Eclipse
Revenir en haut Aller en bas
Sujet N°22

avatar

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 104
Devise : Profite de la vie... Ne pose pas de questions et fonce!
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mer 2 Nov - 19:41

La ville était devenue un véritable champ de bataille, les balles fusaient de tous les côtés, des phantoms débarquant des Covenants étaient prit pour cible par des Lance-Roquettes ennemi...
Alan, lui, essayait d'évacuer les civiles dans une zone sur, car les combats se déroulant dans les rues et ruelles de la ville, de nombreuses personnes étaient menacées...
Derrière un muret, accroupi, il essayait tant bien que mal de progresser à travers la ville mais deux positions fortifiées abritant chacune une tourelle, lui donnait du fil à retordre et empêchaient toute progression par cette voie et malheureusement, faire un détour prendrait bien trop de temps... Cherchant habilement une solution au problème, il regarda l'immeuble qui était sur sa droite puis il détourna son regard vers un Homme placé derrière lui, il lui fit signe, puis lui parla dans la radio pour éviter tout déplacement à découvert de l'un des deux Hommes... Chaque mouvement en dehors des protections pouvant se conclure par une mort imminente...

Radio/"On va jamais tenir la position si on reste comme ça! Tu vois cette immeuble là-haut? Vas-y je te couvre! Et une fois en place... Allume ces enfoirés!"/ Radio

Le soldat acquiesa d'un simple signe de tête et parti à pleine vitesse en direction de l'immeuble, Alan sortit alors de sa cachette et balança une grenade étourdissante sur l'une des positions...
L'autre position quant à elle, se contenta de tirer sur Alan alors qu'il était à découvert... Ce n'est que peu de temps après que des tirs de Sniper retentirent dans la ruelle, venant des fenêtres d'un des immeubles se trouvant sur la gauche des nids de mitrailleuses...

En à peine 3 tirs, un des nids ne donnait plus aucun signe de vie, l'autre commença à tirer en direction de l'immeuble, ignorant totalement les soldats qui se mirent aussitôt à progresser dans la ruelle... Alan fut l'un des premiers à aborder la position, il balança sa seconde grenade paralysante dans le nid par le trou de visée, puis il contourna la position, arrivant derrière celle-ci... Les soldats ne l'ayant pas vu à cause de la détonation, ceux-ci se remirent à tirer, cette fois en direction de la ruelle, ce qui stoppa net la progression des autres soldats...

22 s'approcha lentement et sans bruit des deux artilleurs de la mitrailleuse, il sortit sa dague en toute discrétion et l'enfonça dans le dos du première artilleur... Qui dans un crie d'agonie et et un hurlement de souffrance s'écroula contre le sol... Le second réagit aussitôt, paniquant, il essaya plusieurs fois de frapper Alan qui esquiva ses coups, à un moment, l'homme tenta d'envoyer son poing droit dans le cou d'Alan... Il fut vite arrêté dans son élan par 22 qui arrêta son bras d'un coup net de la main gauche et enfonça dans ce même bras, la dague au niveau du coude et la ressortit aussitôt... L'homme hurla de douleur, Alan lui mit alors un violent coup de coude dans le ventre et une balle l'acheva aussitôt transperçant son crane...

Il regarda en l'air en direction de l'immeuble, et fit un bref signe de remerciements, un garde de la main grossier, maladroit et fait à la va-vite... Puis il se retourna...
Il s'apprêtait à contacter l'amiral Eclipse lorsque qu'un message retentit dans toutes les radios:

Radio/"Le QG anarchiste est détruit! Je répète, le QG anarchiste est détruit, mais les combats ne se finissent pas pour autant soldats! Le Colonel s'est échappé avant la destruction de son QG, de plus de nombreuses troupes ennemis sont encore dans la ville en retranchement... Le combat continu!"/Radio

Alan s'avança, quelques soldats encore debout à ses cotés... Le sergent de l'escouade passa devant 22 et s'adressa à l'unité:

"Bon, le combat continu... Cette pourriture n'est toujours pas morte... Et je garantie qu'avant le couché du soleil... Il crèvera, avec tous ses hommes! J'ai raison les gars?!"

Et dans un grand hurlement, les soldats répondirent en coeur:

"Oui, Sergent!"

Tous sauf Alan qui était trop occupés à fouiller les cadavres à la recherche de munition, d'argent ou de tout objet de valeur...
L'Unité parti ensuite en direction du centre de la ville, en s'adressant au canal sécurisé des rebelles d'Eclipse:

"Ici unité 6, nous progressons vers le centre de la ville à la recherche de renégats encore présents terminé!"

Alan se releva une fois les cadavres fouillé, et se mit en marche avec l'unité... Toujours silencieux... Et inexpressif derrière ce masque de fer...
Revenir en haut Aller en bas
Faith

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 23
Localisation : Dans son longsword
Devise : Il y a quelque chose qui vole les hommes, leurs privent de ce qu'ils ont de plus cher. Mais que la Justice ne fait rien pour arrêter : Le temps
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Dim 6 Nov - 14:54

"Réveilles toi ! On est sous attaque !"

"Hein ? Quoi ?"

Les tempes du pilote lui faisait violence. Il ne se rappelait plus comment il était arrivé là. Assis sur une chaise, devant une table éclairée par une vieille lampe huileuse. La pièce était sombre, petite et recluse, des cartes et des dés étaient éparpillés sur la table.Fait se leva et commença à déambuler dans les couloirs et en suivant les cris et les bruits de pas. Il se perdait. Mais quelqu'un l'attrapa et lui donna un MA5B, et lui fît monter des escaliers.

"Doucement ..."

"Réveilles toi ! ils ont mit toute leur puissance de feu dans ce coup, si ils passent, on a plus rien, ni défenses, ni général."

Ils débouchèrent sur une énorme ligne de front, empilée dans un hangar d'usine, ou des détonations résonnèrent de tout les cotés. On ne voyait rien, à cause des milles projections de lumières qui fusaient de partout. Le pilote avait la nausée et les lumières et bruits le tourmentaient. Il se pencha dans un coin, attrapa une gourde piquée sur un soldat mort, et la vida sur la tête. Il émergea enfin. traversant à couvert la ligne, parmi les mitrailleuses hurlant la mort auprès des ennemis.


"C'est vous le chef ? Capitaine ? Brigadier ?"
"Tous morts, je suis le sergent."
"Ou est le commandant/général ?"
"Derrière, mais l'accès est réservé."
"Missive importante à lui remettre."
"Je peux la voir ?"
"Vous savez très bien que non."


Le dialogue s'était passé dans les cris, car le hangar faisait résonner chaque sons, et il était impossible de s'entendre dans le vacarme infernal de la bataille. Il dévala la pente que le sergent lui avait indiqué. Se rapprocha d'une table où plusieurs personnes discutaient devant une grande carte, quand une importante explosion se fit sentir. La barricade haute de 20 mètres vola en éclats, les hommes avec et se fut vite la débandade dans toute la ligne. Des hommes entrèrent, d'autres descendaient. Ils se tirèrent dessus, et les cadavre eux-même commençaient à refaire la la muraille.
Faith n'avait pas décroché le petit groupe des yeux, même quand l'explosion retentit, et leur avait couru après quand ils s'étaient levés pour prendre un passage qui menait à d'autres couloirs interminables.
Il était hors d'haleine une fois qu'il était sortit du bâtiment, et il s’aperçut qu'ils étaient sortit des hangars et usines, pour laisser place à la ville. Le groupe avait rejoint des transports, et commençait à embarquer. Le rebelle avait eu juste le temps de les rejoindre en montant dans un warthog pour suivre le convoi.
En route pour rejoindre la dernière cachette du général...

Revenir en haut Aller en bas
Wolphorus
Conseiller Jiralhanae/Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 20
Camps : Nouvelle Alliance.
Localisation : Sur la ligne de front.
Devise : Les guerres s'enchaînent, les rancœur d'antan refont surface... Mais l'âme du guerrier elle... Reste éternelle.
Date d'inscription : 16/04/2010

Caractéristiques
Classes: Membre du Conseil
Médailles:
Armes / Véhicules:

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mar 8 Nov - 14:21

"Prêt à en finir avec ce merdier?

Wolphorus aquiessa de la tête et fit signe à l'Amirale Eclipse de monter, il grimpa les escaliers pour arriver au ré de chaussé, il sortit du batiment et il épaula son sabre-grenade. Il marcha un peu dans la rue vérifiant si il y avaient des ennemis mais apparament ils n'y en avaient pas. Un des soldats de Juno appella un phantom pour une extraction, quelques minutes plus tards le phantom arriva et tout le monde embarqua, Wolphorus demanda au pilote de le déposer a l'avant poste loyaliste dans la ville industrielle, le phantom fit une courbe et accelera jusqu'a l'avant poste. Le capitaine ultra descendit du transport, il marcha vers le poste de commandement, il fit réunir les loyalistes autour de lui et il prit la parole:

Les renégats détiennent les usines ainsi que le centre de la ville, nous allons lançer un assaut massif labas. Prenez tout les véhicules à dispositions et les pilotes de phantoms devront faire des passages au dessu du combat pour mitrailler les positions ennemis.

Tout les soldats loyalistes se mirent en route vers les usines renégats, Wolphorus marcahit à la tête des loyalistes, en quelques minutes de marche les troupes loyalistes arrivèrent au combat, le champs de bataille était completement dévasté, ils y avaient des corps de partout.
Revenir en haut Aller en bas
Faith

avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 23
Localisation : Dans son longsword
Devise : Il y a quelque chose qui vole les hommes, leurs privent de ce qu'ils ont de plus cher. Mais que la Justice ne fait rien pour arrêter : Le temps
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Lun 26 Déc - 22:14

Les warthogs s’arrêtèrent dans un même ensemble. Les occupants vidèrent leurs véhicules pour aller en direction du bâtiment déstiné leur offrir la dernière protection encore possible.
Faith les suivaient, il arrêta son warthog juste dérrière les leurs, et après une bref identification, fut autorisé à passer. Quiconque ne pointait pas une arme vers eux était libre du passage.
Une fois passé, on lui dit qu'il était impossible de voir le général, bien gardé derrière les dernières garnisons placées dans la tour. Il n’eut d'autres choix que de se joindre aux défenses.
Les explosions se suivirent crescendo, annonçant l'arrivée des forces rebelles.
La plupart des résistants étaient dans une vigilance extrême, ils guettaient l'alerte du premier impact, signe de la dernière bataille engageant les coalitions aux divergences politiques internes dans une issue décisive. Un silence de mort s’engagea après un cri lointain, le bataillon dispersé derrière des barricades de fortune avait les yeux rivés vers l'immense avenue parsemée de véhicules de transports devant eux. L'air vibra et un soldat explosa, propulsé dans son déchirement, son sang éclaboussa le visage du pilote, et les premiers coups de feu s'échangèrent. La zone de combat devint vite bruyante; cris, tirs, détonations, hurlements d'ordres, gestes fatals, incohérents, imprécis, dans une violence, la mort certaine.


La barricade près de laquelle il se trouvait, explosa sous l'éclat d'une grenade. Se relevant, il chercha des yeux une possible protection. Alors que les résistants projetés avec lui se faisaient abattre, il sauta dans une citerne complètement éventrée. Le composant de la citerne était asses résistant et offrait une protection passable pour les impactes de balles qui le percutaient, et si, il n'y avait pas cette odeur de pourriture, nauséabonde, accompagnée du cadavre d'une petite fille en décomposition, Faith aurait jugé l'endroit propice pour passer le court de la bataille en sureté.
Il s'approcha du cadavre. La citerne tanguait aux coups de feu qui se répercutaient violemment contre sa carrosserie presque pénétrable.
Bien que ses vêtement avaient pris une couleur verdâtre, presque brune, on pouvait encore entrapercevoir les traits du corps, qui était sans doute ceux d'une petite fille. Sa peau avait fanée pour laisser place à la pourriture, et si, son corps était froid, le bouquin griffonné à coté d'elle reposait dans une douloureuse appréhension. La citerne valdingua, et le pilote comprit qu'il n'était plus question de rester dedans, après avoir attrapé le bouquin du corps en décomposition, il sauta hors de la citerne, et, poursuivit par les coups de feu, entra dans le bâtiment encore tenu par les anarchistes. Il se cala contre un soldat, qui s'affaissa par terre, une balle logée entre les yeux. Le rebelle se releva, enjamba une barricade, et entreprit de grimper les escaliers.

Au second étage, les tireurs résistants se déchainaient contre leurs adversaires, et bien qu'une façade du mur explosa, ils tinrent bon et continuèrent le feu soutenu, même après avoir vu deux de les équipiers imploser.
Il grimpa encore, et lorsque les gardes tentèrent de l'arrêter, il leur jura qu'il avait une missive importante à remettre. Pour ses yeux enclins de rage, ils le laissèrent passer et il se dirigea tout droit vers le général qui était en train de réfléchir penché sur une carte, une liaison COM à la main qu'il jeta d'un simple mouvement.

- "Général."

Il détourna le regard. Se remit droit, et le dévisagea. Il allait ouvrir la bouche, quand le bâtiment trembla de tout son long. Tout les occupants du troisième étage tombèrent avec la tour dans une symphonie de détonations, qui l'entrainaient à se pencher dangereusement. Le fracas fut terrible, et quand Faith rouvrit les yeux, il aperçut quelques cadavre coupés en deux par le sol qui s'était fissuré. Il jeta un coup d’œil autour de lui. Les derniers survivants se défendaient comme ils le pouvaient, avec les armes qu'ils avaient. Les rebelles avaient couru sur le site, et achevaient les anarchistes, qui peinaient à se relever. La scène se déroulait dans une violence inouïe, dans les coups portés aux soldats rescapés: Fendages de nuque, éventrements, gorges coupées, balles dans le ventre sans pour autant les laisser mourir, le tout dans des hurlements affreux si particuliers à une guerre. Voilà le prix de la défaite pour une bataille d’extrémismes politiques.
Occupés à tuer les derniers anarchistes, les rebelles s'était relâchés, et n'avait pas vu l’assaut fait par des résistants qui étaient venu secourir leur chef. La plupart tombèrent rapidement, et si, par miracle le général était vivant, les combats s'intensifièrent dans les débris, à travers la poussière qui déchirait les poumons et empêchait toute vue.
N'aillant plus la force de se relever, Faith rampât jusqu'au général, qui avait le bras en sang, si ce n'était déchiré.

Il se cala contre le même mur que lui, et dans un silence, les deux hommes se comprenaient, se regardèrent. Le pilote y lut la déception, de l'amertume et la peur de savoir la mort proche. Même les générales n'ignoraient pas cette peur, et si il l’affrontait avec toute sa dignité, on lisait dans son visage le regret.
Son épaule le faisait souffrir, sa jambe ne lui appartenait plus. Confondue dans la douleur et les tourments, il s’avança tant bien que mal vers le commandant.
Dans un souffle, il demanda:
"Expliquez-vous."
Le général, avec des yeux sages, mais poursuivis par la souffrance, dévisagea Faith avec étonnement. Et dans les fracas des balles et des hurlements, il s'expliqua.

"Jamais plus je ne pourrais apprécier le visage de ma fille, de ma femme. dit-il d'un regard conjoint à la tristesse. Ni même celui de mes amis. Donner la vie de chacun de mes hommes pour sa vérité, est une bien dure responsabilité avec laquelle je vais mourir. Toutes mes revendications, confondues dans le sang, se sont éludées. Revendiquer la raison de notre combat, voilà la dernière illusion que je me permets de croire. Les vainqueurs sont ceux qui écrivent l’Histoire." Il eut un toussotement de sang, mais il continua.
"C’est celle-là qui sera rédigée dans nos livres d’école, pas la vraie Histoire telle qu’elle s’est déroulée, mais une Histoire qui caresse le camp des gagnants. L’Histoire a cessé, depuis longtemps d’être la somme des humanités."
Quelques hommes du général tenaient encore debout. Ignorants la peur, l'affolement, ils tenaient à distance la troupe rebelle qui tentait d'avancer.
"J'aurais aimé qu'ils nous écoutent, que nos désirs se pourchassent, qu'on puisse voir l'aube se lever avec un avenir plus serein, mais toutes ces frivolités nous échappent, elles échappent aussi à Eclipse qui se croit maitre de son destin, mais que la réalité ne se privera pas de rattraper."
Un seul combattant, tenant un soldat entre ses bras, les larmes lui ruisselaient des yeux. Fou de rage, il se leva, lança quelques grenades, et se perdit dans une vendetta personnelle, qui se solda par quelques mètres courus pour finir recouvert d'impacts, explosant aux yeux des rebelles, qui se décidèrent désormais d'avancer.
"Le glas de notre révolution, de leur révolution. Au travers d'une issue qui n'en n'est pas une... Tous ces soldats se sentent convaincu de leur liberté, mais cette liberté leur est totalement accessoire... Pour elle, ils leur ont fallu donner la mort, en croyant vainement désenchainer leur humanité de la tyrannie dont ils sont responsables."
Les yeux perdus dans le vague, le regard vitreux, il porta à Faith un regard confiant.
"J'aurais voulu revoir le visage de ma fille une dernière fois, dit-il avec un sourire, mais elle m'est disparue aussitôt que les combats ont commencés... Fuyez pendant qu'il est encore temps, au lieu d'écouter les dires d'un mourant, ils ne vous laisseront pas le choix de vivre, ces chiens asservis au contrôle de cette grande et chère Juno... Elle n'avait pas le droit de nous refuser ... Au prix de la vie de mes hommes... Pourquoi... Es ce qu'elle a dit non... Que ce soit elle à qui nous devront tout ?... Je vous hais... Je vous maudis... Je..."

Quittant les yeux vides du général, il rampa un plus loin, déclarant qu'il était un rebelle prisonnier aux troupes qui s'approchaient.
Cette histoire ne finissait pas là...


Dernière édition par Faith le Mar 27 Déc - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sujet N°22

avatar

Masculin
Nombre de messages : 106
Age : 104
Devise : Profite de la vie... Ne pose pas de questions et fonce!
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   Mar 27 Déc - 19:53

Les troupes avançaient, pourfendant les anarchistes, les combats se succédaient, les échanges de tirs s'enchaînaient, la bataille dans la ville était devenue une véritable "Guerre de position", en à peine quelques heures, une ville si belle et si rayonnante, accueillant le soleil à bras ouvert, était devenu la chambre de l'enfer...

Les cadavres jonchant le sol... Les civiles apeurés... Les combats, si proches et si lointains à la fois... C'est là que ce trouvait 22, son escouade avait reçu l'ordre d'avancer en direction du bunker et des positions retranchées des anarchistes, et de ne laisser aucun survivants...

L'escouade avançait au pas, tranquillement dans une ruelle, elle aussi remplie de cadavre... 22 observait avec dégoût les nombreuses vies gaspillées par ces combats... Un dégoût que certains de ses camarades partageaient ouvertement avec lui... L'un d'entre eux s'avança vers Alan...

"Eh! Alan... Tu penses vraiment que ce que l'on fait est juste?
- Oui... Pas toi?
- Si... Mais c'est que... Massacrer des hommes et des femmes pour une simple divergence d'opinion... Ca me dépasse! J'ai l'impression que l'on se rapproche d'un régime qui est tout sauf libre...
- Tu peux te barrer si tu as peur... Mais on te retrouvera et on te jugera comme déserteur...
- Loin de moi une telle pensée! Je ne veux nullement déserter...
- Du calme... Je rigole...
- Oui mais... Malgré le fait que je crois en ce que dit Juno et ce qu'elle pourra apporter... J'ai des doutes sur sa manière d'appliquer les choses...
- On a tous des doutes... Je ne suis pas un fan de Juno... Ni de ses méthodes, mais je ne pense pas qu'elle exercera un régime totalitaire... Elle nous a promis la liberté...
- Justement! Une telle chose ne peut être acquise! Et tu le sais très bien... On ne pourra jamais être libre à 100%!
- Ecoute Jérémy... Divergence de point de vue ou pas... Ces rebelles n'avaient qu'à pas attaquer Juno...
- Parce que tu crois que ce sont eux qui ont attaqués en premier?"

Alan resta sans voix devant la réponse de Jérémy... Les deux hommes commencèrent à s'écarter du reste du groupe... Tout en restant à distance raisonnable, pour ne pas être écouté, et pour faire en sorte de délimiter un périmètre de sécurité...

Une fois assez éloigné, les deux se remirent à parler toujours en enjambant les corps:

"Ecoute... Je ne sais pas pourquoi tu doutes autant... Mais il n'y a pas de raison... De plus je préfère rester à ma place du côté d'Eclipse que de me mettre sur son chemin...
- Hum... Je suis d'accord... Mais tâche de ne pas trop t'approcher d'elle non plus et de ne pas "embrasser" pleinement ses idéaux... Elle risque ensuite de t'avoir à l'oeil...
- Pas d'inquiétude pour moi...
- Mais sinon... Quesque tu penses de tout ça?
- De tout ça quoi?
- De la boucherie que l'on est en train de faire au nom d'Eclipse...
- Personnellement... Ca ne me fais..."

22 s'interrompit un instant devant un immeuble... Le contemplant...

"Eh... Garen... C'est pas l'immeuble de notre bien aimé Général anarchiste ça?
- Je suppose... Bizarrement il a pas morflé...
- Ca me donne une idée... Viens! On y va!
- Et les autres?
- On s'en fout...
- T'es sérieux là?
- Ecoute... Je..."

Alan se fit interrompre par un bruit d'explosion proche... Ils foncèrent jusqu'au bout de la ruelle, celle-ci débouchant sur une avenue, bouchée par une colonne de tank Scorpion... De nombreuses unités de d'Eclipe étaient là, elles étaient bloquées par ces tanks qui tiraient de tous côtés pour empêcher toute personne assez folle de leurs tirer dessus avec une quelconque arme lourde...
Alan regarda alors l'immeuble... Puis il regarda de nouveau l'avenue, il était à couvert, au bout de la ruelle, appuyé contre un mur... Garen derrière lui, et le reste de l'unité s'engageant déjà dans l'avenue derrière des carcasses de voitures enflammées...

Il observa alors leurs situations... Les tanks était sur sa droite, devant lui, et l'immeuble sur sa gauche, derrière lui...

"J'ai une idée...
- C'est quoi?
- Courir... Personne ne se souciera de deux rebelles manquant à l'appelle durant cette bataille, et le temps qu'elle se termine... On sera de retour...
- De quoi tu parles là?
- On va à l'immeuble! Je sais très bien pourquoi il n'a pas était rasé...
- Quoi?! Mais tu débloque là!
- T'es pas obligé de venir!"

Sur ces mots, Alan se mit à courir en direction de l'immeuble, traversant de travers l'avenue pour se retrouver sur le trottoir d'en face à couvert...
Jérémy soupira... Avant de le suivre en courant, il se mit à couvert avec lui... Et les deux hommes entrèrent dans le bâtiment...

Ils arrivèrent dans le hall... Et observèrent les lieux, Alan se dirigea vers l'ascenseur...

"En panne... Bon on va se taper quelques marches, je crois que l'appartement du Général est au 34ème...
- Génial..."

Ils commencèrent à monter les marches, quatre par quatre, arrivé au 22ème, Jérémy prit de nouveau la parole:

"Tu peux me dire pourquoi on fait tout ça? J'espère que y'a une bonne raison...
- En effet, y'en a une...
- Laquelle?
- Je suppose que si les Hommes d'Eclipse n'ont pas fait sauter ce bâtiment, c'est qu'il savait d'ores et déjà que l'Amiral était enfermé dans son bunker et que celui-ci avait dû partir précipitamment, laissant des choses derrière lui...
- Comme?
- J'en sais rien moi, de l'argent, des bijoux, des infos, tout est bon à prendre...
- Là ça m'intéresse!"

Les deux hommes arrivèrent enfin au 34ème étage devant la porte de l'appartement du Général...

"T'es sur que c'est celle-là?
- Oui... La porte est muni d'un système de reconnaissance digitale... Et c'est la seule de cette étage...
- Ok.. Vas-y..."

22 enfonça la porte, envoyant un violent coup de pied dedans... Les deux hommes rentrèrent comme un commando dans la pièce, la sécurisant en à peine 2 minutes, et criant tout deux "R.A.S" une fois l'appartement inspecté...
Ils se rejoignirent dans la pièce centrale...
Jérémy siffla un grand coup avant de dire:

"P*tain! Ca sent l'oseille par ici! Il a laissé un paquet de choses ici!
- On en prends un maximum et..."

Les radios des deux soldats s'activèrent en même temps, une voix retentit alors et dit:

"Chères camarades! J'ai le plaisir de vous annoncer que vos efforts n'ont pas étaient vain! En effet, le Général anarchistes vient d'être tuer par les forces Rebelles et Loyalistes unies! Nous sommes enfin débarrassé des tyrans!"

Les deux hommes écoutèrent attentivement, et 22 lâcha une fois le "discours" terminé:

"On a plus beaucoup de temps, les Hommes personnelle d'Eclipse vont surement rappliquer ici d'une minute à l'autre pour éviter un quelconque pillage et récupérer le maximum de chose pour elle... On se dépêche!"

Jérémy acquiesça et se mit à récolter le maximum de chose, argent et bijoux en priorité... Alan l'interpella de nouveau:

"Ah! J'oubliais! Eteint ta radio... Des gamins vont surement crier leurs joies de vivre pendant 30 minutes car ils ont réussi... Ca va vite m'énerver... De plus, on va surement nous appeler car on manque à "l'appelle"...
- Ok..."

Alors que Jérémy faisait tout pour prendre le moindre Crédit, bijoux ou objet de valeurs ayant appartenu au Général... 22 fit le tour de la résidence, cherchant une quelconque info justifiant le fait que le bâtiment n'est pas était détruit... Il s'arrêta dans une pièce qui devait être la chambre du Général à en juger par la présence du lit...

Il fouilla la pièce de fond en comble, avant d'abandonner les recherches...

*Il ne devait rien y avoir en fait, c'était juste pour les richesses que la résidence a était épargnée... Enfin je suppose...*

Il s'arrêta alors sur une vitrine... Dedans se trouvait des armes de ce siècle, mais aussi certaines datant du siècle dernier, voir même certaines allant jusqu'au 18ème...

*Il a dû payer ça une fortune...*

Il contempla les armes un long moment avant de s'arrêter sur une arme en particulier... Celle-ci datait du 21ème siècle... C'était du moins ce qui était marqué sur la "plaque" de présentation de l'arme...
Il cassa la vitrine, aucune alarme ne se déclencha... Il prit alors l'arme appelée "G36C" et la contempla davantage...

"Eh! "Jérém"!
- Quoi?
- Viens voir ça!"

Jérémy rappliqua dans la chambre... Il vit alors l'armurerie...

"Balaise!
- Tu l'as dit... Ce couillon avait vraiment des goûts de luxes et de la tune à jeter par les fenêtres!"

Alors qu'il parlait, 22 souleva son masque, celui-ci étant attaché autour de sa tête avec deux ou trois sangles, il le laissa en position "casquette"... Le laissant en l'air en quelques sortes... Il s'alluma une cigarette et dit:

"T'as pris tout ce qu'il te fallait?
- Je croyais que t'avais arrêté de fumer!
- Est-ce que tu as pris tout ce qu'il te fallait?!
- Oui...
- Bien on y..."

Alan s'arrêta de parler, la clope dans le bouche... De la fumée sortait également de celle-ci... Il observait le mur derrière Jérémy... Il semblait avoir un défaut... Il avait une sorte de bosse... Alan se dirigea vers le mur, passant sa main sur la tapisserie rouge recouvrant la bosse...

"Quesqu'il y a?
- J'en sais rien..."

Alan envoya alors la crosse de l'arme dans le mur de toutes ses forces... Un bruit de métal creux résonna alors dans la pièce...
Il arracha la tapisserie... Et derrière celle-ci se trouvait un coffre... Il tapa, gratta, et tira dans la placo autour du coffre avec sa nouvelle acquisition... Il réussi enfin à retirer le coffre et à le soulever avec l'aide de Jérémy...

"Dans ton matos, t'as des explosifs?
- Tu m'as regardé? C'est pas moi le démolisseur de l'équipe!
- T'as rien qui pourrait nous permettre d'ouvrir ça?
- Euh... Tu sais, c'est pas non plus un gros coffre... On peut peut-être l'ouvrir avec un simple pied de biche...
- Essayons toujours..."

Jérémy et Alan enfoncèrent le pied de biche dans l'ouverture de la porte du coffre... Et forcèrent comme des tarés pour l'ouvrir, Alan se releva et tira immédiatement dessus le coffre, qui déjà bien abîmé, l'endommagea davantage...

Alan et Jérémy parvinrent à l'ouvrir à l'aide d'un second pied de biche, le premier ayant était cassé, et dedans ne se trouvait, ni argent, ni bijoux, ni même objet de grandes valeurs, mais simplement un fichier holographique... Alan le prit et commença à le lire...

Sa cigarette quasiment éteinte depuis le temps, laissant apparaître le filtre qui commençait à ce consumer, tomba de sa bouche lorsqu'il lut ce que contenais le fichier... Jérémy s'approcha et s'adressa à Alan:

"Quesque dit le fichier?"

Alan ne répondit pas...

"Alan! Que dit le fichier? Quesque ça dit ça?!"

Alan regarda Jérémy dans les yeux avant de lui dire:

"Le Général... Et avant lui l'amiral Hawke étaient en train de négocier avec l'UNSC et l'ONI pour que les Rebelles puissent de nouveaux rejoindre les rangs de l'UNSC... Et Eclipse les en a empêchés...
- Quoi?!"

Avant même la moindre autre réaction de la part de Jérémy, Alan se leva, laissant à peine quelques centimètres entre les deux hommes...

"Pas un mot à qui que ce soit! Personne! Même pas la personne en qui tu as le plus confiance! On n'en parle même plus entre nous! Est-ce que c'est bien clair soldat Garen?
- Euh... Oui... Tu peux... Euh... Vous pouvez compter sur moi soldat Mitchell..."

Mitchell eut un bref sourire, avant de reculer, remettre son casque en place, sangler autour de sa taille le G36C et le laissant pendre, et prendre à deux mains son fusil à pompe...

"On y va!"

Jérémy acquiesça, et les deux hommes partirent rejoindre les autres troupes...

"J'ai une question... Quesque tu vas faire de cette arme?"

Le soldat pointait du doigt le G36C...

"J'vais faire comme le Général et en faire un trophée que j'encadrerais dans une vitrine..."

On put sentir dans la voie d'Alan, une sorte de moquerie, de l'ironie, mais malgré cela, il comptais bien faire ce qu'il avait dit, il n'était pas question d'utiliser une arme aussi vieille...
Arrivé en bas de l'immeuble, la vision qu'ils eurent en sortant fut des tanks Scorpion tous détruit, tous en flammes... Avec à leurs côtés de nombreux cadavres... Ceux tombés pour détruire ces machines...

Jérémy se rapprocha d'Alan et lui adresse de nouveaux la parole...

"Quesque tu vas faire avec ces données?
- Une copie, juste au cas ou... Et ensuite, j'irais montrer l'original à Eclipse... Et je demanderais des explication... Ou j'irais tout simplement l'informer... Qui sait, si ça se trouve, elle ne sait pas qu'elle a coupé court aux négociations Rebelles/UNSC...
- J'y crois pas trop, si tu veux mon avis...
- Sauf que, malgré le respect que je te porte... Ton avis, j'en ai rien à foutre, et j'irais la voir avec ces données..."

Les deux hommes avancèrent, ils rejoignirent vite fait les unités rebelles et leur escouade, faisant mine de rien... Alan s'adressa une dernière fois à Garen avant de rejoindre les unités qui étaient encore à quelques centaines de mètres...

"Casse ta radio... Et jette là dans cette ruelle là-bas... Va nous falloir une excuse pour ne pas avoir répondu, si jamais ils nous auraient contactés..."

Jérémy acquiesça de nouveau, et tous deux broyèrent avec leurs talons et jetèrent leurs radios dans la ruelle avant de rejoindre leur escouade...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le règne de Juno Eclipse partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le règne de Juno Eclipse partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juno Eclipse - Star Wars TFU
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Halo :: Quartier industriel-
Sauter vers: